Accueil > Accessibilité > Stationnement réservé : verbalisé bien qu’handicapé

Stationnement réservé : verbalisé bien qu’handicapé

Cette histoire de fous ne fait pas rire Jean-Claude Mouton. En 2011, ce Lyonnais en fauteuil roulant a été verbalisé à seize reprises pour s’être garé sur la place réservée aux personnes handicapées, située en bas de chez lui… Il prenait pourtant soin d’apposer sa carte de stationnement sur son pare-brise, assure-t-il à 20 minutes. « À l’époque, je roulais en voiture de sport. Les policiers ont dû penser que (…) je trichais », explique-t-il.

Lyon Amendes n’a jamais tenu compte de ses courriers de contestation : aux amendes à 135 euros se sont rajoutées les majorations. Jean-Claude Mouton a donc essuyé visites d’huissiers et saisies bancaires sur son compte. Excédé, il s’est enchaîné aux grilles de l’hôtel de ville, mardi 14 avril, pour obtenir gain de cause. Signalé par Frank Seuret

À lire sur 20 minutes

A propos de Franck Seuret

Lire aussi

Handicap : des ascenseurs pour tenter de faire descendre la grogne

Le gouvernement va rendre obligatoire les ascenseurs dans les immeubles neufs d’au moins trois étages, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *