Trophées de l’accessibilité 2015 : le refuge vosgien du Sotré récompensé

Publié le 21 mai 2015 par Elise Descamps
Racheté en 2002, le refuge du Sotré, dans les Vosges voit le Trophée de l'accessibilité récompenser treize années de travail au service des personnes handicapées.© Jean-Marie Haton, Refuge du Sotré

C’est un de nos coups de cœur : le refuge du Sotré, dans les Vosges, a reçu, le 19 mai, le Trophée national de l’accessibilité dans la catégorie des petites structures touristiques. La récompense d’un programme ambitieux de mise en accessibilité pour tous, dans un esprit de rencontre entre les vacanciers qui viennent respirer l’air des hauteurs et s’adonner, été comme hiver, à de nombreuses activités.

« Cette reconnaissance nationale est magnifique, le fruit de treize années de travail de notre association en direction des personnes en situation de handicap. » Jean-Marie Haton, le directeur du refuge du Sotré, à Xonrupt-Longemer (Vosges), a de quoi être satisfait : son établissement a reçu, mardi 19 mai, des mains de Ségolène Neuville, la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, le Trophée national 2015 de l’accessibilité, dans la catégorie des petites structures touristiques. Une formidable opportunité pour qui espère trouver une visibilité bien au-delà de sa région.

Profiter de la montagne même avec un lourd handicap

© Jean-Marie Haton/refuge du Sotré
Chambres de cinq, salles de bains adaptées et activités sur mesure pour tous : le refuge du Sotré, un modèle d’accessibilité et d’inclusion. © Jean-Marie Haton/refuge du Sotré
À 1 200 mètres d’altitude, le refuge du Sotré propose des sorties sur mesure, en joélette, fauteuil tout-terrain, Cimgo, fauteuil-ski de randonnée (comme ici), tandem-ski alpin, ou encore de l'initiation à l'escalade. © Jean-Marie Haton/Refuge du Sotré
À 1 200 mètres d’altitude, le refuge du Sotré propose des sorties sur mesure, en joélette, fauteuil tout-terrain, Cimgo, fauteuil-ski de randonnée (comme ici), tandem-ski alpin, ou encore de l’initiation à l’escalade. © Jean-Marie Haton/refuge du Sotré

Ce refuge montagne, Faire Face vous l’avait fait découvrir avec enthousiasme l’hiver dernier. À 1 200 mètres d’altitude, au cœur du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, il se situe à proximité du domaine skiable alpin de La Bresse, des lacs et cirques glaciaires, des forêts sauvages d’altitude, et des tourbières et pâtures où évoluent les chamois. Jean-Marie Haton a racheté l’établissement en 2002 et y a mené d’ambitieux travaux d’accessibilité, d’extension et de confort en 2012. Objectif ? Pouvoir aussi accueillir des personnes  porteuses de lourds handicaps, avec sa cinquantaine de lits répartis en chambres de cinq, disposant chacune d’une salle de bains adaptée. Une salle de bains avec lève-personne et lit-douche est également disponible.

Surtout, les neuf salariés sont formés pour personnaliser leur accueil à tous les profils, des menus aux propositions de randonnées. Des animateurs sportifs agréés handisport conçoivent des sorties sur mesure, en joélette, fauteuil tout-terrain, Cimgo, fauteuil-ski de randonnée, tandem-ski alpin, ou encore de l’initiation à l’escalade. Le 21 juin, l’équipe participera par exemple au Trail de la vallée des Lacs avec un enfant tétraplégique en joélette. Labellisé Tourisme et handicap, mais aussi Espace loisirs handisport et Famille+, le refuge du Sotré enregistre 5 000 nuitées par an, dont de nombreux groupes, et mêle personnes valides et handicapées.

 Inspirer d’autres refuges en France

Une démarche donc récompensée. Les Trophées de l’Accessibilité, créés en 2010, c’est l’association Accès pour tous qui les décernent chaque année. Ils récompensent des démarches, des initiatives et des réalisations exemplaires, prenant en compte le caractère universel de l’accessibilité, et s’inscrivant dans la durée. Chaque candidature doit concerner les quatre handicaps (auditif, cognitif, moteur et visuel), et être facilement reproductible. « Il ne s’agit pas de valoriser des initiatives très alambiquées car nous souhaitons que les porteurs de projet s’inspirent les uns des autres. Si un refuge de montagne a été capable de le faire, pourquoi pas beaucoup d’autres ? », insiste Xavier Gallin, fondateur de l’association.

Cette année ont concouru plus de 350 dossiers, dans dix catégories différentes. En mars, un comité scientifique de 18 membres, représentant notamment le monde associatif, a sélectionné un vainqueur par grande région (le quart nord-est de la France, pour le refuge du Sotré) dans chacune des catégories. Les Trophées nationaux qui viennent d’être décernés ont départagé ces lauréats régionaux. Dans certaines compétitions, comme celle des petites structures touristiques, ce sont les internautes qui ont tranché. Ils ont été près de 13 000 à voter. Il n’y a plus qu’à vous laisser gagner par la montagne ! Élise Descamps

Voir le palmarès complet des trophées nationaux de l’accessibilité : www.accespourtous.org

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de Confidentialité de Google et l'application des Conditions d'Utilisation.