Accueil > C'est mon histoire > Je suis une Youtubeuse beauté influente et je suis handicapée
Avec sa chaîne YouTube, Elsa s'est imposée dans l'univers très prisé de la beauté. © Elsamakeup

Je suis une Youtubeuse beauté influente et je suis handicapée

Avec plus de 423 000 abonnés sur sa chaîne YouTube et des vidéos qui cartonnent, Elsa, 24 ans, compte parmi les blogueuses beauté les plus connues. Longtemps discrète sur sa vie privée, la jeune femme a décidé de se dévoiler pour montrer que la sienne ne s’arrête pas avec le handicap.

« Ma première vidéo ? Je l’ai réalisée avec le caméscope familial. C’était très artisanal, mais j’ai adoré ces quelques minutes face caméra où je parlais maquillage. C’est ainsi que lycéenne, j’ai débuté sur YouTube en octobre 2010. De manière spontanée, sans tirer de plans sur la comète. Simplement pour me changer les idées et essayer de penser à autre chose qu’aux lourds problèmes de santé que je traversais depuis cinq ans.

© Elsamakeup
© Elsamakeup

Petit à petit, je me suis prise au jeu. J’ai acheté du matériel professionnel pour proposer des vidéos plus soignées. Je me suis formée au montage toute seule. À l’exception des lumières, pour lesquelles mon frère de 16 ans me donne un coup de main, je gère mon organisation toute seule. À côté des tutoriels beauté, je poste des vidéos dans lesquelles je réponds aux questions que l’on me pose via les réseaux sociaux. Quand j’ai commencé, je n’aurais jamais imaginé fédérer plus de 420 000 abonnés sur ma chaîne YouTube Elsamakeup.

Nous sommes très nombreuses sur le créneau de la beauté. Je crois que les gens aiment ma simplicité, mon côté « fille normale » s’adressant à ses copines sur un ton complice, pour partager des conseils testés dans l’intimité de ma salle de bains. J’ai démarré en petit comité puis j’ai acquis de la notoriété. Les marques ont commencé à s’intéresser à mon travail. Elles m’envoient des produits. Elles m’invitent à des présentations, à des événements. Pour autant, j’essaie de garder la tête froide et de ne pas déroger à ma ligne éditoriale. Mes coups de cœur, je les partage volontiers mais quand je n’aime pas un produit, je ne garde pas ma langue dans ma poche !

Pour des raisons mystérieuses, je suis sortie du bloc paraplégique

Rapidement, je me suis rendu à l’évidence que je pouvais transformer ce passe-temps en activité professionnelle. Quand j’étais lycéenne, je songeais à devenir secrétaire médicale mais j’ai dû renoncer à ce projet avec mes soucis de santé récurrents. Petite, en raison d’une dysplasie spondylo-épiphysaire, j’ai subi de lourdes opérations aux hanches. Je me croyais tirée d’affaire mais j’ai développé une scoliose vers l’âge de 12 ans. En 2005, j’ai subi une arthrodèse pour la corriger. Malheureusement et pour des raisons toujours mystérieuses, je suis sortie du bloc paraplégique.

Révéler mon handicap s’est imposé progressivement. Au début, le cadrage des vidéos me permettait de ne pas évoquer ma situation. Cela me convenait bien. Puis, certaines personnes très attentives ont remarqué les poignées du fauteuil roulant et ont commencé à me questionner. Je me suis vraiment décidée à raconter mon histoire lorsque les commentaires blessants ont commencé à se multiplier. J’ai été révoltée de lire que je dépensais toute mon allocation dans des produits de beauté, moi qui ai toujours eu à cœur d’être indépendante financièrement. J’ai choisi de mettre les choses au point en postant une vidéo dans laquelle je confie ce que j’ai traversé depuis l’enfance. Sans fard…

J’ai fait du chemin depuis cette opération qui m’a fait perdre l’usage de mes jambes

© Elsamakeup
© Elsamakeup

J’ai explosé tous mes compteurs avec plus de 800 000 vues et les critiques se sont tues. Au contraire, un immense élan de solidarité s’est créé. J’ai reçu des centaines de messages de soutien, notamment quand j’ai décidé de me refaire opérer car je souffrais trop. Cela a été un grand réconfort. Cette vidéo a été un déclic. J’ai compris que j’avais fini par accepter ce qui m’était arrivé. J’ai fait du chemin depuis cette opération qui m’a fait perdre l’usage de mes jambes. Même s’il m’est encore difficile de parler de moi comme d’une personne handicapée…

Aujourd’hui, je vis grâce à mon blog et à ma chaîne YouTube. Franchement, je mesure la chance que j’ai de pouvoir allier ma passion et une activité professionnelle à domicile. Je me considère comme une privilégiée. Un juste retour des choses après toutes les souffrances endurées ces dernières années. Alors je savoure et je continue de travailler pour proposer des vidéos originales et de qualité. Propos recueillis par Claudine Colozzi

A propos de Claudine Colozzi

Claudine Colozzi
Journaliste société - culture, mettant en valeur des femmes et des hommes au parcours inspirant.

Lire aussi

« Donner des cours de zumba assis remplit ma vie de bonnes vibrations. »

Sandra Benetti, 42 ans, est la seule professeure de zumba en fauteuil roulant en Europe. …

10 commentaire

  1. Avatar

    Mille bravos! Mes encouragements.
    Pr ASSADEK Aboubacrine
    Paraplégique.

  2. Avatar

    Bonjour,
    Tout d’abord bravo pour ce blog. Je sais pour avoir eu une maman handicapée que le handicap n’est pas dans la tête et que vous êtes bien plus fortes et volontaires que bien des gens.
    J’ai fait une page su Facebook sur ma passion de la beauté et je me suis permise de partager votre vidéo que je trouve excellente.
    Pour ma part je ne me maquille plus à part un peu de rouge aux lèvres car je fais des allergies et après une heure, j’ai les yeux qui pleurent et le maquillage qui coule… J’ai essayé, bio, pharmacie, etc… rien a faire, je pleure.
    Je reviendrais car je trouve le contenu très intéressant.
    A bientôt.
    Katibel

  3. Avatar

    Bravo Mlle !!!

    Tri-plégique de l’île de la Réunion
    Et pensées sincères …

  4. Avatar

    Elsa fait des vidéos de très bonnes qualités, les montages sont très bons, elle ne cache plus son handicap mais elle est avant tout une excellente youtubeuse et je pense que c est ce qui attire les personnes qui la suivent

  5. Avatar

    Je viens de vous regarder sur TF1 et je vous trouve belle et intelligente et vous venez de dire que vous êtes heureuse ! Bravo et je vous souhaite le meilleur

  6. Avatar

    Bonjour
    Handi….
    On en est pas moins femme!
    Peut être que cela va donner des idées à un blogueur pour prendre soin des hommes !
    Vive la vie!

  7. Avatar

    Mademoiselle,
    J’essaie en ce moment de mettre en place un projet pour créer une cabine d’esthétique accessible aux personnes à mobilité réduite.
    J’ai créé une cagnotte sur leetchi dream of beauty.accepteriez vous n’allez voir ma page pour me dire ce que vous en pensez.
    Cordialement

  8. Avatar

    Cette jeune femme a une vie lourde et pourtant elle est simple et ne prend pas la grosse tète. Un parcours magnifique l’attend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial