Accueil > Arrêt sur la toile > Vincent Lambert : la vidéo qui agite la presse et les réseaux sociaux

Vincent Lambert : la vidéo qui agite la presse et les réseaux sociaux

Quelques jours après que la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a validé l’arrêt des soins de Vincent Lambert, une vidéo mettant en scène ce tétraplégique en état végétatif depuis 2008 a été rendue publique sur YouTube. Elle est l’œuvre d’Emmanuel Guépin, un ancien camarade de classe et surtout un membre du Comité de soutien à Vincent Lambert, militant pour son maintien en vie.
Les images montrent un patient qui, de l’avis d’Emmanuel Guépin, « réagit très fortement » à la présence et aux mots prononcés par son frère, David, et parle de « beaucoup d’interactions entre eux ». Effectivement sur cette vidéo, Vincent Lambert cligne des yeux.
Difficile toutefois d’interpréter à partir de cette seule séquence s’il s’agit de réactions volontaires ou réflexes. Pour Bernard Devalois, responsable de l’unité de soins palliatifs de Pontoise, cette vidéo « ne montre rien d’autre que le même patient sur lequel on s’était penché il y a plusieurs mois ». Un avis partagé par le docteur Éric Kariger, ancien responsable de l’équipe médicale en charge de Vincent au CHU de Reims, qui souligne « l’état irréversible » de Vincent lambert. Le médecin détaille toutefois que les patients en état végétatif sont effectivement « perturbants pour le commun des mortels. On a le sentiment qu’ils réagissent à leur environnement puisque toutes les informations sensorielles arrivent à leur cerveau. Si vous faites du bruit, ils peuvent réagir, ils vont avoir un regard qui semble être capté ».

À souligner enfin, qu’à la suite de la diffusion de cette vidéo montrant Vincent Lambert dans sa chambre d’hôpital, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a été saisi ce mercredi. Un de ses responsable a indiqué que « le conseil regarde ce sujet délicat avec la plus grande attention et dans des délais rapides », sans préciser toutefois par qui il avait été saisi et pour quel motif. Signalé par O. Clot-Faybesse

À lire sur le Parisien.fr

A propos de Olivier Clot-Faybesse

Olivier Clot-Faybesse
Journaliste aides techniques, sciences, santé et recherche.

Lire aussi

Handicap : Alain Cocq se bat pour accéder à une mort « digne »

Atteint d’une maladie orpheline incurable, Alain Cocq, 57 ans, a écrit fin juillet à Emmanuel …

Un commentaire

  1. Avatar

    Et si la presse faisait silence sur cette situation? Que les parents utilisent tel ou tel argument devant la justice, cela reste leur droit. Par contre: rendre publique ces images est indécent et manque totalement de respect à l’égard de leur fils. Idem pour BFMTV: à condamner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial