Accueil > Vie Sociale > Sports > Ultra Ironman 2015 et Hu2 Charity : un triathlon au profit des enfants handicapés
L'édition 2015 de l'Ultra Ironman, départ le 25 juillet, c'est 5,6 km à la nage, 445 km à vélo et 42 km de marathon.

Ultra Ironman 2015 et Hu2 Charity : un triathlon au profit des enfants handicapés

Réunion de sportifs émérites, le club Hu2 Charity participera à l’Ultra Ironman 2015, un triathlon hors normes pour une bonne cause. L’événement se déroulant les 25 et 26 juillet, avec une arrivée à Paris, permettra à cette équipe de récolter des fonds au bénéfice d’enfants en situation de handicap.

Courir pour les autres : c’est le credo du club Hu2 Charity rassemblant des athlètes de haut niveau désireux de donner un sens à leur pratique sportive. L’objectif de ces sportifs, emmenés par Antoine Tes-Ted, fondateur de Hu2 Charity, vise à soutenir financièrement des associations caritatives au service de l’enfance. Comment ? En prenant part à des défis de taille et en s’entraînant dur, contrairement à ce que pourrait laisser penser leur teaser humoristique :

Boucler 500 km en un jour et demi

L’édition française 2015 de l’Ultra Ironman met donc la barre très haut.  Après avoir nagé 5,6 km en mer, ces sportifs devront avaler 445 km de routes à vélo avant de fouler, du pied cette fois, le bitume lors d’un marathon soit 42 km : un parcours de quelque 500 km au total d’une durée d’environ 36 heures. La course débutera samedi 25 juillet sur l’Île du Pilier en Vendée, près de la pointe nord de l’Île de Noirmoutier, pour se terminer le lendemain à Paris sur le Champs de Mars.

Offrir une journée inoubliable

Grâce à l’impact médiatique et à l’écho de ce grand rendez-vous conjuguant effort et volonté hors pair, le club Hu2 Charity s’engage à récolter des fonds au profit du Service d’éducation spécialisée et de soins à domicile (SESSD) APF de Paris. Le but ? Financer intégralement une journée à la plage de Deauville pour trente enfants handicapés et leurs dix-huit accompagnateurs.
À souligner que ce projet solidaire, en quête de partenaires supplémentaires, invite à accompagner ces sportifs lors des cinq ou dix derniers kilomètres, jusqu’à l’arrivée à Paris. Renseignements et inscriptions via Facebook . O. Clot-Faybesse

A propos de Olivier Clot-Faybesse

Lire aussi

Les 24 Heures du Mans n’oublient pas le handicap

Lors de la dernière édition des 24 Heures du Mans, un équipage composé de pilotes …

Un commentaire

  1. Mille Bravos a Antoine de la part de Ratus du CP Saint Louis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *