Accueil > Santé > Des appareils de stimulation cérébrale IRM-compatibles
L'admissibilité à l'IRM des patients implantés avec des dispositifs de stimulation cérébrale profonde est donc élargie mais reste évaluée au cas par cas et soumise à conditions.

Des appareils de stimulation cérébrale IRM-compatibles

Des dispositifs de stimulation cérébrale profonde de la gamme Activa® (Medtronic) ont désormais le marquage CE pour leur compatibilité conditionnelle « IRM corps entier ».

La stimulation cérébrale profonde (SCP) est un traitement approuvé pour des stades avancés de nombreuses pathologies réfractaires aux autres traitements  : maladie de Parkinson, tremblement essentiel, épilepsie, troubles obsessionnels compulsifs… Les dispositifs de SCP sont constitués d’électrodes partiellement ou entièrement implantées dans le cerveau afin d’y délivrer de faibles impulsions électriques, le plus souvent reliées à un boîtier de stimulation implanté au niveau des pectoraux, doté ou non d’un adaptateur de poche. Grâce à cette électronique embarquée, les symptômes de ces maladies sont mieux contrôlés. Inconvénient : la personne ne peut plus subir d’examen d’imagerie par résonance magnétique (IRM).

Implants médicaux et IRM: attention, danger

Lors de l’IRM, le champ de radiofréquence appliqué peut échauffer les composants, notamment au niveau des électrodes, ce qui non seulement endommage l’appareil mais peut surtout entraîner des lésions graves des tissus environnants, avec pour conséquence le coma, la paralysie ou le décès. Les champs magnétiques et de radiofréquence peuvent en outre faire vibrer l’électrode, induire une stimulation, affecter le fonctionnement du boîtier de stimulation…

Or, l’IRM est de plus en plus utilisée pour de nombreux diagnostics médicaux (cancers, maladies du cerveau, accident vasculaire cérébral, analyse du muscle…). D’où l’idée de développer des systèmes permettant aux patients sous SCP de bénéficier de cette technique diagnostique. Différents appareils fabriqués par Medtronic ont donc été testés dans le cadre de millions d’examens d’imagerie simulés sur un panel de 38 000 situations d’implantations unique, précise Medtronic dans un communiqué.

Aujourd’hui, les appareils Activa® RC 37612, SC 37603, PC 37601 (à savoir les modèles à électrodes entièrement implantées pour les systèmes uniquement à électrodes, et sans adaptateur de poche pour les systèmes implantés), disponibles en France depuis 2011, peuvent être utilisés lors d’une IRM corps entier. D’autres modèles sont compatibles mais avec une IRM limitée à la tête.

L’admissibilité à l’IRM des patients implantés avec ces modèles est donc élargie mais reste évaluée au cas par cas et soumise à conditions (type d’antenne d’émission de radiofréquence, de fréquence, d’intensité magnétique, durée d’examen etc). Adélaïde Robert-Géraudel

A propos de Adélaïde Robert-Géraudel

Lire aussi

Santé : le renoncement aux soins, la règle pour les personnes handicapées

France Assos Santé, qui représente les usagers, vient de publier une enquête montrant que près …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *