L’ABC de la vie sexuelle des personnes handicapées version britannique

Publié le 23 octobre 2015 par Corinne Manoury

À la lettre « A » comme « Amputé », il y a Alex qui raconte le lendemain d’une nuit torride et visiblement arrosée dans un lieu qu’il ne connaît pas et où il ne trouve pas sa prothèse de jambe. « Quelle angoisse de ne pouvoir localiser tous ses membres », dit-il. La lettre D, elle, est consacrée au rendez-vous – « date » en anglais – et celui-ci est au propre comme au figuré un « blind-date » puisque les protagonistes ne se connaissent pas et que l’un d’eux est non-voyant. Mais ce qui est encore plus drôle, c’est que ce sont des comédiens et que les clients du restaurant sont donc pris en otage d’une sorte de caméra cachée. Et voient madame jeter le rembourrage de son soutien-gorge que monsieur ne verra forcément pas !

Ces témoignages et vidéos font partie de la campagne « End the Awkward », que l’on pourrait traduire par « Arrêtez les maladresses », lancée par l’association anglaise Scope. Tout au long du mois d’octobre, dans ce contexte, elle dévoile un abécédaire consacré au sexe et au handicap. Vingt-six lettres, autant d’illustrations et d’anecdotes pour « faire voler en éclats les tabous liés à la sexualité, à l’appétence amoureuse des personnes handicapées », comme le note le blog Emploi-Handicap. Signalé par Corinne Manoury

À lire sur le blog Emploi-Handicap

Comment 3 commentaires

Découvert par un autre site il y a peu: bien, super-bien. Inscrivez-vs pour recevoir leurs newsletters. Instructifs, humour anglais… Oui, forcément, utile de connaître un tant soit peu the english language.

A l’instant: la lettre « V like Vibrator » : savoureux, conté par une comédienne réellement handicapée. Si j’avais le temps je traduirais ce texte, mais les spécialistes du Net trouveront bien la solution.

Il ne doit pas avoir de tabou autour de l’handicape et la sexualité, depuis l’âge de deux ans je suis atteint de la poliomyélite et depuis le 14 février 2015 j’ai 56 ans. Je suis professeur des universités en mathématiques, marié et père de 7 enfants dont 4 merveilleuses filles, j’ai arraché ma femme dans une concurrence avec des personnes valides et riches. Il faut savoir surmonter son handicape et vaincre la fatalité. Je souhaite du courage à mes frères et soeurs handicapés; nous sommes handicapables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *