Accueil > Société > Soli, 13 ans, chante contre la sclérose en plaques

Soli, 13 ans, chante contre la sclérose en plaques

Passionnée de comédie musicale, en formation artistique, Soli, 13 ans, a écrit une chanson sur les ravages de la sclérose en plaques dont est atteinte sa sœur aînée. Son but ? Collecter de l’argent au profit de la recherche sur cette maladie touchant près de 100 000 personnes en France.

Soli, jeune chanteuse de 13 ans, a écrit Salsa Sclérose pour sa sœur atteinte de cette maladie © Anastasia Bosio
Soli, jeune chanteuse de 13 ans, a écrit Salsa Sclérose pour sa sœur atteinte de cette maladie © Anastasia Bosio

Faire Face : Comment vous est venue l’inspiration de cette chanson Salsa Sclérose ?

Soli : Ma sœur aînée âgée de 33 ans souffre de sclérose en plaques depuis des années. Quand j’étais plus petite, je n’avais pas vraiment conscience des effets de cette maladie. En grandissant, je me suis rapprochée d’elle et j’ai découvert les répercussions que cela avait sur sa vie quotidienne. J’ai écrit cette chanson en pensant à elle, à son combat de chaque jour pour continuer d’être active, de vivre le plus normalement possible. Je l’ai montrée à mon père Joël Chalude, comédien. Nous avons retravaillé le texte ensemble puis il m’a permis de rencontrer Paco Crespeau, un compositeur qui m’a aidée à la mettre en musique.

FF : Au-delà du projet artistique, c’était important de donner une dimension solidaire à ce projet ?

S.: Cela nous a semblé évident d’essayer de collecter de l’argent pour la recherche sur la sclérose en plaques. Les recettes liées au téléchargement de la chanson seront donc intégralement reversées à la Fondation Arsep.

FF : Avoir la possibilité d’enregistrer une chanson et de tourner un clip à 13 ans reste une formidable expérience. Comment la vivez-vous ?

S. : C’est une opportunité incroyable pour une fille de mon âge d’autant que je suis une formation artistique à l’Académie internationale de la Danse et que je souhaite poursuivre dans cette voie. Je pense que Paco Crespeau et Olivier Nelli, le réalisateur du clip, ont été séduits par la conviction qui m’anime. À 13 ans, ce n’est pas si courant je crois.

FF : Qu’a pensé votre sœur de votre chanson ?

S. : Elle a été très franche. On a fait des petits changements. C’était important pour moi qu’elle me dise ce qu’elle en pensait. Certaines personnes n’ont pas envie d’être réduites à leur maladie. En fait, cette chanson va au-delà de la maladie. Au final, elle adhère complètement au projet. Propos recueillis par Claudine Colozzi

Chaque téléchargement de la chanson Salsa Sclérose rapporte 1 € (ou plus en cas de don) à l’Arsep.

A propos de Claudine Colozzi

Claudine Colozzi
Journaliste société - culture, mettant en valeur des femmes et des hommes au parcours inspirant.

Lire aussi

Politique du handicap : « Pour une égalité concrète, il faut un traitement différentiel »

Le titre de l’ouvrage qu’Emmanuelle Fillion cosigne avec Pierre-Yves Baudot annonce la couleur : Le …

2 commentaire

  1. Avatar

    Très beau geste de la part de Soli pour sa sœur.
    Je pense que cette maladie pourra se guérir dans un avenir proche car elle commence a être connue.
    Encore merci a Soli.

  2. Avatar

    soli moi aussi j’ai la sclérose en plaques, j’ai écris un « slam » qui ne doit pas être bien mais je ne sais pas faire des chansons

    mon slam j’aimerai donner l’argent à l »arsep mais je suis petit et je n’aurai jamais d’argent en écrivant j’ai pu faire connaître ma sclérose que les gens ne se soucis guerre

    soli aide moi merci

    cordialement

    alain giraud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial