Accueil > Arrêt sur la toile > Aide humaine et couple : déboutée contre la MDPH de Nancy
Laurence Lemaître a été déboutée de son action au tribunal correctionnel de Nancy contre la MDPH.

Aide humaine et couple : déboutée contre la MDPH de Nancy

Le délit de « délaissement d’une personne incapable de se protéger » n’a pas été retenu contre la MDPH de Nancy, qui avait réduit drastiquement les heures d’aide humaine accordées à une femme tétraplégique.

La relaxe. Lundi, le Tribunal correctionnel de Nancy (Meurthe-et-Moselle) a suivi la requête du vice-procureur en ne retenant aucune peine contre la MDPH de Nancy, relate l’Est Républicain. À l’issue de l’audience, le 2 novembre, il s’était donné un délai de réflexion. La nancéienne Laurence Lemaître, tétraplégique de 34 ans, l’avait saisi suite à la réduction de l’aide humaine qui lui était accordée. En octobre 2014, elle était passée de 22 à 9 heures par jour. En cause : son déménagement dans un appartement adapté et avec, désormais, un compagnon, susceptible, donc, de l’aider.

« Celle-ci peut toutefois encore obtenir gain de cause dans le cadre d’une autre procédure qui est en cours devant la Cour nationale de l’incapacité située à Amiens », précise le journaliste Christophe Gobin. L’enjeu reste la reconnaissance du droit aux personnes vivant en couple à bénéficier de l’intégralité de leur aide humaine. Signalé par Élise Descamps

À lire dans l’Est Républicain

A propos de Elise Descamps

Lire aussi

Emploi et handicap : la parole aux dirigeants

Importance d’une politique handicap en entreprise, perception du cadre légal, attentes, difficultés et bénéfices de …

8 commentaire

  1. Cette décision n a rien de surprenante, à partir du moment où vous avez une famille, mari ,enfants. Il y a du monde susceptible de vous aidez. Demandez à vos garçons de vous emmener au toilette ( c est normal), que votre conjoint s absente, idem, alors j ai recours parfois à mes parents (80 et 75 ans). Mais il y a pire, ce n est que des crises chez moi!!! Courage

  2. Décision ignoble!Encore elle a eu le courage d’attaquer.Il y a en tant d’autres qui renoncent ou cèdent et se laisse mourir à petit feu.Ce sera pire quand les MDPH vont disparaitre! Et les handicapés noyés dans la masse des 3ème&4me ages!
    Quand les départements vont être prescripteurs et payeurs avec des coupes budgétaires drastiques!
    On entend ci&là reprocher aux handicapés l’allongement de leur espérance de vie…
    Veut on aider les aidants familliaux ou les enterrer? « Initiatives », »belles pratiques », effets d’annonces, que des miroirs aux alouettes!
    Quand on gratte la surface et qu’on rentre dans le vécu réel et la durée se révèle alors la froideur et le mépris.

  3. les meilleurs aidants familieux c’est la famille elle meme ne demander rien a personne

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous,mais il ya encore un trés grand probleme que nousconcerne les handicapés,c’est la ridicule loi du plafond de ressources du conjoint (e) que nous oblige à vivre,isolées,seuls (es),solitaires et sans personne à nos cotées ni enfants ni conjoints (es) en plus ils enlevent des heures de l’aide humaine?Ou on va comme sa?C’est sa la liberté égalité et fraternité?Ben dis donc on est vraiment dans un contexte d’un pays du tiérs Monde,il me semble de voir un gouvernement à mettre une année entiére pour une loi soit disant,mariage pour touts (es) je repete une année entiére pour une loi simplement et il est ou le droit de vivre en couple pour nous les handicapés?Il faut vraiment qu on sort touts (es) de nos coquilles sinon bientôt on va payer cache nos handicapes et condanées à mourrire isolées sans que personne se rend conmpte,on veras bientôt.Moi je reclame haut et fort NOUS LES HANDICAPÈS ON A DROIT A VIVRE NOTTRE AMOUR COMME TOUT ETRE HUMAIN,POINT BARRE,batons nous pour sa sinon on va crever en silence.Merci trés cordialement.

  4. Je suis outrée, j’ai la sep depuis 20 ans, j’ai 41 ans et tant qu’on a une station debout, on a le droit à rien. J’ai porté plainte contre ma mdph, et j’ai eu gain de cause pour de l’aide humaine juste parce que cette dernière n’a pas fournie les documents à temps, donc j’ai gagné sur une défaillance pas sur la reconnaissance d’un besoin…..le handicap est encore la dernière roue du char, se débrouiller avec plan A plan B plan C quand on ne devrait avoir qu’à se soigner à penser…….je suis écoeurée….et si on a la chance d’avoir une famille, la mdph veut la détruire en leur demandant de tout faire, bravo……….quelle solidarité

  5. Je suis écoeuré ma voisine à la pension de invalidité et elle et toujours en randonnée piscine elle va en haute montagne et des personnes qui en on vraiment besoin sont refuse il faut faire un trie

  6. quelle tristesse, je connais ça et le pire est que l’handicap est là ce n’est pas de la comédie …………je comprends ceux qui font tout pour partir de ce monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *