Accueil > Autonomie > Aides Techniques > Un appartement d’évaluation domotique pour faciliter le retour au domicile des personnes en perte d’autonomie
Avec 80 m2, l’appartement d’évaluation domotique (AED) représente une solution pertinente et évolutive pour bien préparer le retour au domicile des personnes en perte d’autonomie. © DR

Un appartement d’évaluation domotique pour faciliter le retour au domicile des personnes en perte d’autonomie

Le Centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle (CRRF) André Lalande fête, cette année, ses vingt ans. À cette occasion, cet établissement spécialisé dans les affections de l’appareil locomoteur et du système nerveux a inauguré le 8 avril un nouveau dispositif : l’appartement d’évaluation domotique (AED). Entretien en trois points avec Claude Barbaray, directrice, sur cette solution innovante.

Faire Face : Quel est le but de l’AED ?
Claude Barbaray : Cet appartement est l’aboutissement de plusieurs années de travail. En 2008, nous avons tout d’abord mis en place une chambre domotisée (automatisée) suivie en 2010 d’une cuisine adaptée, deux aménagements destinés à faciliter le séjour de nos patients. Avec la création de l’AED en 2015, les équipes du CRRF André Lalande se sont intéressées aux conditions de retour et de maintien à domicile. Ce dispositif a pour objectif de permettre aux personnes en perte d’autonomie d’expérimenter le quotidien en milieu ordinaire à travers une immersion dans un appartement équipé de solutions domotiques.

FF : Comment se présente cet espace de vie ?
C. B : Afin que l’utilisateur se sente comme à la maison, l’AED occupe une superficie de 80 m2. Il comporte une cuisine et une salle de bains adaptées, deux chambres, dont une avec un lit médicalisé, une salle de séjour et une buanderie. Un système de rail intégré au plafond assure le transfert des personnes d’une pièce à l’autre si elles ne sont pas en mesure de se déplacer. Le dispositif domotique comprend l’ouverture et la fermeture automatiques des portes, des fenêtres et des volets ainsi qu’un chemin lumineux. Le sol est doté de capteurs évaluant les déplacements et signalant d’éventuelles chutes. En cas de besoin, un système de téléassistance déclenche une intervention rapide des secours. Toutes les fonctions de l’appartement peuvent être commandées à distance via une tablette, un smartphone ou une téléthèse, c’est-à-dire une télécommande à infrarouge s’installant sur les fauteuils roulants. Enfin, il est à préciser que l’appartement n’a pas pour vocation d’accueillir que des patients du CRRF André Lalande. Les personnes extérieures, souffrant de handicap(s) moteur et/ou sensoriel ainsi que la famille et les proches (conjoint, aidant…) sont également conviés à tester les équipements.

FF : Quelles bénéfices peuvent en attendre les utilisateurs ?
C. B : Durant leur séjour dans l’appartement, le patient et sa famille vont pouvoir tester tout un ensemble de solutions : les systèmes domotiques, bien sûr, mais également les aides techniques et aménagements spécifiques au logement. Cette immersion va avoir plusieurs avantages. Permettre, tout d’abord, d’anticiper les aménagements à mettre en oeuvre une fois rentré à la maison. Donner également la possibilité de se familiariser avec le fonctionnement des divers dispositifs automatisés et aménagements afin de rendre leur utilisation ultérieure simple et naturelle. Au final, grâce à ces apprentissages et à l’apport de nos spécialistes de l’évaluation, les solutions à adopter pour pallier la perte d’autonomie seront d’autant plus pertinentes qu’elles prendront en compte les difficultés et les risques potentiels concrètement rencontrés au quotidien par chaque personne lors de son passage dans l’AED. À ce jour, quatre patients ont été accueillis et le retour d’expérience est très positif. L’écoute et les compétences de l’équipe pluridisciplinaire sont appréciées. Elles constituent l’autre force du dispositif. O. Clot-Faybesse

Pour plus de renseignements sur le CRRF André Lalande, cliquer ici.

A propos de Olivier Clot-Faybesse

Olivier Clot-Faybesse
Journaliste aides techniques, sciences, santé et recherche.

Lire aussi

Toolib, nouvelle plateforme d’échange entre particuliers à besoins spécifiques

Un Airbnb tenant compte des besoins des personnes handicapées ou en perte d’autonomie. Voilà ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial