Accueil > Arrêt sur la toile > Tétraplégie : un homme bouge sa main grâce à sa pensée
Capture ecran du site Le Monde

Tétraplégie : un homme bouge sa main grâce à sa pensée

Un Américain a retrouvé l’usage partiel de son bras grâce à une puce électronique implantée dans son cerveau.

De l’espoir pour l’avenir. Ian Burckhart peut de nouveau accomplir certains gestes du quotidien grâce à une innovation mise au point par l’Institut de technologie Battelle Memorial de Colombus, dans l’Ohio. Tétraplégique depuis 2010 suite à un plongeon, cet Américain de 24 ans est paralysé à partir de la cinquième vertèbre. Pour tenter de lui redonner une certaine autonomie, une puce électronique composée d’électrodes a été implantée dans son cerveau, plus précisément dans la zone contrôlant le mouvement des mains, le cortex moteur. Les scientifiques sont donc parvenus à détourner le rôle du cerveau. « La dérivation neurale consiste à faire la même chose en contournant la moelle épinière lésée lors de l’accident », détaille Le Monde. En clair, ce système envoie les pensées à un ordinateur qui décode les signaux cérébraux. Les instructions sont ensuite transmises à des électrodes permettant de solliciter électriquement les muscles. Un phénomène rendu possible grâce à « un stimulateur musculaire apposé sur son avant-bras », comme un brassard d’électrodes qui interprète les signaux du cerveau.

Le jeune Américain s’est longuement entraîné devant un ordinateur avant de pouvoir réaliser seul certains mouvements comme attraper une bouteille, verser son contenu sans le renverser, attraper des objets, tenir un téléphone à son oreille, remuer son café ou même jouer aux jeux vidéo. Une autonomie retrouvée qui pourra considérablement améliorer son quotidien. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue scientifique Nature. De nombreuses années ont été nécessaires pour rendre ce dispositif opérationnel, il ouvre la voie à une prochaine étape : proposer un dispositif sans fil et le rendre accessible au maximum de personnes paralysées. Signalé par Johanna Amselem

À lire sur Le Monde

A propos de Johanna Amselem

Lire aussi

Tony Moggio : l’ex-rugbyman se jette à l’eau avec succès

Il préparait ce défi depuis plus d’un an. Jeudi 14 juin, Tony Moggio a traversé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *