Accueil > Société > Une seconde conférence du handicap pour François Hollande
La seconde conférence nationale du handicap présidée par François Hollande se tient près de dix-huit mois avant la première, en décembre 2014.

Une seconde conférence du handicap pour François Hollande

La seconde conférence nationale du handicap présidée par François Hollande se tiendra le 19 mai, moins d’un an avant la fin du quinquennat. Ce rendez-vous arrive trop tardivement pour en attendre grand chose.

François Hollande a coché une nouvelle date sur son agenda : le 19 mai. Ce jour-là se tiendra la seconde conférence nationale du handicap de son mandat, a annoncé Ségolène Neuville, la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, lundi 25 avril lors de la séance d’installation du nouveau Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH). Selon la loi du 11 février 2005, qui l’a instituée, elle doit se tenir tous les trois ans afin de « débattre des orientations et des moyens de la politique concernant les personnes handicapées ». Mais lors de sa première CNH, en décembre 2014, le chef de l’État avait annoncé qu’elle se tiendrait désormais « chaque année et non pas tous les trois ans (…) [pour] juger des actions menées et porter de nouvelles initiatives. » Il aura fallu attendre un peu plus, presque dix-huit mois.

Une conférence pour faire le point sur la feuille de route

Trois thèmes principaux devraient figurer au programme : le logement, les études supérieures et l’emploi. Une CNH est toujours un événement attendu car le président de la République s’exprime rarement sur le handicap. Mais moins d’un an avant la fin du quinquennat, il ne faut pas en attendre qu’elle impulse une nouvelle dynamique. Elle devrait surtout permettre de faire le point sur la feuille de route établie par François Hollande, en décembre 2014, même si certaines annonces pourraient être faites.

Un plan polyhandicap et une délégation interministérielle à l’accessibilité ?

Peut-être le lancement d’un plan en faveur des personnes polyhandicapées, réclamé par l’Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Unapei), notamment. « C’est une demande légitime, non contestable au vu des besoins des personnes et de l’attente des familles, a précisé Ségolène Neuville, le 16 avril, lors d’un déplacement à Perpignan. Je considère qu’il faut que nous puissions travailler tous ensemble à la mise en place d’un plan d’amélioration de la qualité de l’accompagnement, des soins et donc de la vie quotidienne des enfants et adultes en situation de polyhandicap. » Ou bien encore la création d’une délégation interministérielle à l’accessibilité universelle, qui assurerait un portage politique plus fort de cette question que l’actuelle délégation ministérielle à l’accessibilité. Réponses dans moins d’un mois. Franck Seuret – Photo Présidence de la République

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Falc et langue des signes : la crise sanitaire les a mis à l’honneur

Des interventions présidentielles qui se multiplient, des consignes sanitaires à transmettre… La crise liée au …

9 commentaire

  1. Avatar

    Un bilan désastreux : hausse du chômage, blocage des allocations et pensions, suppression du droit à la retraite anticipée pour handicap des travailleurs handicapés (loi du 20 janvier 2014), remise en cause l’accessibilité (ordonnance du 24 septembre 2014, loi du 5 août 2015 et la série de décrets et arrêtés d’application)…

  2. Avatar

    moi je suis bien handicapé je suis parvenus avoir un diplôme supérieur de chef d entreprise et ont laisse pas créer une entreprise que mon projet c est que les handicapés prioritaire alors je partirai de l’europe depuis la belgique si pouvais m exprimer a débat sur le vécu réussite et echec du au racisme de l’handicape je vous donne mon adresse email kinardd503@gmail.com pour ne fixer un rendez vous au future débat

  3. Avatar

    Rien de nouveau ce Mr soit disant le Président de la République vient juste parler 2h pour rien dire il vient dejà faire sa campagne electorale,il vient parler des choses qu il devrait faire au debout de son mandat et sa ne va changer quoi que soi il vient juste arnaquer les handicapées lui et les associations ensembles sont complices de toute la misére que nous (handicapées) somms entrein de suivre,il es malhonet avec les handicapées il ne peu pas voir les handicapées il es anti handicape,les associations suivent le ritme de se Mr la personne dit quoi que soit il ya un silense de fous dans les associations pourquoi?Parce que lui à ordonnée aux associations de se taire sinon il le suprimeras les subventions ni plus ni moins.Pourquoi il ne parleras du fameux,ridicule,honteux,miserable et scandaleux plafond de ressources des conjoints (es) des personnes handicapée?Il va nous sortir qu il n ya pas d’argent dans les caisses,mais pour une (Dame) soit disent sa compagne que n’as meme pas le statut de 1ere Dame de France la oui il à 400 millions pour la soigner de sa beautée et avec des gardes corps,avec 2 policiers des fois 2 gendarmes pour securiser cette fameuse dame mistérieuse que vit sa belle vie avec l’argent des contribuables,et se Mr (Holland) qu avait un coifeur à 8.000€ par mois sa ne choque personne?Et qui paye tout sa?Encore une fois les contribuables.
    Pourquoi les associations sont autant silencieuses?Il va faire sa conferance tout seul à sa maniére et sans aucune association autour de cette conference,parce qu il ne veut pas entendre parler des choses que fachent.
    Basta,basta on as rals bol d’etre les piegeons de se Mr la,il faut refaire une association neutre et recolter des fonds et ataquer ce gouvernement en justice au tribunal Europeen des droits de l’homme et aprés on veras s’il va faire son malin avec les handicapées comme il la fait touts ces 4 ans de mandat (4 ans de nullitée) et je m’arrete là tellement j’ai de haine à ce gouvernement et les complices que rentrent dans son jeu et manipulations.

  4. Avatar

    ILS SONT BIEN GENTIL TOUS CES POLITIQUES. EN MANDATAIRE ON GRÉ A GRÉ QUI PAIE LES RESTES A CHARGE. MON ÉPOUSE EST ATTEINTE D’UN LOCKED-IN-SYNDROME.IL LUI RESTE 1,59€
    PAR MOIS POUR VIVRE.OU EST LA LIBERTÉ DE CHOIX DE SON MODE DE VIE. QUI EST INSCRIT DANS LA LOI 2005 SUR LE HANDICAP.VOS BELLES PAROLES MOI C’EST DES ACTES QUE JE DEMANDE PAS BRASSER DE L’AIR JE SUIS A VOTRE DISPOSITION POUR PLUS D’INFO

  5. Avatar

    L’aumône accordée aux handicapés qui n’ont même pas le minimum pour vivre, par l’état, la DPMH … est scandaleuse et totalement inacceptable en notre Pays des Droits de l’homme. Honte à la France !

  6. Avatar

    Je ne touche absolument aucune aide avec l’handicap que j’ai parce que j’ai été salarié et indépendant dans mes 33ans de carrière. J’ai fait une pétition que vous pouvez partager et signer. En allant sur mon site jackdecaen.fr c’est expliqué comment faire. Courage à tous !!!

  7. Avatar

    une 2e conférence pour le handicap du bidon ?
    pourquoi faire ? ce hollande est a bout de soufle il ne donne pas de revenue décent au smic mais préfère aidez ces frères libanais
    en donnant 300 millions cette France dit de gauche est en déconfiture vivement 2017 qu’il foute le camps au feu pauvre handicapée sacrifiée honte a ce gouvernement ignoble !!!!!

  8. Avatar

    Bonjour, quand on constate l’échec permanent de ce type qui promet mais ne tiens aucune promesse sans parler de son inaptitude au respect d’autrui surtout quand vous êtes handicapé vous comprendrez que nous attendons avec impatience un Président fort et qui tiendra ses promesses pour faire avancer les aides financières et l’amélioration des villes qui sont a la traine pour faciliter la vie des personnes en situation difficile ,pour le reste de ses intentions on peut zapper ce ou ces R.V.

  9. Avatar

    Il semblerait qu’il n’y ait en France qu’une seule association à avoir revendiqué un Plan National Polyhandicap : l’UNAPEI…..
    DE nombreuses autres l’ont fait quand l’UNAPEI ne montrait pas encore un intérêt manifeste pour le polyhandicap.
    Pourtant les médias ne citent QUE cette association et son désormais fameux « livre blanc »,comme pour accréditer une position de leader.
    Le déplacement de Mme Neuville à Perpignan, dont il est fait état, se situait dans le cadre d’une invitation du Grand Orient De France à traiter de  » La Fraternité face au polyhandicap ». Figuraient dans cette réunion plusieurs associations dont l’ADEPO Association de Défense des Polyhandicapés qui a revendiqué un plan depuis plusieurs années et notamment depuis Juin 2014 auprès de l’actuelle Secrétaire d’Etat.
    Il serait juste de reconnaître le travail de tous plutôt que de capitaliser celui-ci sur un nom fut-il aussi sérieux et aussi respectable que celui de l’UNAPEI.
    La reconnaissance de cette pluralité démontrerait , plus que le matraquage sur l’UNAPEI, que la demande est légitime parce que partagée par le grand nombre.
    Elle mettrait en lumière la diversité de la représentation d’un handicap très particulier et éclairerait le grand public sur les spécificités de celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial