Accueil > Arrêt sur la toile > Frédéric Sausset : premier pilote quadri-amputé aux 24 heures du Mans
Frédéric Sausset lors de l’émission Sept à Huit du 1er mai.

Frédéric Sausset : premier pilote quadri-amputé aux 24 heures du Mans

En 2012, Frédéric Sausset était amputé des quatre membres à cause d’une septicémie foudroyante. En juin 2016, il participera, à bord d’un bolide dépassant les 300 km/h, à la plus prestigieuse des courses automobiles d’endurance : les 24 heures du Mans.

Pas de malformations génétiques. Ni de terrible accident. Non, ce qui aura causé la perte des quatre membres de Frédéric Sausset, à l’âge de 43 ans, a comme origine une simple éraflure à un doigt. Une coupure qui, bien que modeste, va malheureusement servir de porte d’entrée à une bactérie d’une extrême virulence. Conséquence : une septicémie nécrotique d’une intensité rare, obligeant les médecins à le plonger dans le coma. Lorsqu’il reprend connaissance un mois plus tard, leur patient aura survécu à deux arrêts cardiaques, ne pèse plus que 40 kg et, surtout, a dû être amputé de ses quatre membres.

« Donner du sens à cette nouvelle vie. »

Sa survie, Frédéric la doit à sa famille : « J’ai considéré qu’il était un peu tôt pour partir avec deux filles encore jeunes. » Vient l’heure du défi : « J’ai réalisé que pour avancer il fallait que je me projette dans quelque chose d’énorme sinon je n’aurais pas la force d’accepter ce handicap. »
Alors, pour traverser cette épreuve, notre homme, passionné d’automobile, décide de s’accrocher à un projet fou : courir les 24 heures du Mans automobile. Quatre ans plus tard, son rêve est sur le point de se réaliser.

Ainsi, le 18 juin prochain, Frédéric Sausset s’élancera pour 24 heures de course à bord de sa Morgan LMP2, spécialement adaptée et capable de pointes à plus de 300 km/h. Un destin à mettre en parallèle avec celui de Philippe Croizon. O. Clot-Faybesse

À (re)voir l’entretien donné par Frédéric Sausset à l’émission Sept à Huit du 1er mai.

A propos de Olivier Clot-Faybesse

Lire aussi

En Bourgogne, des robots de téléprésence travaillent avec les étudiants handicapés

À l’Université de Bourgogne, l’équipe du campus numérique propose à des étudiants handicapés de suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *