Accueil > Société > Projection de Violences du silence, court-métrage sur les violences faites aux femmes handicapées dans le cadre du Mois Extra-Ordinaire
"Si la société n’entend pas cette violence, c’est que bien souvent ces femmes ne peuvent pas parler." © FDFA

Projection de Violences du silence, court-métrage sur les violences faites aux femmes handicapées dans le cadre du Mois Extra-Ordinaire

En ouverture du Mois Extra-Ordinaire, mois consacré à la mise en avant du handicap à Paris, l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir, qui milite pour la défense des droits des femmes en situation de handicap, organise une soirée-débat autour de son film Violences du silence.

Le court-métrage Violences du silence produit par l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir (FDFA) et réalisé par Catherine Cabrol met en lumière huit témoignages de femmes en situation de handicap victimes de violences. Huit histoires de femmes auxquelles des personnalités (comédiennes, journalistes mais aussi la maire de Paris Anne Hidalgo et l’ancienne ministre Roselyne Bachelot) prêtent leur voix.
À travers ce film, Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir souhaite mettre en lumière ce « drame sociétal dont on ne parle jamais ». « Ces femmes souffrent de la double peine d’être femmes et handicapées dans une société qui ne supporte pas la faiblesse et ne les envisage pas comme des citoyennes à part entière. Si la société n’entend pas cette violence c’est que bien souvent ces femmes ne peuvent pas parler. Leur parole est muselée par la peur, la honte et le manque d’estime de soi », explique Maudy Piot, présidente de l’association.

Débattre autour des violences faites aux femmes handicapées

Avant et après la projection, Maudy Piot mènera les débats en présence de Catherine Belem, déléguée au maire du 18e en charge des personnes en situation de handicap, Stéphanie Duncan, journaliste et présentatrice sur France Inter, de la réalisatrice Catherine Cabrol et de l’équipe du film. La chanteuse Nicole Croisille et Sylvia Bergé, sociétaire de la Comédie française, qui ont participé au film, seront aussi présentes. Claudine Colozzi

De 18h30 à 21h30. Cinéma Le Louxor – 170, boulevard de Magenta – 75010 Paris. Entrée gratuite. Inscription obligatoire au 01 53 41 17 82 ou dominique.lemoine@paris.fr.

Salle accessible aux personnes à mobilité réduite. Accessibilité du film et des débats (LSF, vélotypie, boucle magnétique, film sous-titré et audio-décrit)

Pour tous ceux qui veulent découvrir ce film :

A propos de Claudine Colozzi

Lire aussi

Droits des enfants : ceux en situation de handicap prennent la parole

Quelle vie quotidienne pour les enfants handicapés dans une société mal adaptée ? Ont-ils les …

3 commentaire

  1. STEFANINK BERTRAND

    lamentable les violences conjugales et les moqueries

  2. On arrive à se demander si les hommes ne sont pas en train de perdre toutes leurs qualités…
    Quand ils s’attaquent aux plus faibles des faibles:
    Sont ils des hommes?
    En tout cas, pas des êtres humains!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *