Accueil > Arrêt sur la toile > Philippe Croizon pousse un coup de gueule contre les politiques
Le chroniqueur du Magazine de la santé a dénoncé l'absence de personnalités politiques au salon Autonomic de Paris. © France 5

Philippe Croizon pousse un coup de gueule contre les politiques

Le 16 juin 2016 dans le Magazine de la santé sur France 5, Philippe Croizon a choisi de dénoncer avec émotion et justesse le manque d’intérêt des personnalités politiques pour le handicap. À l’exception d’Alain Juppé et de Valérie Pécresse, aucun n’a visité le salon Autonomic qui s’est tenu du 8 au 10 juin à Paris.

Comme chaque mois, l’athlète Philippe Croizon était sur le plateau du Magazine de la santé sur France 5 pour présenter sa chronique sur le handicap. Après une contribution positive et optimiste baptisée En avant la musique !, à quelques jours du 21 juin, le chroniqueur a rangé son sourire et adopté un visage beaucoup plus grave. « Pas content ? », lui a demandé Marina Carrère d’Encausse, l’une des deux présentatrices de l’émission. Et l’aventurier de dénoncer : « Il y a quelques jours à Paris a eu lieu le salon Autonomic. Personne ne s’est déplacé – quand je dis personne c’est aucune personnalité politique. Aucun membre de notre gouvernement. Même la ministre en charge des personnes handicapées n’est pas venue, en trois jours de temps. Elle n’a pas trouvé un seul moment pour venir sur le salon du handicap. »
Selon Philippe Croizon, seuls Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite et du centre, et Valérie Pécresse, présidente LR de la Région Île-de-France étaient présents. « Quand c’est le salon de l’agriculture, on voit tout le monde aller taper le cul de la vache. Quand c’est le salon de l’automobile, c’est pareil, tout le monde y va. Le salon du handicap, deux malheureux candidats ? C’est quoi, l’histoire ? »

C’est juste inadmissible !

Et de poursuivre : « Je voudrais rappeler à tous les candidats qui vont se présenter à l’élection présidentielle que le handicap représente aujourd’hui environ 12 % de la population française – plus toutes les personnes qui vivent avec ces personnes handicapées. (…) Toutes ces personnes, elles ont un bulletin de vote dans la main. J’aimerais qu’ils en prennent conscience. Car le fait que personne ne soit venu au salon du handicap, c’est juste inadmissible. » À moins d’un an de l’élection présidentielle, le ton est donné ! Signalé par Claudine Colozzi

 

A propos de Claudine Colozzi

Lire aussi

En Bourgogne, des robots de téléprésence travaillent avec les étudiants handicapés

À l’Université de Bourgogne, l’équipe du campus numérique propose à des étudiants handicapés de suivre …

Un commentaire

  1. A ma connaissance, à une des journées des Assises nationales il y avait la Ministre du Logement. Au-delà du constat de Philippe et en cas de présence de la Secrétaire d’Etat ou autre membre du gouvernement, quelle association aurait eu l’audace d’orchestrer une manifestation, au-delà des courbettes et autres civilités? Je présume que M.Juppé et V.Pécresse ont dit quelque chose: rien vu ou lu à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *