Accueil > Arrêt sur la toile > Une pétition pour Flavie, handicapée, refusée à un camp d’été
Flavie à été refusée à un camp d'été à Challans. Photo Ouest France

Une pétition pour Flavie, handicapée, refusée à un camp d’été

À Challans, Flavie, 11 ans, n’a pas été acceptée à un camp d’été municipal sportif cet été en raison de son handicap, bien qu’elle pratique de nombreux sports. Motif invoqué : la protéger et ne pas pénaliser les autres enfants. Ses parents ont lancé une pétition.

Éviter de la « mettre en danger », et ne pas « pénaliser l’ensemble des enfants par une attention particulière » portée à elle. On connait la chanson, et cette fois-ci c’est Flavie, fillette de 11 ans, à Challans (Vendée), qui s’est vue refuser l’accès à plusieurs camps d’été par l’équipe d’animation, en concertation avec la mairie. Son problème visuel, ses tremblements et de rares crises d’épilepsie pour lesquels elle prend des médicaments n’empêchent pourtant pas Flavie de pratiquer dans l’année de nombreuses activités sportives. Le maire dit regretter que la ville n’ait « pas les moyens techniques, financiers et humains pour organiser des séjours spéciaux pour les enfants handicapés ».

Rappel à l’ordre du représentant départemental de l’APF

Les parents de la fillette ont lancé une pétition sur Avaaz et une page Facebook, pour que Flavie parte en camp d’été sportif l’été 2017. Le représentant départemental de l’Association des paralysés de France de Vendée a écrit au maire lui rappelant son devoir d’accepter tous les enfants dans les centres de loisirs et camps de sa commune et de les adapter si besoin. Il rappelle par ailleurs que décréter une activité impossible répond à une procédure précise : « Il ne vous appartient pas de vous arroger le droit d’en décider unilatéralement. Comme pour tous les enfants vous pouvez demander un certificat médical précisant la non contre-indication de faire telle ou telle activité ». À bon entendeur ! Signalé par Élise Descamps

À lire sur Ouest France

A propos de Elise Descamps

Lire aussi

« Un handicapé ne peut pas avoir accès à tout. »

Mercredi 6 juin, le journaliste chroniqueur Guillaume Meurice revenait sur le vote de la loi …

6 commentaire

  1. marie catherine LUTZ BOZZANO

    desole jeune fille l immondice humaine a encore sevit bise courage

  2. elle aurais du etre accepter

  3. Encore une fois, une jeune fille handicapée pénalisé??? Pffffff quel honte! !! Toujours pareils, rien ne changera de toute façon !!! Il n’y a pas beaucoup de personnes qui en parlent de cette discrimination, cela n’intéresse pas …je sais de quoi je parle ma fille est handicapée !!!! Vive la France !!!

  4. bonjour
    il faut pas lacher l’affaire;y’en a mare c’est toujours pareil en France on doit tout faire pour changer cette mentalité

  5. Je connais bien cette logique immonde du « je vous rejette mais c’est pour votre bien »… Bien que totalement autonome et capable de monter des escaliers avec des béquilles, je me suis vue refuser un stage dans – excusez du peu – un cabinet d’avocats (après les cordonniers mal-chaussés, voici les avocats discriminants!) au motif que le cabinet n’était « pas aux normes handicapés » et que si je venais à tomber dans les escaliers, il serait responsable, on l’accuserait de ne pas faire attention à ses stagiaires et qu’il n’avait « pas envie de perdre sa maison parce que je serai tombée dans des escaliers pas faits pour moi »… J’ai proposé de signer une décharge, rien n’y a fait… C’est une honte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *