« A mon corps dérangeant » s’expose dans le Nord-Pas-de-Calais

Publié le 30 août 2016 par Valérie Dichiappari

En collaboration avec l’Institut d’éducation motrice APF Christian Dabaddie de Villeneuve-d’Ascq, le photographe Jérôme Deya présente, du 9 au 14 septembre, son travail sur la vie affective et sexuelle des personnes handicapées. Une exposition pour faire réfléchir et penser autrement.

Vous voulez vous confronter à un autre regard sur la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap ? Alors allez voir l’exposition photographique “À mon corps dérangeant”, du 9 au 14 septembre, à la Ferme Dupire de Villeneuve-d’Ascq (Nord-pas-de-Calais).

Hymne au corps différent

Organisée en collaboration avec l’Institut d’éducation motrice APF Christian Dabaddie, elle se décline comme « un hymne au corps de l’autre ʺdifférentʺ », selon son auteur, le photographe Jérôme Deya. « Ce corps que l’on évite ou que l’on cache et qui contrarie. Ce corps tordu a le droit d’exprimer sa sensualité et ses émotions. » Un travail qui lui a valu d’être lauréat du concours SOPHOT.com de la photographie humaniste et sociale en 2014 et Prix « Innovation » 2015 du Mois Extra Ordinaire du handicap de la Ville de Paris. De plain-pied, la galerie est accessible aux personnes à mobilité réduite. Valérie Di Chiappari

Infos pratiques : “À mon corps dérangeant” – lundi, mardi, mercredi : 10h-12h et 14h-18h ; vendredi : 14h-18h ; samedi et dimanche : 11h-18h. La Ferme Dupire80, rue Yves Decugis – 59650 Villeneuve-d’Ascq.

 

Comment 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *