Accueil > Emploi > Handicap : Quand l’entreprise joue le jeu de l’innovation au service de la sensibilisation
Nouveau venu dans les entreprises, le Handicube permet aux salariés de simuler un handicap visuel, auditif ou physique. © DR

Handicap : Quand l’entreprise joue le jeu de l’innovation au service de la sensibilisation

Pour libérer la parole des salariés sur le handicap, de nouveaux outils ludiques et participatifs font un carton. Zoom sur trois “jeux de sensibilisation” à faire en entreprise.

logo-seephC’est le dernier-né de l’agence de communication Tell me the truffe : « Quel collègue êtes-vous ? » vient d’être lancé à l’occasion de la 20e édition de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées.

Viral, ce programme d’e-learning a, en une seule semaine, déjà concerné 8 500 salariés. Le sujet de cette formation en ligne ? Le handicap au travail. Voilà qui, habituellement, ne passionne pas les foules.

Un quiz pour faciliter les échanges

«  Justement, nous avons réfléchi à un format pour faire entrer les salariés dans le sujet, de façon ludique, sous la forme d’un test de personnalité inspiré de ceux partagés sur les réseaux sociaux », explique Élie Sic-Sic, cofondateur de l’agence.

« Votre collègue de bureau est malentendant. Comment communiquez-vous ? » Les réponses à ce quiz de quinze minutes permettent d’établir votre profil. À la fin du test, les répondants reçoivent le titre de “Super Collègue” et des goodies (badges, fanions avec ventouse à poser sur son bureau) à leur effigie. Une façon de provoquer les discussions autour du sujet.

« Notre but est de libérer la parole sur le handicap. Une fois qu’un recruteur sait de quoi il s’agit, qu’un salarié n’a plus peur de se déclarer, c’est toute la culture d’entreprise sur le sujet qui change », souligne encore Élie Sic-Sic.

Des cartes pour tester ses connaissances

L’agence n’en est pas à son coup d’essai : en 2002, elle lançait, en partenariat avec le site Handicap.frT’Handi Quoi ”. Un quiz déjà, mais sous la forme de dix-sept cartes illustrées par des dessins de presse humoristiques. Le jeu invite les salariés à tester leurs connaissances sur trois thématiques : la notion de travailleur handicapé, la façon de se comporter avec un collègue en situation de handicap et l’intérêt de la RQTH.

Bonus : chaque boîte est personnalisable par l’entreprise l’achètant en termes de packaging, voire de contenu. La chaîne Sephora a ainsi intégré une carte sur les réflexes à adopter en face d’un client en situation de handicap. Récemment primé, “T’Handi Quoi” continue de se propager dans les entreprises françaises avec 15 000 boîtes vendues à ce jour.

Des matériels pour se mettre dans la peau de l’autre

Une autre boîte séduit les entreprises depuis le début de l’année : le Handicube. Développé par l’association Premiers de cordée, cette caisse d’un mètre cube contient une cinquantaine d’outils assez étranges. Des attelles bloquant les mouvements des bras, des lunettes assombrissant la vue, des casques plus ou moins assourdissants.

« Ils permettent de simuler un handicap visuel, auditif ou physique. Les salariés peuvent ainsi passer une journée de travail – c’est alors un challenge ! – dans la peau d’un collègue en situation de handicap. Mais il leur suffit généralement de vingt minutes pour prendre conscience des obstacles et difficultés que cela génère », précise Sébastien Ruffin, le délégué général de l’association.

La commercialisation du Handicube (à partir de 800 € la journée, déductible de la contribution Agefiph) permet à l’association de financer ses actions sportives auprès des enfants hospitalisés. Un argument de plus pour convaincre les entreprises que le jeu, en rassemblant et en éduquant, constitue un outil efficace pour laisser le handicap entrer plus facilement dans leurs murs. Aurélia Sevestre

A propos de Aurélia Sevestre

Avatar

Lire aussi

Chômage partiel pour vulnérabilité : moins de pathologies concernées et fin du dispositif pour les proches

Les possibilités de chômage partiel pour cause de vulnérabilité se réduisent. Un décret du 29 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial