Accueil > Autonomie > Compensation > Les Français ont tout compris à l’AAH mais pas à la PCH
En 2015, la moitié des Français interrogés par la Drees pensaient que la PCH devait être accordée seulement aux personnes ayant de faibles revenus.

Les Français ont tout compris à l’AAH mais pas à la PCH

Une grande majorité de Français jugent normal que l’AAH soit supérieure au RSA. En revanche, plus de la moitié pensent qu’il faudrait réserver la prestation de compensation du handicap (PCH) aux personnes à faibles revenus.

Est-il légitime que le montant de l’allocation adulte handicapé (AAH, 808 €) soit supérieur à celui du RSA (535 € pour une personne seule) ? Oui, estime la très grande majorité des Français. 85 % jugent ainsi qu’il est « normal qu’une personne handicapée ait un revenu minimum supérieur à une personne non handicapée », selon le baromètre 2015 de la Drees, dont les résultats viennent d’être rendus publics. Ils ne sont que 15 % à penser que « les minima sociaux devraient être les mêmes, que la personne soit handicapée ou non ».

AAH à vie, RSA temporaire

L’étude d’opinion du service des études du ministère des Affaires sociales ne détaille pas les raisons de cette forte adhésion. Sans doute les personnes interrogées ont-elles conscience que l’AAH est une allocation à vie, le handicap étant irréversible, alors que le RSA a vocation à être temporaire, le temps de revenir à meilleur fortune.

Sans oublier que les allocataires de l’AAH doivent souvent faire face à des restes à charge pour leurs dépenses de santé ou d’aides techniques et humaines. Les remboursements de la Sécurité sociale et la prestation de compensation du handicap (PCH) ne suffisent pas, en effet, à tout financer.

1 Français sur 2 veut une PCH sous conditions de ressources

Aujourd’hui, la PCH est versée sans conditions de ressources aux personnes rencontrant des difficultés dans la réalisation d’activités quotidiennes. Sur cette question, les Français sont plus divisés.

Une petite moitié seulement (46 %) estiment qu’une « aide financière pour compenser les surcoûts du handicap doit être accordée à toutes les personnes se trouvant dans cette situation quel que soit leur niveau de revenu ». A contrario, 54 % pensent qu’elle doit être « réservée aux personnes disposant de faibles revenus ».

Très chère compensation

Il faut très certainement voir dans ce résultat la méconnaissance du coût de la compensation. En matière d’aides humaines et d’aides techniques, la facture grimpe vite. Deux heures d’aide humaine quotidienne assurées par un service prestataire coûtent, environ, 1 500 € par mois. Et en 2014, le coût moyen d’un fauteuil électrique avoisinait les 23 000 €, dont moins de la moitié remboursée par la Sécurité sociale.

Si la PCH était effectivement « réservée aux personnes disposant de faibles revenus », toutes les autres auraient donc bien du mal à vivre dignement. Franck Seuret

A propos de Franck Seuret

Lire aussi

PCH : certains départements sont trois fois moins radins que d’autres

Le montant moyen de la prestation de compensation du handicap (PCH) varie de 2 812 …

13 commentaire

  1. Bonjour
    Bien qu’il devrait quand même y avoir un plafond pour la PCH, que je ne connais pas vraiment pour autant, car il serait impensable que les personnes avec des revenus grandioses aient les mêmes aides que celles avec des revenus beaucoup plus bas ! Je pense que les créateurs de ces aides y ont pensé avant moi évidemment mais la question me restait en suspens tout de même

    • Pensez-vous réellement que la majorité des personnes handicapées ont des « revenus grandioses »? Non car la majorité des personnes handicapées sont en invalidité et ne vivent qu’avec 35 ou 50% de leur ancien salaire!
      Donc la PCH est donc fort utile pour financer les gouffres que ce sont les aides humaines et techniques!
      Demandez au Lobbying médical de réduire ses prix et on pourra en rediscuter!

  2. Perso ma pch est de 140€ mensuel sur le PAPIER je n en touche que 30 !
    Et je suis reconnue handicapée à hauteur de 80%
    Allez savoir pourquoi et pourtant je paie mensuellement mon employée au même tarif que celui que j eu déclaré lors de mon dossier

  3. J’ai vécu le temps de plusieurs mois avec une personne atteinte d’une maladie (Sclérose en plaque). Cette personne devait sûrement percevoir une PCH additionnée donc d’une AAH ou d’une pension d’invalidité. Bref! Moi, je touchais l’AAH de mon côté à taux plein pour un handicap psychique et une APL pour mon propre logement où je me retirais 24h pour récupérer. Cette personne qui partageait mon choix de ne pas travailler, à l’époque en milieu protégé, pour vivre un quotidien dans son logement à elle avec moi, m’a permis de bien me rendre compte des limites de la dignité. Aujourd’hui, cette personne devenue de plus en plus dépendante d’une assistance pour survivre malgré l’impact de son handicap, vit dans une maison de retraite médicalisée avec une activité sociale et matérielle très réductrice pour quelqu’un d’une cinquantaine d’années. Ayant conscience du bonheur de pouvoir encore communiquer et bouger grâce à l’acquisition d’un moyen de déplacement électrique médical et l’aide à l’habitat dans cette maison de retraite par la commune où elle crèche, elle reconnais encore les difficultés financières que la personne qui gère ses moyens de survie toujours d’actualité, a rencontré et a donc souvent pris des décisions qui paralysèrent du coup beaucoup de projets de libre choix de vacances souvent « rêvées ». Aujourd’hui, personne ne peut dire mis à part ceux qui connaissent la réalité du « vivre handicap » quand ils l’ont vécu ce qu’un être vivant désire vivre alors qu’il est handicapé. Je travaille aujourd’hui dans un milieu protégé et c’est toujours un miroir qui vous est renvoyé sur votre « capital normal » pour faire de votre existence un « normal possible » (les compos de mots ne sont pas à prendre comme des propositions fixes et à projeter)( on fait avec ce que l’on a). Ce qui se retrouve sur le bureau des personnes impliquées dans l’aide aux personnes touchées par un « handicap » maintenant, c’est un besoin de comprendre que les gens en difficultés recherchent surtout à ne pas dépendre financièrement de leur entourage proche paradoxalement. La dignité que beaucoup d’apprentis découvrent à la majorité en toute jouissance de leur autonomie reste sans savoir que d’autres jeunes au même instant deviennent dépendants de leurs proches, bon gré malgré, tout en portant un handicap qui va s’avérer un long chemin vers l’inconnu. Je ne vais pas vous rejouer « Les misérables »… L’utilisation d’une tutelle ou curatelle a rapporté de l’autonomie pour beaucoup. C’est son but. Mais, et vous? Votre travail profit-il aux handicapés? Ma question touche l’éducation nationale qui n’est qu’un mauvais souvenir pour moi et d’autres handicapés encore. Être instruit, c’est beau mais être payé grâce à cela, ça change tout. Les formations professionnelles pour la communauté médicale sont trop lourdes et forment par ce biais une « communauté ». Nous sommes avant tout plus qu’une ethnie. L’Amérique l’a compris. Quand on commence par vous dire que vous avez les yeux bruns et pas bleus dans une école, je me demande pourquoi croire le regard des autres pour apprendre et comprendre quand les enfants sont des êtres formatés comme des vitrines de commerces. L’école n’a jamais servi à la dignité des adultes qui y envoient leurs enfants. Le handicap commence par la prise en compte l’identité du monde adulte. Merci de m’avoir lu. L’informatique, c’est cool.

  4. En 2008, la PCH nous a été supprimée pour cause de revenus trop élevés. Donc, les ressources rentre en comptes, dans le Val de Marne 94 000.

  5. En 2011, pour ne pas la citer la MDPH propose la PCH pour remplacer l’ACTP :
    Financièrement ce serait mieux !
    Dès 2010 un Dédommagment payé par le Conseil Général du Département verse cette prestation au conjoint devenu Aidant Familial.
    Les années passent 2013 ; 2014 jusque là tout va bien. Octobre 2014 le FISC nous fait que nous ne sommes plus exonérés de la Taxe d’habitation ni de l’audiovisuel et qu’il faut payer cet impôt qui est dû !
    Je crois à une erreur (mon conjoit handicapée à 80 % avec la carte d’invalidité avec mention « BESOIN D’ACCOMPAGNEMENT » !
    Non pas d’erreur il nous faut nous acquités des années 2014 et 2015 . Une saisie sur nos retraites pour payer une Aide qui en faite n’en ai plus ; même la CAF nous supprime l’APL !
    Comme si çà ne suffisait pas on nous réclames les charges sociales sur Dédommagement [CSG & CRDS ] Pour les années 2012 ; 2013 et 2014 !
    Dans cette situation nous décidons de faire réduire en mars 2015 ce dédommagment et d’en arrviver à le faire supprimer dès janvier 2016.
    Depuis le FISC nous rembourse la taxe d’habitation 2016 et nous ne sommes plus imposable – Quand à la CAF pas le retour de l’APL, Il semblerait que nos retraites dépassent le Plafond pour en bénéficier soit environ moins 1 500 €/ mos pour un couple.

  6. Bonjour,
    handicapé à plus de 80% mon fils ne perçoit plus la PCH depuis l’obtention d’une rente mensuelle tierce-personne 24h/24 obtenue lors de l’indemnisation de l’accident.
    par contre il doit obtenir l’accord administratif de la PCH pour une admission en MAS ou autre : que de temps et de papier…….

  7. Bonjour, je suis reconnue handicapée à plus de 80% et je touche l’AAH. Il a fallu que j’attende 2 ans avant que la MDPH m’indique les Entreprises Adaptées existants dans mon département. Il ne faut pas oublier qu’il y a de la discrimination sexuelle dans ces Entreprises Adaptées et que peu de postes sont pour les femmes. La santé et toutes les conditions physiques en bon état n’ont pas de prix, et permettent à un être humain de trouver du travail bien qu’à notre époque ce soit plus compliqué. Moi j’ai beau écrire spontanément, à des endroits oú l’on emploie des gens reconnus « travailleurs handicapés, en plus de la discrimination sexuelle des entreprises adaptées je suis victime de la discrimination medicale.
    J’estime que lorsqu’une personne se porte se bien elle ne peut pas comparer son rythme de vie à une personne qui ne sera jamais vu au même statut que les autres même si autant diplômée.

    • bonjour,

      PH 80 % touchant l’AAH, je n’ai jamais reçu des propositions d’entreprises adaptées de la MDPH, déja.

      Ensuite je me pose souvent la question pour avancer cette société et cette loi handicap, dans le monde du travail, on embauche une personne RQTH ( avec contrat bien aidé, pour les entreprises ou association)
      le cap’emploi propose une période d’accompagnement sur l’adaptation du poste au handicap du travailleur, pour qu’il soit opérationnel. Cette période est de 6 mois.
      le TH signe un contrat de travail ( aidé spécialement conçu pour P.H, aujourd’hui »hui l’aide est de 85 % )
      le contrat de travail indiqué une période d’essai de 2 mois renouvelable, donc plus court le temps d’aménagement du poste.

      Est-ce que vous trouvez ça normal qu’une période d’essai du contrat de travail soit réduite et plus courte que celle de la période d ‘aménagement du poste ?

      à vous lire.

  8. moi j’ai la ahh mais pas le cplm il nous faudrais avoir plus pous payers les factures

  9. Bonjour , je suis reconnue handicapé entre 50 et 79 % , je perçois une AAH et pas de PCH (Mdph) Et reconnue en incapacité totale par la cpam et les medecins que je vois . Mon 1 dossier à été déposé en 1997 avec tout les refus , Mon second Dossier en 2000 , idem et le Dernier en 2004 ou j’ai été reconnue en Mdph depuis , j’ignorais que l’AAH étais à vie ?! La PCH , je pense que cela devrait être automatique avec tout les frais de santé , des transports etc.. Sans compter l’habitation , les factures ,etc … je souligne pour ma pars que mon Handicap , est un casse tête et très gênant dans la vie quotidienne . Comme beaucoup d’autres personnes ,je n’ais pas tous les mêmes professionnels dans la même région et cela pause vraiment des soucis ,beaucoup de papier , alors qu’une carte suffirais à mettre les documents à jour et ce pour tout les acteurs autour de la personne en situation de Handicap .

  10. Bonjour,
    Je trouve injuste et contradictoire le fait qu’on m’accorde la pch et pas la AAH je ne sais quoi faire ? Si quelqu’un peut m’aider.Merci
    Mon mail: caprio237@gmx.fr

  11. Salut .ce n’est pas normal il faut faire un recours j’imagine si tu ne peux pas faire des tâches de la vie quotidienne ,comment pourrais tu travailler?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *