Marie-Anne Montchamp sur Vivre FM : « Il faut réarmer la politique du handicap. »

Publié le 23 février 2017 par Valérie Dichiappari

Accessibilité, ressources, protection sociale, places en établissements médico-sociaux, notamment pour les enfants handicapés, remboursements de soins… : Marie-Anne Montchamp, soutien de François Fillon et secrétaire nationale à la protection sociale chez les Républicains, était au micro de Vivre FM, mercredi 22 février.

Le vocabulaire est d’emblée guerrier. Au constat d’une auditrice, Françoise, sur le silence des futurs candidats en matière de handicap, elle déclare que François Fillon a annoncé un véritable « armement politique en faveur de nos compatriotes handicapés ». Métaphore filée plus tard concernant l’accessibilité : « Il faut réarmer la politique du handicap », déclare, à son tour, celle qui a été ministre de Jacques Chirac lors de la promulgation de la loi handicap de février 2005.

L’ex-secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale sous la présidence de Nicolas Sarkozy affirme ainsi tout au long des trente minutes d’interview la nécessité d’avoir une « volonté politique » claire et ferme en matière de handicap, volonté tombée, selon elle, en désuétude sous la présidence de François Hollande.

« L’AAH n’est pas un miminum social. »

Aux questions des journalistes, Vincent Lochmann, rédacteur en chef de Vivre FM, et Emmanuelle Dal’Secco de handicap.fr, sur la légitimité de François Fillon à parler ressources à des personnes touchant 800 euros par mois d’AAH, en pleine affaire Pénéloppe, Marie-Anne Montchamp répond que, sous le gouvernement Fillon, l’AAH avait été augmentée de 25 %. Hausse stoppée quand François Hollande est arrivé à l’Élysée.

L’ancienne ministre n’est pas favorable à un revenu universel sans conditions de ressources comme le souhaite, par exemple, Benoît Hamon. Pour elle, l’AAH n’est pas un minimum social mais une compensation. La réponse n°1 en matière de ressources passe, selon elle, par l’accès au travail. Quant aux propositions concrètes du candidat Fillon en matière de handicap, il faudra attendre qu’il dévoile son programme pour les connaître. Signalé par Valérie Di Chiappari

À (ré)écouter sur vivrefm.fr- A noter que d’autres soutiens de candidats à l’élection présidentielle viendront s’exprimer sur les ondes de Vivre FM ces prochaines semaines.

Comment 8 commentaires

Au fond: Dame Montchamp ne pouvait aller au-delà des intentions d’action, puisque son candidat ne s’est pas encore exprimé sur le sujet. Donc passage prématuré sur vivrefm. Etonné d’apprendre que l’augmentation de 25% de l’AAH sur 5 ans, sous NS, était destinée à aller au-delà et que le nouveau Président en 2012 l’aurait stoppé. Elle n’a pas fait référence au plafond de ressources bien trop faible, pénalisant très rapidement la personne qui se met en couple. Bonnes questions des 2 journalistes, mais le temps alloué dans cette matinale (21 min) bien trop court pour « pousser » le débat. Et critiquer le gouvernement actuel « bouffe » aussi du temps.

@Walter Salens vos commentaires sur le gouvernement actuel me dépasse,avec vos arguments ils ont tous étaient Merveilleux ah bon?Sur l’handicap le vide,la santé,l’emplois,les logements adaptés,l’accéssibilité et sans parler que du handicap,la misère celle qui nous concerne?NOTRE France.A vrai dire je suis déçu de lire que vous vantiez le gouvernement Socialistes,qui a fait si peu,et même pas grand chose,je vous rappelle que Hollande c’est que 12% de cote de popularité,auprès des français,donc si c’est du chauvinisme?Moi je parle de vrais chiffres,et du réalisme depuis 2012 a 2017,la preuve Hollande se représentera pas ça c’est une deuxième preuve a vous de voir si le gouvernement actuel a été si efficace?
Je crois que le plus important c’est le présent,l’avenir .

A floflo: ma dernière phrase ne veut absolument pas dire que je vante le gvt actuel, mais bien que faute d’avoir des propositions concrètes à avancer, la dame en question ne’apporte rien. Et comme vs le dites ce qui importe c’est l’avenir. Sachez que moi-même handicapé moteur léger, créateur d’une entreprise adaptée (avec mes fonds et pas sur le dos du contribuable) j’observe depuis 28 ans l’évolution de la problématique. De plus, étranger européen je ne vote pas pour cette présidentielle. Bon WE

Un autre sujet sur le handicap. On atteint pas le plafond de ressources. Alors pourquoi n’a-t-on pas droit à la prime de noël pour nos enfants. Nous qui percevons l’ AAH. Nous pouvons difficilement nous en sortir avec l’aah.a quand les droits pour nous aussi?

Bonsoir a vous,
Faut pas trop leurs en demander mais l’AAH Devrait être revalorisé a 85% Du smic,mais pour le reste que vous évoquer sans opinion.bon courage a vous

Cette dame a déjà était ministre par le passé, à l’entendre, son candidat serait prêt à ce que le bénéficiaire de l’AAH puisse cumuler son allocation avec un revenu du travail car pour elle, l’AAH n’est pas un minimum social, mais une compensation : Pourquoi cela n’a pas été fait avant ?

Cette dame a était ministre sous Chirac et sous Sarkozy, elle a donc passée 10 ans au pouvoir, c’est quand même curieux qu’elle en parle que maintenant, peut être qu’elle en parle maintenant car son candidat est à 18 % dans les sondages.

Cette dame raconte des salades quant elle dit que sous le gouvernement Sarkozy, il était prévu que l’augmentation de l’AAH continue car Sarkozy n’a fait qu’une seule promesse en 2007 : Augmenter de 25 % l’AAH.

Bonnne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *