Accueil > Vie Sociale > L’autre palmarès de l’autre festival de Cannes
Love is blind, le prix spécial du jury d'Entr'2 marches, a été projeté juste avant la Palme d'or, au Palais des festivals, à Cannes, lundi 29 mai.

L’autre palmarès de l’autre festival de Cannes

Les organisateurs de la 8e édition d’Entr’2 marches, le festival international du court-métrage sur le thème du handicap, à Cannes, viennent de ranger le tapis rouge. Visionnez sur Faire-face.fr quelques-uns des neufs films primés.

Jour de gloire pour le festival Entr’2 marches. Et plus encore pour Love is blind, le court-métrage récompensé par le prix spécial du jury décerné par les jurés du festival international du court-métrage sur le thème du handicap, qui s’est déroulé du 21 au 26 mai.

Traditionnellement, le lundi suivant la clôture du festival de Cannes, la mairie invite les Cannois à monter les marches pour assister à la projection de la Palme d’or. À chacune des trois séances, Love is blind a été projeté aux 2 000 spectateurs présents dans le Palais des festivals. Juste avant The Square, le long-métrage primé cette année par le jury de Pedro Almodovar.

Vous n’y étiez pas ? Alors, visionnez le film sur Faire-face.fr. Ainsi que plusieurs courts-métrages distingués par les jurés. Projection privée. Franck Seuret

Une démission pour donner de la voix

La 8e édition d’Entr’2 marches a été marquée par la démission de la présidente du jury 2017. Noémie Churlet, une comédienne sourde, a annoncé sa décision en plein festival. « Remettre les prix sans pouvoir avoir l’assurance d’être traduite correctement m’inquiétait beaucoup trop », explique-t-elle, sur Facebook. Une manière de protester contre l’insuffisance des moyens dont disposent les organisateurs – un budget de 9 000 € . « Il faut qu’on trouve plus d’argent », reconnaît Dominique Véran, la cheville ouvrière du projet. Pour financer deux interprètes en langue des sourds au lieu d’un, entre autres. « Le festival Entr’2 marches mérite d’être soutenu et développé », ajoute Noémie Churlet, pour éviter toute ambiguité sur le sens de sa démarche.

Love is blind – Prix spécial du jury

Une soirée, un couple, des confidences sur l’oreiller. Un film, peu subtil, d’Odai Al Mukdad.

The Truants – Prix très spécial du jury

Deux élèves anglais font l’école buissonnière. Ils croisent la route d’un jeune homme handicapé. Un film d’Aaron Dunleavy

Being seen – Prix du documentaire

Seize minutes pour entrer dans l’univers de personnes atteintes de déficiences intellectuelles. Un film d’Aaron Dunleavy

Migrants – Prix de la réalisation

Un court-métrage sur l’exil. Un film de Bruno Ometak, réalisé en collaboration avec les élèves d’un institut d’éducation motrice et d’un lycée professionnel, à partir d’extraits de textes de Philippe Claudel, Azouz Begag et Éric-Emmanuel Schmitt.

Duel sur les rives de la Mauldre – Prix du scénario

Diego est un pistolero solitaire. Lorsqu’il arrive en ville pour affronter en duel son ennemi de toujours, Joe Le Barge, il doit essuyer les regards méprisants des habitants. Seule Jane, jeune et belle domestique, semble accueillir sa venue avec bienveillance. Un film de Medhi Noblesse, qui en a également signé le scénario.

A propos de Franck Seuret

Lire aussi

Tous HanScène : focus sur le handicap invisible

Le jury du festival vidéo étudiant Tous HanScène consacré au handicap a livré son palmarès …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *