Accueil > Droits > Décès de Maudy Piot, militante des droits des femmes handicapées
« Ces femmes souffrent de la double peine d’être femmes et handicapées dans une société qui ne supporte pas la faiblesse et ne les envisage pas comme des citoyennes à part entière.»

Décès de Maudy Piot, militante des droits des femmes handicapées

Présidente et fondatrice de l’association “Femmes pour le dire, femmes pour agir” (FDFA), Maudy Piot est décédée lundi 25 décembre. Farouchement engagée contre les violences faites aux femmes en situation de handicap, cette psychanalyste a toujours dénoncé « la double discrimination ». Celle d’être femme ET handicapée. 

Forums, colloques, conférences, articles dans les journaux… : Maudy Piot a saisi toutes les occasions pour faire émerger la parole, dénoncer les violences faites aux femmes en situation de handicap et soutenir les victimes. Celle qui aura milité toute sa vie pour défendre leurs droits est morte hier.

Libérer une parole muselée

« Ces femmes souffrent de la double peine d’être femmes et handicapées dans une société qui ne supporte pas la faiblesse et ne les envisage pas comme des citoyennes à part entière. Si la société n’entend pas cette violence c’est que bien souvent ces femmes ne peuvent pas parler. Leur parole est muselée par la peur, la honte et le manque d’estime de soi », expliquait Maudy Piot, fondatrice et présidente de l’association Femmes pour le dire, femmes pour agir (FDFA), créée en 2003.

Un numéro d’urgence contre les violences

Soutien, études, recherches, FDFA constitue une véritable plateforme au service de la citoyenneté des femmes en situation de handicap. Elle tient aussi l’unique permanence téléphonique d’accueil et d’accompagnement juridique, social et psychologique de femmes handicapées victimes de violences voire de maltraitances.

Le numéro Écoute Violences Femmes Handicap, numéro d’appel national, gratuit et anonyme, recueille, depuis 2015, la parole des victimes et les accompagne. Viols, agressions sexuelles, verbales ou psychologiques ; maltraitance… Les femmes en situation de handicap sont en effet bien souvent très démunies face aux violences qu’elles subissent. Comment oser avouer les attouchements répétés d’un soignant ? Que faire face à un conjoint qui vous vole vos clefs pour vous priver de sorties ?

Des témoignages dans un court-métrage

Un court-métrage à l’initiative de FDFA et de Maudy Piot illustre ces situations : Violences du silence. Huit histoires de femmes auxquelles des personnalités, comédiennes, journalistes mais aussi la maire de Paris Anne Hidalgo et l’ancienne ministre Roselyne Bachelot ont prêté leur voix.

Hier, sur twitter, Anne Hidalgo rendait hommage à « une amie ». Depuis 2015 Maudy Piot était également membre du Haut conseil pour l’égalité (HCE), instance placée auprès du Premier ministre. Sa disparition va laisser un grand vide. Valérie Di Chiappari

 

A propos de Valérie Dichiappari

Lire aussi

Majeurs sous tutelle : un droit de vote sans conditions

Emmanuel Macron s’est engagé, devant le Parlement, à donner le droit de vote sans conditions …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *