Accueil > Arrêt sur la toile > Accessibilité : Yann Jondot continue d’œuvrer pour les personnes handicapées

Accessibilité : Yann Jondot continue d’œuvrer pour les personnes handicapées

Yann Jondot, maire de Langoëlan (Morbihan), multiplie les démarches pour faire progresser l’accessibilité des bâtiments publics. Auteur d’un livre blanc sur le handicap remis en décembre à Gérard Larcher, président du Sénat, il va bientôt pouvoir expérimenter ses propositions dans son département.

En octobre 2017, Yann Jondot, maire de Langoëlan, petite commune du Morbihan, réussissait l’exploit de gravir le Kilimandjaro en joëlette. Un moyen pour lui de promouvoir la cause de l’accessibilité. L’élu en situation de handicap ne s’arrête pas là. Il continue en effet de remuer ciel et terre pour sensibiliser les élus à un accès facilité aux bâtiments publics pour les personnes handicapées.

En décembre 2017, il a rencontré Gérard Larcher, président du Sénat. Il lui a fait part de ses propositions concrètes pour améliorer cette accessibilité. Trois mesures « simples, pragmatiques et peu onéreuses » devraient bientôt être testées dans son département.

Une rampe d’accès, une sonnette et un autocollant à l’entrée des communes

Première mesure : l’achat par chaque commune d’une rampe d’accès amovible mise à disposition en cas de besoin. Deuxième mesure : la pose d’une sonnette accessible aux personnes handicapées devant les bâtiments publics. Dernière mesure : la pose d’une rampe pour gravir quelques marches pour les personnes à mobilité réduite.

Yann Jondot imagine aussi poser un label à l’entrée des communes pour informer du niveau d’accessibilité. Une manière de rattraper le retard de la mise en conformité avec l’obligation d’accessibilité prévue par la loi de 2005… Signalé par Claudine Colozzi

À lire  sur ouestfrance.fr  et sur Pontivy Journal.

A propos de Claudine Colozzi

Lire aussi

Loi Élan : « C’est gênant d’opposer personnes en situation de handicap et familles avec enfants. »

Vendredi 15 juin, Le téléphone sonne, l’émission interactive de France Inter, donnait la parole aux …

2 commentaire

  1. L’enfer est pavé de bonnes intention : en guise d’accessibilité on va encore faire de la bricole !

  2. Un président du Sénat confie une mission à des parlementaires pour…Un maire paraplégique qui, par un exploit sportif, attire l’attention sur l’accessibilité… N’est ce pas la preuve de l’inertie des uns et des autres malgré les lois, les textes administratifs et techniques, les AdAp? Ces parlementaires feraient mieux d’agir dans leur circonscription pour faire des constats, en face des commercants, des maires et d’attirer leur attention sur leurs obligations légales, sur les engagements pris par des AdAp (exécutés ou non) et signaler à qui de droit les abus, les infractions… ou faut-il que le courageux citoyen le fasse?
    Rendre visite à ce Maire actif est une chose, faire un rapport au président du Sénat est naïf et seule l’action suggerée est productive et respectacle. Sinon, tous les militants des assoc ou en dehors, abandonneront leur combat, ne voulant être un Don Quichotte contre des moulins à vent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *