Accueil > Arrêt sur la toile > Handicap : le transport Mobi Métropole provençal saturé
À Marseille, comme dans le reste de l'agglomération, les personnes à mobilité réduite restent bien souvent à quai. © O. CF

Handicap : le transport Mobi Métropole provençal saturé

L’agglomération Aix-Marseille Provence a fait avec Mobi Métropole le pari d’un service de transport dédié aux personnes à mobilité réduite. Problème : sa capacité maximale de prise en charge est atteinte et les moyens manquent.

Fonctionnant sur réservation et à la demande tous les jours de 6 à 1 heure du matin, Mobi Métropole est très plébiscité. Voire trop, souligne Armand Benichou, le président de l’association HandiToit, le service « étant victime de son succès. » En effet, avec 150 000 voyages enregistrés en 2017 contre 52 000 en 2011, la prise en charge a triplé en six ans. Ainsi, Mobi Métropole a atteint sa capacité maximale.

Prévoir ses trajets une semaine à l’avance

Au point de connaître depuis l’automne des ratés et défaillances : annulations ou refus. Une situation que dénoncent d’une voix commune vingt associations locales, réunies au sein du collectif Handicap 13 : « Le transport des personnes en situation de handicap n’est plus garanti, les privant ainsi de leur activité professionnelle, de la possibilité de faire leurs courses, de mener leurs activités associatives ou tout autre déplacement privé lié à la vie sociale. »

D’ailleurs, Mireille Fouqueau, la directrice départementale APF des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse, déplore le fait « qu’il faut réserver une semaine à l’avance si on veut être sûr d’avoir le service ». Urgence et imprévu interdits.

« Garantir aux personnes en situation de handicap le droit à se déplacer. »

Comment en est-on arrivé là ? En raison d’un élargissement de l’activité de Mobi Métropole vers les établissements médico-sociaux. « Ce qui a créé un appel d’air, note Armand Bénichou, et fait que le service a du mal à fonctionner à la hauteur des besoins. » Pour le collectif Handicap 13, il faut pourtant « garantir le respect du droit à se déplacer des personnes en situation de handicap ».

Du côté de la métropole Aix-Marseille Provence, on reconnaît ce constat et assure que l’accessibilité des transports communs pour les personnes à mobilité réduite (PMR) est une priorité. Avec l’objectif de rendre tous ses réseaux accessibles d’ici à 2020 pour les transports urbains. Puis 2021 pour les cars et 2025 pour le métro. Mais, d’ici là, pourquoi ne pas simplement augmenter le nombre de véhicules en service au sein de Mobi Métropole ? Signalé par O. Clot-Faybesse

À lire sur la marseillaise.fr

A propos de Olivier Clot-Faybesse

Lire aussi

Logements accessibles : le Sénat appelé à respecter les droits des personnes handicapées

Alors que le Sénat va examiner le projet de loi Élan prévoyant de limiter à …

7 commentaire

  1. La dernière question de l’article est pertinente: « pourquoi ne pas augementer… ». De fait, je présume que ce service est financé par le département ou la région. Tout cela me fait penser à la situation du Val d’Oise il y a des années. Existait un service transport que pour les ets médico-sociaux Esat etc. Le PAM existait dans tous les dpts Iles de France sauf le 95 et il a fallu de rudes combats. Ici, la raison de l’insuffisance semble l’inverse: élargissement du serv ice vers les Esat etc. Quand il y a la demande concrète et conirmée, il faut trouver, rapidement, les ressources. Elémentaire, mon cher Watson? Pas trop apparament.

  2. je suis grand mère d »une petite fille diabétique type 1, chaque fois que nous recevons la petite famille je teste vos recettes et je dois dire que petits et grands nous nous régalons, particulièrement avec la tourte provençale. Merci pour toutes ces recettes qui bien souvent nous facilitent la vie.

  3. Merci Émeline, bon après-midi

  4. Quand on est touriste, on n’a pas droit au service dédié Mobi Métropole. Le métro n’est pas accessible en fauteuil, des chauffeurs de bus refusent de se servir de la rampe car sinon le bus tombe en panne… Mais comment fait-on pour se déplacer en fauteuil à Marseille, au quotidien et quand on est de passage?! Notre mésaventure à lire ici : bit.ly/2DHD4xm

  5. aujourd’hui 26 juin 2018 impossible de joindre mobimétropole pour une réservation alors qu’il n’y a jamais aucun problème et que je suis très satisfaite de ce service .que se passe t-il ?j’ai même joint la rtm qui n’en sait pas plus .j’ai essayé à plusieurs reprises.peut être y’a t il moins de personnel comme nous rentrons dans la période des vacances .si on peut me renseigner….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *