Accueil > Société > L’égérie Kiabi 2018 sera-t-elle en fauteuil roulant ?
« C’est la personne qui aura le plus de votes qui verra ses chances démultipliées pour être retenue. Vous avez jusqu'au 11 avril pour voter. »

L’égérie Kiabi 2018 sera-t-elle en fauteuil roulant ?

Cette année encore et depuis neuf ans, l’enseigne de prêt-à-porter grande distribution Kiabi organise un jeu concours pour élire l’égérie de sa nouvelle campagne de publicité. Parmi les candidats, Audrey Laporte, 24 ans, atteinte de quadriparésie.

Faire-face.fr : Comment vous est venue l’idée de participer à ce casting ?
Audrey Laporte : J’y avais déjà songé en 2017 mais trop tardivement. Cette année, lorsque j’ai redécouvert l’annonce de Kiabi dont je suis la page Facebook, j’ai pensé : pourquoi pas ? D’autant que le concours est ouvert à toute personne physique. Tout le monde peut participer. Il n’y a aucun critère particulier. Chacun a sa chance de gagner.

J’apprécie vraiment cette mentalité et le regard que porte Kiabi sur le handicap. Je savais d’ailleurs que la marque avait lancé une collection de vêtements adaptés aux enfants en situation de handicap. Je me suis dit que ce serait bien de poursuivre en ce sens. Donc que soit représentée une personne de tous les jours et en situation de handicap, à une époque où il y a besoin de montrer que nous existons et que nous sommes des personnes comme les autres.

« Continuez à voter pour moi ! »

F-f.fr : Comment avez-vous procédé ?
A.L : Comme n’importe qui en remplissant le formulaire : nom, prénom, âge, taille… On nous demande de l’accompagner de deux photos : un portrait et une de plain-pied. J’en ai bien rigolé car, en ce qui me concerne, c’est forcément “plain roulettes” ! Puis, j’ai mené campagne… comme dans pas mal de situations de ma vie quand je suis motivée : je me bats, je n’abandonne pas.

J’ai publié un message dans un groupe Facebook consulté par des personnes touchées à titre personnel par le handicap, puis un autre sur mon mur. Et tout s’est emballé. J’ai reçu des tas de messages, de contacts intéressants. Ma candidature a été fortement relayée. Je ne pensais pas que cela prendrait tant d’ampleur. Comme quoi les réseaux sociaux, ça a du bon !

F-f.fr : Du coup, vous figurez parmi les plus populaires sur le site de Kiabi. Vous avez déjà recueilli cinq étoiles, ce qui équivaut au seuil de 300 votes…
A.L : Oui cela correspond au minimum requis. Mais continuez à voter pour moi ! Vous avez jusqu’au 11 avril prochain pour le faire. C’est la personne qui aura le plus de votes qui verra ses chances démultipliées pour être retenue. Le plus important est de se motiver les uns les autres et de rendre visible les personnes en situation de handicap. Propos recueillis par Élise Jeanne

A propos de Elise Jeanne

Lire aussi

Dossier médical partagé : le parcours de soins mieux géré

Après dix-huit mois d’expérimentation dans neuf départements, le dossier médical partagé devient disponible pour tous. …

4 commentaire

  1. il est temps de ne plus faire de ségrégation entre handicapés et « valides »

  2. martinez philippe

    vas y audrey 100 pour 100 avec toi

  3. Bonjour
    J’ai eu du mal à voter pour elle.
    Il faut inscrire « Audrey » dans la première case à gauche au moment de la sélection …
    Bon vote!
    GF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *