Accueil > Vie Sociale > Troubles du comportement : une websérie sensibilise par l’humour
Dans Troubles absurdes du comportement, la comédienne Anaïse Fabre est atteinte de libidinose : elle voit des signes sexuels partout.

Troubles du comportement : une websérie sensibilise par l’humour

Écrite par les comédiennes Ingrid Graziani et Anaïs Fabre, qui joue par ailleurs dans le programme court Vestiaires diffusé sur France 2, la websérie Tac, pour Troubles absurdes du comportement, ambitionne de faire rire avec des pathologies imaginaires plus vraies que nature… Une façon drôle et détournée de sensibiliser au handicap.

Le premier trépigne parce qu’il a perdu son téléphone. La deuxième voit des signes sexuels dans le simple fait de tenir une baguette de pain chaude entre ses mains. La troisième invite son interlocuteur à vite se débarrasser de ce tee-shirt orné d’un triangle, forcément le signe d’un mauvais présage…

Nicolas est atteint d’enfantilose dégénérescente, Anaïs de libidinose et Charlotte de paranoïde. À travers une parodie de reportage, les trois premiers épisodes de Troubles absurdes du comportement (Tac), racontent l’histoire de personnages qui ne veulent pas grandir, ne pensent qu’au sexe ou voient du complot partout.

« Un reflet de nos vrais petits troubles psychiques, renforcés par nos addictions aux nouvelles technologies », estime le trentenaire Cédric Le Gallo. Lui voit là des phénomènes propres à sa génération et a réalisé les trois pilotes de cette websérie.

Faire rire sans jamais blesser

Ingrid Graziani et Anaïs Fabre, co-auteures, et Cédric Le Gallo, revendiquent un ton décalé. « J’ai toujours envie d’explorer en tant que comédienne et auteure Le délire, l’absurde, une totale liberté de ton », explique Anaïs Fabre. La jeune femme est par ailleurs actrice de Vestiaires, une série de programmes courts qui fait rire du handicap sur France 2 pour la 8e saison cette année.

Le point commun des trois trentenaires à l’origine de Tac est un amour pour les docus fiction, la célèbre série belge Striptease en particulier. Et pourquoi avoir mis le handicap au cœur du programme ? « J’y suis moi-même sensible grâce à mon environnement professionnel et donc aussi maintenant amical. Mais nous faisons attention, vérifions que ce que nous écrivons et jouons ne risque pas de blesser quelqu’un, qui serait atteint d’un réel trouble du comportement », souligne Anaïs Fabre.

Si elle réunit les financements nécessaires grâce à son opération de crowdfunding, Tac devrait compter rapidement au moins sept épisodes de plus, déjà écrits. Ses auteurs sont également en quête d’un diffuseur classique, une chaîne de télévision.

A propos de Sophie Massieu

Lire aussi

Nouveau bateau adapté pour l’association marseillaise Mixivoile

La voile comme moyen d’intégration et de rencontres. C’est ce que propose l’association Mixivoile basée …

Un commentaire

  1. « L’enfantilose » existe vraiment?? Pas trouvé dans le Larousse. Si oui, j’espère que le monsieur barbu dans la BA a des moments d’adulte efficace, performant au travail. Du « Tac » aux tocs montrés déjà dans des docus réels et là il s’agit d’un handicap concret.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *