Accueil > Arrêt sur la toile > À quand plus d’acteurs handicapés ?
Respect mag étudie les causes du très faible nombre de comédiens handicapés.

À quand plus d’acteurs handicapés ?

Oui, le handicap est de plus en plus représenté au cinéma. Oui, le sujet est populaire, comme en atteste le succès d’Intouchables, La famille Bélier, ou encore Patients. Pourtant, bien rares sont encore les comédiens handicapés.

Pas étonnant que le récent film Tout le monde debout fasse polémique. Le personnage en fauteuil est joué par une valide, Alexandra Lamy. Aux États-Unis, où la pratique est ultra répandue, cela s’appelle du “cripping-up”. Selon une étude de 2016, 95 % des personnages handicapés des dix principaux programmes de divertissement hollywoodien se trouvent incarnés par des valides.

Mais pourquoi donc la profession ne compte-t-elle pas plus de personnes en situation de handicap ?

Autocensure et méconnaissance des recruteurs

« Il y en a plein qui pensent que ce n’est pas fait pour eux. Pire encore, beaucoup de gens nous disent que l’on ne peut pas faire ce métier là », explique à Respect mag Alexandre Philip, acteur et auteur depuis 2011 de la série télévisée Vestiaires. Il est atteint d’une agénésie du bras gauche.

« Être acteur, c’est un métier »avait écrit Franck Dubosc sur Twitter, se justifiant de son choix pour Tout le monde debout. Comme si des handicapés ne pouvaient, justement, exercer ce métier. En réalité, la pratique a aussi du bon, en rendant visible au cinéma une cause, grâce à des acteurs connus. Mais cela concourt à un cercle vicieux. Les acteurs handicapés n’ont pas la chance de se faire connaître.

Rôles stéréotypés

Autre dérive : se voir réduit à un rôle caricatural, effrayant ou à l’inverse féérique. Dans la série de films Austin Power, l’acteur américain Verne Troyer, souffrant de nanisme, incarnait Mini-moi, un personnage ridicule et agressif. À l’inverse, le rôle de Joséphine ange gardien est un brin teinté de bons sentiments.

Les acteurs handicapés pourront-ils un jour exercer leur métier sans dépendre de rôles taillés sur mesure ? C’est le cas de l’acteur nain de Game of Thrones Peter Dinklage. Et en habituant les spectateurs au sujet, la télévision et le cinéma imposeront peut-être naturellement de nouvelles vedettes. « Nous sommes sur la bonne voie »conclut Alexandre Philip. Signalé par Élise Descamps

À lire sur Respect Mag

Lire aussiTout le monde debout” : lettre ouverte à Franck Dubosc

A propos de Elise Descamps

Lire aussi

Une nouvelle manette Microsoft rend le jeu vidéo plus accessible

Microsoft vient de dévoiler une manette pour jeu vidéo innovante. Une vingtaine de prises permettent …

2 commentaire

  1. le borgne christian

    pourriez vous me donner d’es adresses d’agences qui placent des personnes handicapés je mesure 2m12 priere de regarder le clip du groupe renjhnais tagada jones chanson vendetta et de regarder ma pace facebook christian le borgne leborgnechristian@yahoo.fr 0632028876

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *