Accueil > Arrêt sur la toile > Handicap : un an après la présidentielle, ils racontent leur quotidien
Emmanuel Macron avait fait du handicap sa "carte blanche" au débat de l'entre deux tours en 2017. Le quotidien La Croix revient vers les premiers intéressés.

Handicap : un an après la présidentielle, ils racontent leur quotidien

Vous souvenez-vous du débat télévisé de l’entre-deux-tours de la présidentielle le 3 mai 2017 ? Emmanuel Macron avait choisi le handicap comme thème de sa “carte blanche”. « Je veux, pour toutes les personnes qui vivent en situation de handicap, avoir des solutions pragmatiques. » Un an après, La Croix sonne l’heure de la piqûre de rappel. Jeudi 3 mai, le quotidien consacrait sa Une et ses huit pages centrales aux premières concernées.

Les difficultés, les colères, les espoirs… Sur huit pages, le journal La Croix raconte le quotidien des personnes handicapées. Également la chance qu’elles représentent pour la société. Pas de tour d’horizon exhaustif mais des témoignages et initiatives quel que soit le handicap.

Ainsi, près d’Orléans, Chrystelle Vénéré, 39 ans, souffre d’infirmité motrice cérébrale. Elle raconte son long parcours avant d’obtenir un appartement à elle, les cabinets de médecins inaccessibles, les tracas administratifs. « Il est souvent très angoissant de se demander si le dossier a été bien monté ou non. » Et elle suggère : « Si les transports publics ne sont pas adaptés, pourquoi ne pas nous permettre d’accéder aux taxis avec notre abonnement aux transports en commun ? »

La vitalité du secteur

Un père peste contre les bâtons que l’on a tenté de mettre dans les roues de son fils : « On a successivement dit à Philippe qu’il lui serait impossible d’avoir son bac, de faire des études, de travailler. Finalement, mon fils a un master de sociologie et monte aujourd’hui un cabinet de conseil. »

On retiendra aussi les coups de projecteur démontrant la vitalité du secteur :

  • Picto Access (carte de France des lieux accessibles)
  • Café Joyeux (qui n’emploie que des personnes avec un handicap cognitif et mental)
  • Roger Voice (une application permettant aux malentendants de communiquer par téléphone)

« La vulnérabilité est universelle », conclut la philosophe Corine Pelluchon.

À lire dans La Croix

Lire aussi : Les six promesses d’Emmanuel Macron aux personnes handicapées

A propos de Elise Descamps

Lire aussi

Quand les manettes de la Nintendo Switch deviennent guidon de fauteuil roulant

Pour aider son fils à diriger son fauteuil roulant, un Japonais a eu une idée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *