Accueil > Vie Sociale > Thomas Cook France lance sa première brochure dédiée aux voyageurs handicapés
Cette édition comporte une sélection de dix hôtels-clubs 4* et 5* dans quatre destinations : Tenerife, Majorque, la Crète et Rhodes.

Thomas Cook France lance sa première brochure dédiée aux voyageurs handicapés

Pour la première fois, Thomas Cook France propose un catalogue avec une sélection d’hôtels-clubs accessibles aux personnes à mobilité réduite. Explications avec Elsa Grard, agent de voyage depuis 26 ans et elle-même en situation de handicap, à l’origine de cette initiative.

Faire-Face.fr : En quoi cette brochure innove-t-elle sur le marché du tourisme ?

Elsa Grard : Démocratiser le voyage pour les personnes à mobilité réduite est l’objectif de Thomas Cook France. En effet, le handicap ne doit pas constituer un frein à la découverte du monde. Il existe déjà des offres de tour opérateurs spécialisés plus haut de gamme. Mais nous avons voulu proposer des hôtels-clubs avec un bon rapport qualité-prix.

Des voyages testés par une personne en situation de handicap

F-F.fr : Que contient cette première édition ?

E.G : Une sélection de dix hôtels-clubs 4* et 5* dans quatre destinations assez prisées : Tenerife, Majorque, la Crète et Rhodes. J’ai personnellement testé chaque étape du voyage pour que les clients n’aient pas de surprises. Par la suite, nous comptons bien étoffer ce catalogue chaque saison avec de nouveaux produits et de nouvelles destinations.

F-F.fr : Quel type de clientèle ces offres ciblent-elles ?

E.G : Des personnes en situation de handicap, permanent ou temporaire suite à une opération ou un accident. Elles ne doivent pas avoir besoin d’un accompagnement quotidien ni d’une médicalisation permanente. Des personnes appareillées qui se gèrent seules dans les actes de la vie quotidienne et peuvent sortir seules.

F-F.fr : Les agents de voyage du réseau Thomas Cook sont-ils sensibilisés aux besoins spécifiques des personnes en situation de handicap ?

E.G : Je peux bien sûr conseiller moi-même les clients car il y a des questions que je peux anticiper en ayant les deux casquettes : à la fois mon expérience d’agent de voyage et mon propre vécu de personne en situation de handicap. Mais oui tout le réseau est mobilisé et les informations collectées ont été redistribuées à toutes les agences.

 

Vacances : vos envies, nos conseils

Faire Face a récemment consacré un dossier aux bons plans vacances. Des conseils pour bien préparer votre séjour, organiser votre voyage et aussi des idées de destinations, y compris celle d’handivoyageurs. Sans oublier le détail de toutes les aides possibles. À télécharger en ligne

 

 

A propos de Claudine Colozzi

Lire aussi

La Nuit du handicap, c’est samedi soir

Réunir les personnes handicapées et valides autour d’un moment de partage. Tel est l’objectif simple …

Un commentaire

  1. Dans ma ville, à Fécamp, le déplacement en en fauteuil électrique dans la ville devient un casse-tête permanent. Les. trottoirs ont des ornières, sont trop hauts et leurs extrémités ainsi que les passages piétons ne sont pas au niveau de la voirie.
    Cela a pour conséquence de nuire à la qualité de beaucoup de de personnes à mobilité réduite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *