Accueil > Arrêt sur la toile > Rouler plus vite à petit prix
100 euros : c'est le coût de l'installation des batteries et moteur d'un ancien vélo électrique sur un fauteuil roulant.

Rouler plus vite à petit prix

L’idée est simple, encore fallait-il y penser. Elle consiste à récupérer des batteries et moteurs de vélos électriques pour en équiper des fauteuils roulants. Objectif : les faire aller plus vite à moindre coût.

D’un côté, une association qui reprend des vélos électriques de Rennes Métropole, devenus inutilisables mais pouvant encore fonctionner. De l’autre, un fab lab qui en incorpore les batteries et moteurs à des fauteuils roulants. Résultat : des fauteuils allant jusqu’à 12 km/h. Le tout sans donner de sa personne… ni trop de son porte-monnaie. L’opération coûte en effet seulement 100 €, là où les prix grimpent jusqu’à 3 000 € dans le secteur marchand paramédical.

Les trouvailles du fab lab My Human Kit

Cette ingénieuse initiative – open source qui plus est – revient à l’atelier d’autoréparation La Petite Rennes et au fab lab My Human Kit. Ce dernier s’est déjà fait remarquer pour d’autres trouvailles bon marché telles un fauteuil roulant à construire soi-même ou une main bionique.

À lire sur detours.canal.fr

A propos de Elise Jeanne

Lire aussi

En Bourgogne, des robots de téléprésence travaillent avec les étudiants handicapés

À l’Université de Bourgogne, l’équipe du campus numérique propose à des étudiants handicapés de suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *