Accueil > Accessibilité > PUBLI – Musée du Quai Branly-Jacques Chirac : 5e édition de la semaine de l’accessibilité
Menant depuis son ouverture une politique axée sur l'accessibilité universelle, le musée propose des offres inclusives mais aussi dédiées pour chaque handicap. © Musée du Quai Branly-Jacques Chirac/Alexandra Lebon

PUBLI – Musée du Quai Branly-Jacques Chirac : 5e édition de la semaine de l’accessibilité

Du 1er au 9 décembre 2018, le Musée du Quai Branly-Jacques Chirac présente sa 5e édition de la SEMAINE DE L’ACCESSIBILITÉ. Un événement convivial, placé sous le signe de la mixité, de l’intégration et du partage. Au programme : des activités variées, gratuites et dédiées à tous autour des cultures d’Asie, d’Afrique, d’Océanie et des Amériques. Avec des échanges sur les problématiques de l’accessibilité et de l’accueil de tous les publics.

Depuis sa création en 2006, le Musée du Quai Branly-Jacques Chirac met tout en œuvre pour se rendre accessible à tous, encourager le dialogue des cultures et l’ouverture à l’autre. Reconnu comme l’un des établissements moteurs dans l’accessibilité culturelle, il mène une politique active afin de répondre aux besoins des visiteurs en situation de handicap. Qu’il soit moteur, visuel, auditif, mental ou psychique. Cela en collaboration avec des associations spécialisées.

Des dispositifs dédiés et de la médiation

Inscrit dans une démarche d’accessibilité universelle, le musée propose des offres inclusives : mêmes espaces, activités et outils pour tous les publics. Mais aussi des offres dédiées pour chaque handicap. Durant cette 5e SEMAINE DE L’ACCESSIBILITÉ, du 1er au 9 décembre, les nombreux dispositifs en œuvre toute l’année seront mis en lumière. Exemples : reproductions d’œuvres et fiches de salle tactiles, vidéos d’introduction en LSF…  Au-delà des aspects techniques et matériels, la médiation humaine se place également au cœur de ce dispositif.

« Pour les musées et les établissements culturels en général, lieux de vivre-ensemble et de découverte, se mettre à la portée de tous les visiteurs est essentiel. »
Clémence Gros, chargée de développement des publics au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac.

 

La SEMAINE DE L’ACCESSIBILITÉ est aussi l’occasion de profiter autrement du musée et de ses espaces. Par exemple, pour les enfants, via des séances de découverte d’une œuvre plongée dans le noir sur le thème de l’Île de Pâques, à partir de reproductions tactiles et de contes. Des visites contées en français et langue des signes sur le plateau des Collections. Des visites adaptées aux différents types de handicap pour découvrir l’exposition temporaire Madagascar, Arts de la Grande Île.

L’accessibilité numérique, un enjeu majeur

Au travers d’activités variées, chaque visiteur pourra s’emparer du musée selon ses besoins et ses envies. Des tables rondes seront également l’occasion pour les professionnels, comme pour le public, d’échanger et de réfléchir ensemble aux enjeux de l’accessibilité, notamment numérique.

L’accessibilité numérique permet à toutes et tous de consulter ou créer des ressources numériques. Cela sur tout type de support : ordinateur, téléphone portable, tablette… Et quel que soit le handicap : visuel, auditif, moteur, cognitif, mental. En application de la loi handicap de 2005, le Musée du Quai Branly-Jacques Chirac fait de l’accessibilité numérique un enjeu majeur.

Conçu dès l’origine pour être accessible au plus grand nombre d’utilisateurs, le site internet du musée a ainsi fait l’objet d’une attention particulière. Résultat : en 2017, un audit externe a confirmé sa performance, le plaçant en tête des musées français dans le domaine de l’accessibilité numérique.

Une semaine et des temps forts

Tout au long de cette Semaine, de nombreuses activités ouvertes à tous et accessibles aux personnes à mobilité réduite et aux personnes souffrant de troubles psychiques. Notamment, des visites contées en français et en LSF (sur réservation). Des animations et ateliers (en accès libre). Des projections (en audiodescription et sous-titrage et en accès libre dans la limite des places disponibles). Des tables rondes (en accès libre dans la limite des places disponibles).

Pour en savoir plus, consultez le programme complet au format PDF ou sur quaibranly.fr

A propos de Valérie Dichiappari

Lire aussi

Accessibilité des logements : le gouvernement joue la panne d’ascenseur

Le gouvernement avait promis de rendre obligatoires les ascenseurs dans les immeubles neufs d’au moins …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *