Accueil > Arrêt sur la toile > Le fauteuil roulant du futur monte et descend les escaliers
En quelques secondes, les roues de ce fauteuil se transforment en roues crantées puis redeviennent circulaires quand elles touchent le sol.

Le fauteuil roulant du futur monte et descend les escaliers

Une start-up bretonne a développé un fauteuil roulant capable de monter des marches en toute sécurité. La production des appareils manuels a déjà commencé.

La start-up Kerostin Mobility Solutions, basée à Plœmeur dans le Morbihan, a imaginé le premier fauteuil roulant qui s’adapte aux marches. Comme le rapporte Le Télégramme, Hervé Le Saux, à la tête de cette entreprise, a conçu cet équipement inédit après deux années de travail.

Toute la technologie de ce fauteuil se cache dans ses roues. En effet, en quelques secondes, elles se transforment immédiatement en roues crantées. Elles redeviennent ensuite circulaires quand elles touchent le sol ou le palier. Un projet développé en collaboration avec des élèves ingénieurs.

Un fauteuil pour les séniors

Cet appareil n’est pour le moment pas destiné en première intention aux personnes handicapées. « Les tétraplégiques ont besoin de fauteuils très complexes parfaitement adaptés à leur problématique physique. Quant aux paraplégiques, ils recherchent avant tout une grande liberté de mouvement, avec des fauteuils légers et confortables. En revanche, il y a toute une frange de la population des séniors qui a des problèmes de mobilité que notre invention peut résoudre », explique Hervé Le Saux cité par Le Télégramme.

Déjà en phase de commercialisation

Concrètement, le chef d’entreprise a déjà pensé à plusieurs applications. En effet, des établissements hospitaliers, des structures sociales ou des sites touristiques pourront utiliser ce fauteuil. D’après Le Parisien, deux déclinaisons de cet équipement sont déjà en phase de commercialisation. Le premier, manuel, coûte environ 3 400 euros HT et sera remboursable par l’Assurance maladie dès septembre 2019. La commercialisation du modèle motorisé est prévue pour mars. Vendu 7 500 euros, ce fauteuil devrait être remboursable dès décembre 2019.

À lire sur letelegramme.fr

A propos de Johanna Amselem

Lire aussi

L’archéologie du handicap sur France Inter : quelle place sociale pour les êtres fragilisés ?

Comment les communautés du passé composaient-elles avec les corps différents et le handicap ? L’archéo-anthropologie …

4 commentaire

  1. Je n’ai jamais été confronté à des marches aussi basse et profonde 14 marches pour un dénivelé de 16 Cm ????? c’est une maquette pour le pays des bisounours , cela me rappel les Pubs de crème anti rides présenté sur petite de 14 ans officiant comme mannequin ……

  2. J ESPERE QUE LE FAUTEUIL ROULANT EST REMBOURSER A 100 % et que il fonctionne aussi pour les trottoirs de paris bretagne st Malot Marseille Lyon etc

  3. Bonjour à tous,

    je remercie tout d’abord la rédaction de « Faire-Face « pour cet article utile, mais que je n’ai pas sollicité, et je souhaite préciser à cette occasion que notre fauteuil roulant peut monter tout escalier, pour peu que les marches fassent 21cm de hauteur au maximum…leur profondeur importe peu.
    Si vous souhaitez plus d’informations d’ordre techniques, vous pouvez consulter notre site web: https://www.kerostinmobilitysolutions.com/
    Nous souhaitons à tous de très bonnes fêtes de fin d’année !
    Bien cordialement

    Hervé LE SAUX
    PDG
    KEROSTIN MOBILITY SOLUTIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *