Accueil > Droits > Accident du travail/maladie professionnelle : s’employer à être indemnisé
Parcours pour la reconnaissance d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle : des étapes-clés et des délais à respecter. © Fotolia

Accident du travail/maladie professionnelle : s’employer à être indemnisé

Accident du travail ou maladie professionnelle :  soudain la vie bascule. Pourtant, il faut faire vite car nombreux sont les délais à respecter dans les diverses démarches à accomplir. Avec un enjeu de taille : l’indemnisation de la perte définitive, totale ou partielle de la capacité à exercer son travail.

Les victimes d’accident du travail ou de maladie professionnelle obtiennent une indemnisation sans avoir à apporter la preuve de la faute de l’employeur. Mais, elle n’est que forfaitaire, pas intégrale. Seule la perte définitive, totale ou partielle de leur capacité à travailler est prise en compte,  pas leurs autres préjudices (moraux, psychologiques…). Sauf en cas de faute inexcusable de l’employeur.

Un parcours long et complexe

Le parcours qui va de la reconnaissance à l’indemnisation s’avère souvent long et complexe. Il faut bien en connaître les étapes. Détails des procédures, écueils à éviter, conseils d’experts, aides possibles… : ce numéro de Faire Face y consacre un dossier complet pour vous aider à mieux défendre vos droits.

Dans ce numéro, vous trouverez également toutes les informations utiles pour :

– Bénéficier d’un compte bancaire à moindres frais

– Vous défendre en cas de refus d’emprunt pour cause d’AAH

– Protéger votre santé contre les perturbateurs endocriniens

– Découvrir le chanbara, un sport qui reproduit les combats des samouraïs…

… et bien d’autres sujets encore.

A propos de Valérie Dichiappari

Lire aussi

Les allocataires de l’AAH condamnés à rester locataires de leur logement

Deux mesures gouvernementales rendent encore plus difficile l’accès à la propriété pour les allocataires de …

Un commentaire

  1. MONSIEUR Moi je ne suis pas né handicapé mais c’est le travail que j’ai fait dur pénible et dangereux pendant 30ans qui m’a rendu handicapé,invalide et mon employeur sncf m’a jeté dehors comme une vieille serpillière usée à 53ans mais ne me verse pas ma pension d’invalidité et pour finir les fins du mois je fais le trottoir pour ne pas devenir un SDF Merci Patron pour ce joli cadeau »handicapé,invalide,SDF » c’est une escroquerie discriminatoire envers un travailleur handicapé de couleur Bande de salopard Carlos ghosn va toucher une indemnité de licenciement de 30millions euros + une pension de retraite de 800000e par an pour avoir fraudé le FISC donc avoir volé le peuple mais pourquoi se casser le dos à travailler pour toucher 1200e de retraite par mois autant voler frauder ahahah quelle est belle la justice Française pourrie jusqu’à la moelle Je n’ai quand même pas fait ce sale boulot qui m’a détruit physiquement et psychologiquement pour payer la retraite de Mr CARLOS GHOSN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *