Accueil > Accessibilité > Le métro, c’est bientôt cadeau pour les jeunes Parisiens handicapés
Les transports en commun n'étant pas tous accessibles, la gratuité profitera pleinement aux jeunes Parisiens handicapés... n'ayant pas de difficultés à se déplacer. © Ed Webster

Le métro, c’est bientôt cadeau pour les jeunes Parisiens handicapés

Vous êtes parisien(ne) ? En situation de handicap ? Âgé(e) de moins de 20 ans ? Si vous avez répondu trois fois oui, vous ne paierez plus les transports en commun de la région parisienne dès septembre 2019.

La gratuité des transports s’étend encore un peu. Le pass Navigo sera « gratuit pour les Parisiens handicapés de moins de 20 ans », a dévoilé Anne Hidalgo, dans une interview accordée à Libération. À partir de septembre.

Cinq zones sur justificatif

L’annonce de la maire de Paris fait suite à un premier élargissement, en juin 2018, de la gratuité des transports en commun. Depuis cette date, tous les Parisiens justifiant de leur handicap (AAH, PCH, pension d’invalidité, etc.) et dont les ressources sont inférieures à un certain plafond peuvent emprunter gratuitement bus, RER, tramways et métros dans les cinq zones de l’Île-de-France.

Auparavant, seuls les allocataires de l’AAH ou de l’allocation supplémentaire d’invalidité bénéficiaient de la gratuité. Et sur deux zones seulement.

Gratuit pour tous les moins de 12 ans

Mais la mesure entrée en vigueur il y a six mois ne concerne que les adultes. Tous les enfants de moins de quatre ans, valides ou handicapés, bénéficient déjà de la gratuité. Cet âge va être repoussé à moins de 12 ans, a précisé Anne Hidalgo, dans la même interview. L’annonce sur les moins de 20 ans en situation de handicap vient donc compléter la panoplie.

Une seule ligne de métro accessible

Reste que le métro parisien est quasi-inaccessible. Les voyageurs en fauteuil roulant ne peuvent se rendre que dans 9 des 303 stations, celles de la ligne 14. Le RER est plus accueillant. Les bus également. Mais la liberté de circuler librement est loin d’être assurée à Paris et en banlieue.

A propos de Franck Seuret

Lire aussi

APF Lab Handicap et Nouvelles Technologies : innover avec les personnes handicapées

Grâce à APF Lab Handicap et Nouvelles Technologies, les futurs usagers d’innovations technologiques peuvent offrir …

3 commentaire

  1. Il n’y a pas que les usagers en fauteuil roulant !
    Il y a également toutes les personnes avec difficultés de marche … et les familles avec poussettes… et voyageurs avec bagages
    Seuls le tram est accessible… et les bus selon les cas.
    Quand au reste de la région parisienne il ne vaut mieux pas en parler. On sait quand on part on ne sait pas quand on arrive et surtout comment. Bref le parcours du combattant !

  2. Bonjour moi je suis une personne handicapée aussi c’est bien beau de mettre 20 ans mais là les personnes t’ont un handicap t’es t’es chiant plus AG comment ils font et sept ans qui vont faire encore des efforts pour les personnes handicapées en fauteuil roulant c’est bien beau tout ça c’est Seb pour la ligne 14 mai il faut plus pour les fauteuils . Il faut plus c’est un bon début mais il faut bouger en plus à avancer pour les personnes handicapées .

  3. Ils feraient mieux de faire des écoles et internats spécialisés en France . On serait plus obligés de s’expatrier. Rien à foutre du métro franchement . Parce que pour le handicap moteur c’est inaccessible dans 90 ù des stations, et pour le handicap mental c’est souvent bien difficile le regard des gens en France …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *