Accueil > Société > Grand débat et handicap : Sophie Cluzel dit non à tout
Sophie Cluzel, la secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, était l'invitée de LCI, le vendredi 8 février pour répondre aux doléances des Français sur le handicap.

Grand débat et handicap : Sophie Cluzel dit non à tout

Sur LCI, Sophie Cluzel a redit son opposition à la suppression de la prise en compte des revenus du conjoint pour le calcul de l’AAH. Mais aussi à l’allègement des conditions ouvrant droit à la retraite anticipée pour cause de handicap. Et s’en est expliquée.

Remballez vos revendications. Vendredi 8 février, Sophie Cluzel a ainsi opposé une fin de non recevoir aux principales demandes des citoyens handicapés et de leurs proches sur le site du grand débat.

La matinale de LCI avait en effet invité la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. L’éditorialiste politique, Christophe Jakubyszyn l’a interrogée sur les doléances des Français sur la politique du handicap.

En l’occurrence, les demandes revenant le plus souvent sur granddebat.fr, selon Faire-face.fr qui en avait dressé la liste dans un article paru la veille.

AAH : supprimer la prise en compte des revenus du conjoint

Le problème : Le montant de l’AAH diminue en fonction des ressources du conjoint.

La réponse de Sophie Cluzel : « L’allocation c’est un minimum social. C’est une ressource pour pallier une limitation d’activité. Ce n’est pas une compensation du handicap. » Une réponse dans la lignée de celle déjà donnée à Faire-face.fr : « La solidarité nationale complète la solidarité familiale, elle ne doit pas s’y substituer ».

Retraite : faciliter le départ des travailleurs handicapés

Le problème : Liquider sa retraite avant l’âge légal de 62 ans en raison de son handicap, c’est possible… mais extrêmement difficile tant les critères sont restrictifs.

La réponse de Sophie Cluzel : « Si les citoyens handicapés veulent être citoyens comme tout le monde, il faut rentrer dans le droit commun. Donc, non, pas d’âge spécifique pour partir en retraite, mais un meilleur accompagnement pendant le temps de travail. »

Aidants : exonérer de toute taxation la PCH versée aux aidants

Le problème : le dédommagement perçu par un aidant familial, au titre de la prestation du handicap (PCH), est  soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

La réponse de Sophie Cluzel : « Le salaire des aidants familiaux est vraiment indécent. Ce n’est pas tant la question de ne pas le taxer que de le valoriser. Il faut replacer l’aidant familial dans une vraie trajectoire d’accompagnement, de reconnaissance. »

Soutenez-nous, abonnez-vous !

Vous venez gratuitement suivre l’actualité du handicap sur faire-face.fr mais savez-vous que Faire Face c’est aussi un magazine pratique ? Droits, santé, vie sociale… et un dossier complet (invalidité, accidents du travail, PCH, rééducation…) pour mieux vivre le handicap au quotidien. Avec des formules d’abonnement de 12 à 54 euros.

Vous abonner c’est permettre à ce bimédia de continuer à exister.

A propos de Franck Seuret

Lire aussi

Sophie continue dans le Meilleur Pâtissier : « Je vais au bout de ma passion. »

Très beau début de parcours pour Sophie Schalckens, 54 ans, première candidate en situation de …

135 commentaire

  1. Punaise c’est des gens dit « normaux » qui vas nous expliquer notre handicap et comment y faire face n’importe quoi. Déjà trouver un travail quand tu es en situation de handicap même reconnu RQTH les patrons ont peur. Pour une personne « valide » la retraite à 62 ans c’est déjà dur pour certain corp de métier, sauf député ou ministre eux ils commencent à travailler du moins à s’occuper, ensuite le salaire des aidants familiaux n’est indécents que pour cette ministre car pour les aidants c’est indispensable
    Elle me cède sa place je lui cède mon handicap et on verra si elle parle de la même façon

    • Pourtant elle a une fille handicapée
      .

      • Oui mais c’ est la trisomie, une maladie qui permet de marcher, de se garder, d’intégrer le monde du travail. La preuve, sa fille travaille dans les cuisines de l’ Élysée.

      • Mais quel âge a sa fille et surtout quel handicap a-t-elle?? Car si c’est un « petit » handicap qui ne touche pas la motricité ou qui n’a pas ‘encore’ besoin d’aide au quotidien elle s’en fiche de nos problèmes… Il y a handicap et handicap!!!

        • Sa fille est jeune trisomique : elle a obtenu une place dans les cuisines de l’Elysée (les trisomiques peuvent se débrouiller seules, vivre seules, prendre le métro). Elle n’est pas à comparer aux maladies génétiques rares, souvent neurologiques qui ne nous permettent plus rien de tout ça à mesure de la dégénérescence!!!!

      • Peut-être mais avec les revenus qu’elle a , elle n’ai pas concernée par tous ces problèmes.
        AAH a été mis en place a l’epoque du General de Gaules, il avait une fille handicapée ( trisomie) et c’est ce qui lui a fait comprendre que quand les parents vieillissaient et décédés, il n’y avait rien pour toutes ces personnes handicapées et depuis tous les autres qui on suivi n’on Rien mis en place pour suivre la vie qui ai devenue très chère . Personnellement moi je ne mange pas à ma faim , même certains jours je ne mange pas du tout, ils y a bien des œuvres pour nous donnait des denrées alimentaires, mais moi personnellement je n’y vais pas j’ai trop honte

        • Pourquoi avoir honte ? Je fais partie de la Croix Rouge Française et je suis en Centre Bretagne… Si vous avez dans votre entourage quelqu’un avec un handicap et que vous l’aidez, vous devez rester en forme pour cela. N’hésitez pas à frapper aux portes des différentes associations pour demander de l’aide !

          • Frapper à toutes les portes ? Celà fait 40 ans que les portes se referment sur moi, je n’ai jamais eu d’aides, ni rien d rien. J’ai 62 ans et c’est toujours pareil, je ne mange pas tous les jours à ma faim, les sorties n’existent pas, les plaisirs de la vie (vacances) non plus, alors les restos du coeur …. on donne toujours aux mêmes et j’en connais, ce n’est pas des paroles en l’air. Et si ça continue, je fais le grève de la faim. Je vais mettre ma santé en danger mais là peut être on m’écoutera !!!!!!!
            Je tiens à signaler que j’ai toute ma tête car je suis handicapée physique et ce n’est pas des paroles en l’air

        • faux..faux…. L’ahh existe depuis 1976

    • Elle a un enfant en situation de handicap. Elle a peut être quelque privilège ?

    • Je suis reconnu invalide en incapacité au travail à 100% je perçois une allocation il me manque des trimestres. A mon compte je bosse … je me traine et risque gros (AVC) je reverse une grande partie de mon allocation handicap pour payer mes cotisations et donc des trimestres.
      Ces gens qui nous gouvernent sont inhumains et hors sol je ne leur souhaite pas d être handicapé

    • bonjour, par « salaire indécent » elle veut dire pas suffisant! tellement pas suffisant qu’il est indécent d’appeler ça un salaire! relisez, vous verrez qu’elle veut les faire revaloriser! pour le reste, effectivement, c’est pas top!!!

    • La ligne politique de Macron c’est de prendre toujours plus aux « petits » afin d’enrichir toujours plus les déjà très riches. Il a été mis en place pour ça et mènera le travail jusqu’au bout si on le vire pas avant. Handicapé ou pas c’est pas son problème. Ces gens là ne font pas de sentiments !

    • <>

      on doit donc en conclure que :

      EMMANUEL MACRON A EXCLU LES HANDICAPES DU GRAND DEBAT …

      MERCI MR LE PRESIDENT !!!

  2. Quelle conne si on lui donnait 800€ pour vivre et un handicap en plus, est-ce qu’elle survivrai ou se suiciderai ?? Et elle ne réagirais sûrement pas de la même façon.

    • Entièrement d’accord avec vous ! Qu’elle prenne notre place et notre pension, elle va comprendre….

    • Carrément Isabelle, moi je lui donne volontiers mon handicap avec tous les achats médicaux (fauteuil électrique, chaise douche, lève personne) et mes 860€ et je la met au défi qu’elle ne tienne pas 3 mois sur! elle se tirait pas une balle avant.

    • Oui, moi non plus je ne sais pas comment elle s’en sortirait avec un handicap .
      Nous, on a appris à jongler pour essayer de sortir la tête hors de l’eau et vivre avec. Ou plutôt sans.
      Mais ces gens ne savent pas de quoi ils parlent puisqu’ils ignorent toutes « les joies » du handicap. C’est facile comme ça!
      Au lieu d’avoir des ministres incapables ou qui ne servent à rien, il faudrait un ministre des handicapés qui soit un handicapé, sinon personne ne peut réaliser ce qu’est le handicap et ce qu’il nous coûte.

    • Bonjour, je suis tout à fait d’accord avec toi !
      Cordialement

  3. Il faudrait quand même relever ce plafond j’ai perdu soixantaine centimes sur mon AAH donc 104 € de vie autonome plus 135€ APL parceque j ai réforme un couple mon conjoint gagne 1400€
    Pourtant au quotidien il fait ceux que je ne peux plus faire en relevant le plafond on évite l aide a domicile donc moins de frais pour l état ôtait cette dépendance a l autre en remontant le plafond entre 500 et 1000 € pour notre dignité afin de permettre à d autres de rompre la solitude

  4. Quelle connasse c est scandaleux

  5. Que fait-on également pour nos enfants qui souffrent de psychose ? Car aujourd’hui nous n’avons pas d’établissement spécialisé et le soin est pour la plupart quasi inexistant.
    Il y a des structures adaptées en Belgique eg l’ARS souhaite à court terme interdire les départ en Belgique !
    C’est une honte…
    En france nous avons des années de retard ds ce domaine, il faut impérativement créer de toute urgence des structures pour nos enfants souffrants de troubles psy.

  6. J’ai perdu 700€ car mon compagnon travaille

    • C est honteux leur facon de se baser sur les salaires modestes des conjoints. On part jamais en vacances , on sort quasiment jamais. Triste je comprends votre situation . Ca creer des disputes…

  7. Je pense que cette dame ne comprend pas le mot….. Dignité….
    Elle pousse les personnes à dire qu ils sont séparés afin de prétendre à leurs droits… Être autonome c est une des liberté…
    Par Contre j ai beau envoyé des courriers des posts mais toujours rien de rien sur un éventuel budget pour ouvrir des structures spécialisés pour nos enfants adultes handicapés afin qu on cesse de nous dire… Partez en Belgique !! À quand Madame le Ministre des nouvelles structures ?? Car à force d entendre dire qu il faut attendre des deces pr avoir de la place c est immonde !!!

  8. je lui souhaite d être handicapé mais je crois qu elle l est déjà par son raisonnement . alors Madame vous raisonneriez autrement .

  9. Honteux ! Ce gouvernement ne sait que condamner les citoyens toutes situations confondues.

    Signez ma pétition sur le profil « Nanou Light » , merci

  10. On fait pas l’aumône et sur quoi est décidée moi refuser RQTH-50 avec une discopathie discarthrose 2 hernies discale en attente d’une prothèse totale de la hanche pas reconnu ne sais faire que quelques pas
    Aucun examen sur quoi est décidée cette mdph
    Mon voisin est à la mdph quand j’ai fait mon dossier il m’a dit pas de problème tu as vu se que tu as moi je suis reconnu pour mon mal de dos mais cela a rien à voir tu a 10 fois pire ma décision a etait prise le 4 décembre 2018 13 mois d’attentes mon état c’est empiré depuis novembre 2017 car depuis septembre je ne sais plus faire que quelques pas chez moi je ne sort plus pas me doucher la douche est dans la baignoire vivant seule avec un enfant mes revenus-de 750.je peux pas équiper ma baignoire il y a une loi en cas d’aggravation de santé pour être traitée en 15 jours mon médecin l’a fait déposer le 7 janvier 2019 à la mdph on leur dit aggravation de santé mon médecin la précisé ici on traite pas les urgences nous sommes le 9 février 2019 sur mon suivi de dossier mon dossier déposé le 7 janvier 2019 est toujours pas enregistrée j’ai fourni mon Irm
    Mais comment vous jugez d’imun dossier sans examen médical c’est à la tête aux noms j’ai écrit partout sans réponse ou me donne la décision du 4 décembre alors quand j’écris je joint la photocopie de la date de mon dépôt de dossier je peux pas prendre de douche depuis septembre et encore minimum 1 an d’attente car en Essonne les dossiers sont traités minimum 12 à 18 mois vous avez le temps de mourir pas d’hygiène je ne peux plus prendre de douche et il serait temps que les handicapés soient aux moins aux Smic personnes ne demandent à souffrir je sais de quoi je parle je suis sous morphine la douleur c’est terrible alors soit on n’a des miettes ou pas reconnu comme moi et la on vit pas on essaye de survivre juste à ses Messieurs et Mesdames qui gouvernent on c’est pas le lever un matin en disant tiens si aujourd’hui j’avais un cancer si aujourd’hui j’ai tel ou tel maladie qui est invalidante car vivre avec un handicap c’est très très lourd

  11. Angelaaa Anacondaaa

    Je pense que cette personne n’a aucune idée des situations auxquelles les personnes handicapées sont confrontées. Je la verrais bien dans un « vis ma vie de personne handicapée » pendant une semaine. Pour avoir travaillé en tant qu’aide à la personne pendant 9 ans, j’ai vu le meilleur comme le pire des situations. Je pense, qu’au choix, elle reverrai sa copie, ou qu’elle ferait une tentative de suicide. Abjecte petite personne. Nantie et aveugle.

  12. On fait un « grand débat », soit-disant pour mieux connaître les difficultés rencontrées par les citoyens, et tout ce qu’ils vivent comme des injustices écouter les éventuelles solutions qu’ils ont à proposer.
    Bien avant la fin du débat, on commence à identifier les principales demandes du public… et bien avant la clôture de l’enquête et bien avant la mise en réflexion au niveau du gouvernement, la simple secrétaire d’État qu’elle est a déjà des réponses définitives et negatives sur tout ce qui tient le plus à coeur des personnes handicapées et de leurs aidants.
    QUESTION ESSENTIELLE : à quoi sert ce « grand débat » et pourquoi avoir dépensé autant de fric à cette grande mascarade ?

  13. Ma femme perçoit une AAH et son complément je suis moi même en invalidité de catégorie 2.
    J’ai bien entrepris une reconversion professionnelle car je souhaiterais reprendre une activité. Mais comme je n’ai ni envie que ma femme devienne entièrement dépendante de moi, ni mettre mon foyer dans une situation inextricable, alors que c’est déjà pas facile tous les jours, je préfère ne pas reprendre de travail. Puis de toute façon comme je ne peux pas cacher mon handicap physique et que les employeurs pratiquent la discrimination au handicap c’est réglé…
    Handicapés vivez caché et taisez-vous !…

  14. La réponse de Sophie Cluzel : « Si les citoyens handicapés veulent être citoyens comme tout le monde, il faut rentrer dans le droit commun. Donc, non, pas d’âge spécifique pour partir en retraite, mais un meilleur accompagnement pendant le temps de travail. ================================================================ Elle est vraiment conne celle-là, comment peut elle dire non à une loi qui existe déjà: retraite anticipé pour les travailleurs handicapés, 55 ans!!!! Sous réserve d’avoir été TH depuis plus de 20 ans, d’avoir travaillé x années<.

    • Elle veut dire sans qu’elle va mettre en place une loi qui supprimera la possibilité pour les handicapés de prendre une retraite anticipée, à force de dire qu’on est comme tout le monde on nous demande de travailler comme si l’on était validé ! Bientôt on proposera l’euthanasie pour les personnes handicapées qui ne peuvent pas travailler !

  15. Quand elle parle d’1 minimum social
    Je vis toute seule 174 € aah et 479 de la cpam…faut vivre ? Survivre ou me sucider ? Pas assez de mon/ mes handicaps …faut arreter de prendre les handicapes pour des irresponsables ou des c….

  16. Je suis fonctionnaire et handicapée à 80 %. Les médecins m’ont dit que je devais travailler à 50 % mais quand on est fonctionnaire cela signifie vivre avec 600 €. Avec un gamin à charge, je n’ai jamais pu le faire. Je souffre depuis toujours. À même pas 50 ans, j’ai le corps d’une personne de 70 et là on voudrait que je bosse jusqu’à 62 ans! Ce ne sont pas les handicapés qui veulent être comme tout le monde. Ce sont les valides qui rejettent les handicapés. Les psy m’ont dit que j’étais forte car beaucoup de seraient suicidés à ma place. Merci Madame. Vous aurez ma mort sur la conscience.

    • Pourquoi la mort, nous devons vivre et montrer que l’on existe. A regarder de plus près, ils vont aussi nous mettre en colère, alors que nous sommes quelques millions, même si cela ne se voit pas assez …. Parler de citoyenneté alors que nous parlons de retraite plus tôt du fait de notre pénibilité à pouvoir encore composer avec notre corps pour continuer à aller travailler. Cette réponse montre bien le fond de la pensée et la totale incompréhensions des différents handicaps. Nous ne remettons pas à cause la citoyenneté mais nous demandons plus de justice et d’équité pour ceux qui sont en difficultés et cumulent les handicaps. Nous permettre de nous reposer plus tôt que les autres parait tellement évident quand on porte le corps d’une personne de 75 ans.
      Nous sommes citoyens et handicapés, c’est juste ça la nuance à retenir ! Que je sache la souveraineté c’est quand même le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple qui l’exerce par le biais de ses représentants élus (qui sont censés élaborer des lois justes).
      Cette intervention montre bien le fond de la pensée. Pour être citoyen, il faut faire et être comme les autres.
      Oui Madame, nous aimerions bien mais nous ne pouvons pas ! Nous respectons les lois certes mais celles ci sont censées nous protéger et c’est ce que nous vous demandons aujourd’hui.
      On n’en reste pas moins citoyen, bien au contraire !

  17. La réponse de Sophie Cluzel : « Le salaire des aidants familiaux est vraiment indécent. Ce n’est pas tant la question de ne pas le taxer que de le valoriser.

    Depuis quand la compensation horaire d’un aidant familial est un salaire ?

    https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/blog/140119/prestations-sociales-et-pch-aide-humaine-incoherences-la-pelle

    Qui conseille la ministre sur ce dossier ?

    On finit par s’interroger si sur ce dossier il ne s’agit pas de rajouter une peau de banane au Président ? après la peau de banane du non recrutement d’AVS à la rentrée scolaire 2018 qui a déroulé le tapis à Ruffin à l’AN.

    Sinon il faut savoir que l’emploi salarié d’un proche est possible mais que c’est rarissime car bien sûr la plupart des MDPH et les pro-institutionnalisations déguisés en agneaux de l’inclusion désinforment sur le sujet

  18. ABERRANT OUTRAGEANT ON A JUSTE LE DROIT DE SOUFFIR ET DE CREVER DANS NOTRE COIN C EST D UNE INDECENCE SANS NOM PARCE QUE NOUS SOMMES MALADES HANDI OU DOIT CREVER AVEC 860 E c est honteux de ce pays que je ne reconnais pas a vomir sérieux on a pas assez de nos pathologies qui nous font souffir chaque jour
    on est puni d etres dans l incapacite de travailler tous les mots ne seront pas assez fort pour qualifier cette injustice
    sylvie

  19. Lamentable. Ce dédain pour les personne handicapées. Et dire que sa fille est handicapée. Elle bénéficie de quels avantages d’avoir maman secrétaire d’État?
    Grande cause du qunquenat: on voit ce que ca la donne. Ils ont réussi en 20 mois à nous foutre à terre. Un vrai scandale.honte à ces politiques qui humiliant les personnes handicapées. Qu’il arrête Macron lors de one man show télévisés de prendre un ton condescendant, mielleux et faux des qu’on parle handicap.
    Ils le pourraient ils nous tiraient à la naissance et des qu’on tombe malade

  20. elle parle d’accompagnement au travail moi personnes m’aide à trouver du travail quand vous occuper un poste d’intérim cap emploi ne va pas défendre vos intérêts de plus vous subissez des actes de malveillance et passer 56 ans ce qui est mon cas et que vous postulez le chef d’atelier vous dit malgré le nombre de contrats que vous ne correspondez pas au critères de plus s’il fallait que la CAF me paye L’AAH si je vivais seule sa ne serai pas le même montant malgré mon ARE j’ai été aide à domicile pendant 6ans mes pour des raisons de santé concernant ma station debout pénible à 80 pour cent . je ne me suis jamais plainte ,car lorsque je travaillais j’occultait mes douleurs , j’ai signalé à cap emploi que j’étais victime de discrimination et de malveillance elle m’a dit que je si je n’étais pas contente que n’intègre pas cette entreprise ou est le suivie ? bon je pense que vous avez là de quoi méditer .

  21. Travailler comme tout le monde quand on est handicapé n’est pas facile, car pour faire comme les autres on ne laisse pas paraître ses difficultés, mais jusqu’à 62 ans cela me paraît impossible. Ainsi vous n’avez pas d’autre choix que de vous mettre en maladie quand vous n’en pouvez plus, il serait plus judicieux de partir à la retraite. Le pire dans tout cela est que nous sommes représentés par une personne valide, à quand une secrétaire d’état handicapée et invalide ?

  22. C est pas normale de vivre a 860 euro et etre handicapee les ministre ne connaise mais pas le prix d une baguette cest une honte

  23. Le,chef de l’état, s’occupe des plus riches,ils,s’en,fout,pas,mal, des, personnes handicapées,ou, en situation de handicap, une fois qu’on n’a tous payer qu’est-ce qu’il reste a la fin du mois pas, grand chose pour vivre merci de me répondre Richard Lewandowski,11, rue de Nice à Cambrai

  24. Quand on a plusieurs pathologies en invalidité 820 sa concubine 1450 ni marié ni pacse bon aucune aide même pas apl ni la prime activité une honte après avoir travaillé 35 ans durant durement la honte des politicien sa commence à nous révolté noi plus à perdre ils veulent que les personnes comme nous crève ont crevera en vous nettera dehors

  25. Bonjour mon mari il touche une petite retraite 1380 euros moi je suis handicapé je touche de la DPH 580 euro et je suis en invalidité 2e catégorie je touche 280 € ils m’ont coupé le complément parce que mon mari il est à la retraite il faut l’enlever les ressources du conjoint quand on paye tout on a plus rien pour vivre en plus mon mari il obligé de suivre un régime parce qu’ il est diabétique important aussi il faut s’arrête ça on pourra pas vivre comme ça

  26. On voit que sa fille trisomique travaille à l’Elysée. Son embauche s’est faite sour Hollande….. et sous Macron Maman est devenue Secrétaire d’état…. Chercher l’erreur !!!

  27. Bonjour mon mari il touche une petite retraite 1380 euros moi je suis handicapé je touche de la DPH 580 euro et je suis en invalidité 2e catégorie je touche 280 € ils m’ont coupé le complément parce que mon mari il est à la retraite il faut l’enlever les ressources du conjoint quand on paye tout on a plus rien pour vivre en plus mon mari il obligé de suivre un régime parce qu’ il est diabétique important aussi il faut s’arrête ça on pourra pas vivre comme ç

  28. Prise en charge du handicap, la colère des Familles de Nouvelle-Aquitaine gronde : occupation du Rectorat

    Comme l’ensemble du territoire national, la région de Nouvelle-Aquitaine n’échappe pas aux Diktats imposés par le Rectorat au détriment des enfants en situation de handicaps et de leurs familles.
    Pour les enfants en situation de handicap, le Rectorat a pour pur et simple objectif, par l’intermédiaire des Inspections Académiques, de restreindre le droit à participation des familles lors des réunions d’Equipe Educatives (EE) ou des réunions de Suivi de Scolarisation (ESS) en utilisant comme tremplin une interprétation arbitraire de la procédure d’élaboration du Géva-Sco ou de la mise en œuvre du PPS affirmant et/ou imposant que l’Equipe Pédagogique (l’enseignant) à seule autorité pour évaluer l’enfant en âge de scolarisation ou pour décider du choix de la mise en œuvre des aménagements scolaires nécessaires
    Pourtant, la Caisse Nationale de Solidarité et de l’Autonomie (CNSA) rappelle bien (courriel à l’appui) que les parents étant membres de droits de ces deux équipes, le Géva-Sco doit être complété avec eux.

    Malgré nos différentes alertes face à cette violation des Droits Fondamentaux concernant la Loi de 2005, l’ensemble des décisionnaires de l’Education Nationale de notre région sont restés dans un refus total, d’accepter les éléments fournies par notre association et rappellent ainsi dans un de leur courriel l’exclusion pure et simple de tout dialogue avec les partenaires de l’Equipe Educative ou d’ESS, nous démontrant encore, si il fallait le rappeler, le mépris le plus total qu’ils ont pour les familles de Nouvelle-Aquitaine touchées par le handicap.

    Face à cette discrimination excluant tout esprit de concertation et de consensus. Face à ces pressions permanentes effectuées auprès des familles, notre association ne saurait tolérer plus longtemps ce silence et ces agissements coupables qui condamnent l’avenir de nos enfants.

    La voix des familles d’enfants et des adolescents en situation de handicap, tous confondus, sont ignorés par les pouvoirs publics.

    Que vous soyez touché directement ou indirectement par le handicap d’un enfant ou simple sympathisant, venez apporter votre soutien au désarroi de ces familles.

    C’est pour être la voix de ces familles méprisés et malmenés que nous appelons au rassemblement devant le Rectorat de Bordeaux le lundi 25 Mars à 14 heures.

    FERNANDEZ Jean-Michel
    Président DSF47

  29. Oui trouver un emploi en tant que RQTH c’est presque impossible quand en plus on est une femme de plus de 55 ans. On se sent abandonné. Alors vos annoncés oui sont à côté de la plaque et ne tiennent pas compte de la réalité de ce que vit un handicapé qui doit chercher du travail jusqu’à sa retraite. Un effort est nécessaire pour rendre crédible votre action.

  30. Moi actuellement je suis en pension invalidité et perçoit 410 euros par mois. C’est pour cela que j’ai préféré la pension car les revenus de mon conjoint ne sont pas pris en compte.
    Mais par contre si les conjoints ne sont plus pris en compte pour AAH. Alors je serais aussi dans le cas de demander un complément car le montant de ma pension n’est pas le même que celui de l’AAH

  31. Ben qu’est que vous espérer, vous croyez que les gilets jaunes c’est pour le plaisirs qu’ils sont dans la rue, soutenez les et même nous les Handi on peut les soutenir,

  32. Si je lis bien le dernier point, elle semble ouverte à une revalorisation conséquente du dédommagement familial dans le cadre de la PCH.
    Pour les deux premiers points, no coment…

  33. Je suis en situation de handicap et après une longue période d hospitalisation me laissant des séquelles on m’a mis une curatelle me donnant 70euros par semaine c est pas une honte ça?

  34. L’état Français doit accorder un statut spécifique d’aidant aux parents d’enfant handicapé.

    Il est temps d’écouter les parents qui s’investissent, s’impliquent, sans reconnaissance, sans répit. L’expertise parentale est incontournable. Il s’agit d’un métier à part entière.

    Chaque combat a ses martyres.
    Le handicap est une lutte dont on a trop tendance à oublier les dommages collatéraux.

    ENGAGEZ VOUS. Merci de bien vouloir signer notre pétition.

    Selon le Code « de l’action sociale et de la famille » la définition d’aidant familial répond parfaitement aux différents rôles que les parents assurent au quotidien. Mais le législateur a omis que d’une manière générale, les parents d’enfants handicapés sont toujours oubliés, entre couple fragilisé, famille au bord de l’implosion et paupérisation financière et sociale, quel choix de vie ?

    Une des réponses pour défendre, la différence, est de créer un statut d’Aidant Familial spécifique pour les Parents d’Enfants Handicapés (AFPEH).

    Signez notre pétition a l’attention de : Madame Sophie CLUZEL, secrétaire d’Etat après du Premier ministre chargée des personnes handicapées.

    En savoir plus sur nous : https://autour1etoile.fr/
    Courriel : contact@autour1etoile.fr

    Comment se taire ? Quand s’échappe un cri du creux de l’oreiller.
    Il est un mot qui dérange, un thème dont on ne parle pas assez. « Handicap », ce terme barbare, qui extermine toute relation et provoque la déliquescence de la parole.

    Invisible dans notre modèle sociétal. Inexistant et sans destin. Inaudible dans la vie courante. Pourtant si présent, tellement palpable au quotidien, pour des millions de familles, des parents qui osent affirmer la différence, qui positivent leur combat, qui se battent pour l’inclusion, l’intégration, le vivre ensemble.

    Chaque jour le combat est plus rude, il y a toujours la peur du jugement. Les intrusions, les mots blessants, toujours cette accusation sournoise qui amène à douter. Ne voyez vous pas ces nuits sans sommeil et cette fatigue lancinante. Cette crise qui nous torture, on aime notre enfant, mais pas la vie qui va avec.

    Selon le Code « de l’action sociale et de la famille » la définition d’aidant familial répond parfaitement aux différents rôles que les parents assurent au quotidien. Mais le législateur a oublié que d’une manière générale, les parents d’enfants handicapés sont toujours oubliés, entre compassion et suspicion, couple fragilisé, famille au bord de l’implosion et paupérisation financière et sociale, quel choix de vie ?

    Une réponse pour défendre, la différence, est de créer un statut d’Aidant Familial spécifique pour les Parents d’Enfants Handicapés (AFPEH).

    Madame Sophie CLUZEL, secrétaire d’Etat après du Premier ministre chargée des personnes handicapées,
    Madame Agnès BUZIN, ministre des Solidarités et de la Santé,
    Madame Brigitte MACRON, Première dame,
    Mr Emmanuel MACRON, Président de la République Française.

    L’État Française doit reconnaître le statut d’aidant familial aux parents d’enfant handicapé.

  35. Mais y’a que moi qui lit la Constitution et qui pense qu’elle l’interpréte à l’envers ??? On pourrait peut être lui filer un cours de français non ?

  36. Réponse d une personne qui ne connaît pas le handicape.. Il ne faut rien attendre des lrem ce sont des égoïste qui ne pensent qu a eux..ce sera pareil pour tout le monde après le sois disant grand débat. Circulez y a plus rien à voir…reste la révolte…

  37. il n y a aucune mesure concrete dans ce pays j y vit depuis 4 ans et je suis belge contrairement a la france la belgique s occupe des personnes handicapee il sont traiter de la meme facon qu une personne valide on percoit 1 pension en plus de notre invaliditer et ont est exonere de la tva coment 1 si petit pays y arrive t il alors que la france ne bouge pas je suis hemyplegique et je trouve cela honteux

  38. Je dit NON au remplacement de MADAME CLUZEL sophie depuis quelle est au gouvernement elle à fait un énorme travail pour les personnes handicapées, je suis très choquée de vos critiques et commentaires envers Madame CLUZEL, pourquoi autant d acharnement envers ce gouvernement allé plutôt demandé des comptes à MONSIEUR HOLLANDE pendant sons quinquennat les personnes handicapées non pas eu d augmentation AAH nous étions les oublié, je trouve injuste de vous en prendre à MONSIEUR MACRON et sont gouvernement ils non pas à subir les erreurs de MONSIEUR HOLLANDE et sont gouvernement.

    • Voilà la réponse d’une personne humaine et concernée par le handicap !
      « Mme Cluzel n’est qu’une idéologue de la politique macronienne, ce qui explique qu’elle ne défende pas les handicapés. Elle a défendu ainsi la baisse de 100 à 10 % des logements neufs adaptés à l’handicap (20% après négociation avec les sénateurs). Il ne pouvait pas avoir pire Secrétariat à l’handicap. Elle méprise ceux qu’elle devrait défendre. Elle devrait être destituée pour trahison. »
      Votre comm, Madame Isabelle Cabioch est INDECENT ! Vous ne connaissez pas le handicap, où alors, avec des revenus confortables qui vous permettent de bien vivre ! Vous avez de la chance !
      Ne vous présentez jamais à des élections, en tant qu’handicapée, je retiens votre nom et ne voterai jamais pour vous, vous êtes pire que la Cluzel et les Macronneries !!!

  39. bonjour , une ministre comme ca , arrogante envers les personnes handicapés dehors , avec le salaire quelle a , elle n a pas de difficutées a vivre , elle s opposse a tout nos droits , a suppression de de prise en compte des revenus du conjoint ,
    pour le calcul de l aah, de l age du depart a la retraite pour les personnes handicapés , et bien d autres revendications ,
    elle et bonne a rien ,

    daniel

  40. Comme son patron tout pour eux rien pour les autres surtout s’ils sont handicapés !!

  41. Ils sont (presque) tous comme ça. Complètement déconnectés de la réalité, que ce soit de la question du handicap, chômage, petit boulot, SDF… et j’en passe. Pourtant ils ne sont pas issus des enfants 2.0 ?

  42. J’ai aussi des jeunes amis concernés pas le handicap.
    Tous ceux que je connais et leur famille vivent difficilement ( et je ne parle pas ici de ceux qui sont seuls : je ne parle que de leur lieu d’habitat…).
    Ce qui me frappe, c’est leur volonté d’être dans la même société que tous, et pas se plaindre, et au contraire vouloir se prendre en charge, et plutôt que retirer de l’aide il vaut mieux les inclure par leur capacité d’être utile, pour ne pas dire formidable si on sait être riche de nos différences (de toutes nos différences).
    Donc c’est facile de s’en prendre à eux alors qu’on supprime l’ ISF…
    C’est à nous, les familles et amis de pousser fort…
    Nous devons vivre le plus possible ensemble et s’enrichire de nos partages et valeurs et exemples qu’ils donnent si souvent.
    Paul Rivier

  43. Mme Cluzel n’est qu’une idéologue de la politique macronienne, ce qui explique qu’elle ne défende pas les handicapés. Elle a défendu ainsi la baisse de 100 à 10 % des logements neufs adaptés à l’handicap (20% après négociation avec les sénateurs). Il ne pouvait pas avoir pire Secrétariat à l’handicap. Elle méprise ceux qu’elle devrait défendre. Elle devrait être destituée pour trahison.

  44. handicapée – paralysie suite à une péridurale – pour une opération d »appendicite, je n »ai JAMAIS reçu d’aide, rien de rien
    tout ma vie j’ai « galéré »

  45. Mais ça suffit. Depuis 2010 c’est la galère. Après passage ergotherapeute nous attendons toujours les aménagements…..
    Une assistante sociale venue faire bilan trois ans après :bon aménagements réalisés, personne aidante depuis un an…..et pour 6 moins de plus .
    Allez donc voir …..rien n’est aménagé. La personne qui aide juste 6 mois partie depuis longtemps….
    Mais Madame nous avons payé tel association qui a fait les travaux et mis en.place aidants……
    VENEZ VIVRE LEUR VIE 8 JOURS AU HASARD.
    DANS CHAQUE CATEGORIE DE HANDICAP.
    C’EST HONTEUX….INADMISSIBLE…
    LES HANDICAPÉS, LES VIEUX,LES SANS HABRITS SONT A RAYER DE LA SOCIÉTÉ……VOILÀ LE MENTAL DU GOUVERNEMENT…..
    NOUS NE VIVONS PAS CHEZ LES BISOUNOURS……LA RÉALITÉ DE LA VIE EST AUTRE…….

  46. Marie france delevoye

    Maman d mun fils en situation de handicap je vois la difficultés qu’ont les personnes en situation de handicap physique mais quand on parle des personnes en istuation de handicap psychique je ne vous dis pas l hoeur – Naturellement que nous ne demandons pas l aumone mais de vivre décemment – je crois Mme Cluzel, elle ne s est occupée que son cas partiiculier car c est le seul qui l a préoccupe
    de toutes facons quelqmue soit l handicap, on se moque du monde et c est peu dire

  47. Il serait temps d’expliquer aux gouvernants que nos handicaps nous ne les avons pas choisis. Je suis prête à leur prêter ma maladie et tous les symptômes qui en découle j’aurais adoré pouvoir travailler jusqu’à 62 ans, avoir un bon salaire et payer des impôts. Mais voilà avec une maladie évolutive des douleurs récurrentes et la fatigue qui les accompagne difficile. On l’a déjà dit mais la connerie n’est pas un handicap alors ouvrez vos oeillères madame. Arrêtez de nous prendre pour des fainéants je vous prête volontiers les bottes… Venez le rencontrer je me ferez un plaisir de vous raconter le quotidien de les proches.

  48. moi j’ai démissionner de mon travail je touche les assedic et mon épouse son aah a tôt plein plus la mva mare de faire le con

  49. Bonjour je pense aussi qu il ne faut pas prendre en compte le revenue du conjoint et aussi revoir vos calcul car votre bareme dit que pour un couplé il ne faut pas depasser 19500 euro à l année moi mon foyer dit que je touche 15600 euro et je suis handicape à 80 pour cent je devrais toucher le taux plein c est à dire un peut plus de 800 euro et non je touche 599 ce mois ci on m’a retiré pratiquement 50 euro alors il faut m expliquer comment pour calculer j espère avoir une réponse cordialement

  50.  » L’allocation c’est un minimum social. C’est une ressource pour pallier une limitation d’activité. Ce n’est pas une compensation du handicap. »
    Scandaleux !
    C’EST une compensation du handicap ! Ils veulent éliminer la RECONNAISSANCE du HANDICAP pour le fondre avec les autres minimas sociaux ! C’est une Honte ! Indigne !
    En sociologie (même paléolithique!) on évalue le degré d’évolution d’une société à la façon dont les membres de cette société traitent les plus faibles d’entre eux, ça en dit long sur notre société dite moderne et son évolution ! !

    • Bonjour Claire.
      Comment sais-tu qu’ils veulent supprimer la reconnaissance du handicap ?
      Quelles sont tes sources ?
      Ont-ils l’intention de supprimer l’AAH ?
      Bonne journée.

  51. Honte à elle.je crois qu handicapés on n a vraiment que les yeux pour pleurer

  52. Je voudrais savoir si Sophie Cluzel a un cas d’handicap, dans sa famille, si c’était le cas, elle aurait revu ses réponses négatives aux nombreuses questions des dits « handicapés » vivant au crochet de leur mari ou femme, pour vivre… Eux, les ministres bien planqués, faut les voir à l’assemblée nationale,… La honte, c’est dégueulasse de lire des choses pareilles… C’est ça la France, moi même en invalidité à 80 % avec carte intrusion,mobilité réduite, je ne peux même pas travailler… C vraiment écœurant de voir ça… Allez la France, enfoncez nous à coup de pied pour être encore plus ds la merde chaque jour un peu plus… Que des incapables, les gens au gouvernement français, chapeau…

  53. J’ai eu un accident du travail ou j’ai les nerfs de mon avant-bras droit est sanctionnés par un panneau de vitrage, je travaillais en tant que fabricant et poseur de cloisons amovibles (menuiserie aluminium). J’ai eu plusieurs rechutes et opérations qui ont aggravées ma santé. Malgré un reclassement professionnel, je n’ai pas pu m’ajuster à une activité professionnelle adaptée à mon handicap. De ce fait, j’ai obtenu l’allocation adulte handicapé qui est calculé en fonction du montant de ma rente accident du travail, aussi je perçois 524€ d’AAH par mois, car ce montant tient compte de ma rente trimestrielle de 873€.
    Ainsi le médecin conseil ma reconnu médicalement le droit à la pension d’invalidité de 2ème catégorie, or ce droit administrativement je ne l’est pas obtenu, parce que je n’ai pas fait la demande a temps, (au plus tard 6 mois après l’accident)
    Je ne comprends pas cette législation sociale qui pénalise un individu qui a subi ce lourd préjudice. Je suis dans l’impossibilité de retravailler malgré ma motivation pour me réinsérer, ma situation sociale et familiale a été bouleversée par ce parcours. Je n’ai pas pu recevoir mes enfants qui vivent chez leur mère pendant plusieurs mois car je n’ai pas les moyens de les accueillir et je ne peux pas participer financièrement à leur éducation et leur avenir.
    Mes demandes d’aide financière auprès du département et de la mairie ont régulièrement été rejetées au motif que j’ai des revenus suffisants pour subvenir à mes besoins 524€/mois.
    Aussi souhaiterai que la rente accident de travail trimestrielle ne soit pas prise en compte pour le calcul de l’AAH.

  54. C’est tout simplement Indécent Mme Cluzel, le handicap ajoute bien souvent à la pénibilite, restreint les offres d’emploi, bien souvent on ne veut pas de nous. Les moyens de reconversion sont existants mais limités, tout comme les offres afférentes. À cela il faut ajouter la honte de dépendre d’un conjoint financièrement, de percevoir entre 200 et 400 € pour 1800 pour lui, 0 aide et un enfant. Le minimum social au fait ne tient pas compte des frais de santé dans lesquels passent partie ou totalité de mon aah perçue. Cela s’appelle une injustice, et comme vous ne voulez pas non plus entendre parler de nous vous brandissez l’argument du droit commun, comme si l’on avait le choix, nous ne sommes pas comme tout le monde bien souvent, plus en tout cas. Le handicap est devenu un biseness, une mane financière où le principal intéressé est perdant. Nous sommes forts mentalement mais d’une certaine manière plus faibles et vous nous laissez au banc des renégats livrés à nous même dans un parcours du combattant. Pour ma part chaque pas que je fais est pénible alors me arguer le droit commun est clairement une utopie decerebree.

  55. Etonnant voire affligeant de tels propos de la part de Mme Cluzel, pourtant parent d’un enfant handicapé, militante associative et présidente dans différentes associations (telles que l’unapei, grandir à l’école, fnaseph.. sur l’intégration scolaire etc…), et qui, justement devrait défendre réellement les personnes handicapées.. or il n’en est rien, bien au contraire.

  56. Voilà tout est dit, elle montre enfin son vrai visage et on sait enfin à quoi sert ce grand débat : du mensonge et encore des blablas.

    Je suis fixé pour les prochaines élections.

  57. J’ai demandé la nouvelle carte pour stationnement personnes handicapées et comme réponse il faut refaire un dossier auprès de la MDPH comme si j’étais nouveau bénéficiaire alors que ma carte actuelle est valable jusqu’au 31 Août 2027 , On se fiche vraiment de nous.

  58. Je ne trouve pas que ce soit injuste personnellement je touche l, aah et ça me fait plaisir c, est le premier gouvernement qui augmente l, aah de100euros…. En 2ans….. C, est vraiment. un. Grand pas pour nous les handicapés,!

  59. les handicapés n’ont pas le droit a l’amour
    ou alors ils doivent se cacher

  60. J’ai ma fille handicapée 80 % moteur j’ai ma femme qui est considéré comme travailleur handicapé moi je suis éboueur malentendant travailleur handicapé ma femme touche la CRAMIF ne touche plus la aah car mon salaire est trop trop élevé je commence 3h30 du matin je travaille le jour férié j’ai 56 ans je touche 2000 € net à la retraite 1000 € j’estime que j’ai travaillé depuis l’âge de 17 ans toute ma vie qu’on peut partir en retraite anticipée et de profiter de sa fille handicapée et de sa femme handicapée et moi-même de ce petit plaisir entre parenthèses car avec 1000 € c’est pas grand-chose je trouve scandaleux ce gouvernement qui nous marche sans la tête et qu’ils ont fait que pour les ris

  61. je suis handicapée moi aussi à 80% plus avec la maladie Charcot j’ai 70 ans et je touche que 271€ le gouvernement à la con et elle Mme Cluzel je souhaite moi aussi quelle est un handicap personnes n’est à l’abrie tout peut arrivez et je ne la comprend pas pourtant elle à une fille handicapée mais bon elle et bien assuré et surement à vie je ne vote plus ceci me fait vomir de voir tout ses grosses tête pleins de sous et qui ne paye rien et nous ont doit serrer la ceinture je suis très en colère

  62. Taisez-vous… Madame Cluzel, connais bien mieux que vous le Monde des vrais handicapées !
    pour la plupart qui la critique, vous n’êtes que des pâles copies d’handicapées

    • Une pâle copie d’handicapé ???
      Sérieusement ???

      Et toi alors ??

      Que tu dises qu’il y a des abus serait plus objectif et on serait tout à fait d’accord.
      Mais je ne peux pas accepter ces termes, tu n’en sais pas plus que les autres et tu ne connais rien de la réalité quotidienne du handicap, surtout quand il est réel mais qualifié de « invisible » (bah oui quand on me croise à première vue ça se voit pas mais je suis né avec et je mourrai avec…).
      Avoir un handicap c’est pas une fierté on se le fait pas tatouer en mode « regardez moi je suis fier de ma situation ».
      Non mais…

      Faut beaucoup de volonté au quotidien pour avancer et malgré ça tu subis les jugements de la société, les contraintes réelles en plus de celles que nous subissons tous au quotidien.

      Moi je me suis jamais plains.
      J’ai toujours avancé malgré tout…
      Mais le respect c’est pas un luxe, qu’on soit handicapé ou pas je précise.

      Que tu dises qu’il y a des abus oui ok on se comprendrais, même moi je le dénonce car ces gens là nous font du tort (et explique ta réponse).

      Mais ça serait bien qu’on redescende de nos satellites dans ce pays.

    • Bonjour.
      Dites moi vous êtes qui pour intimer l’ordre de se taire et juger des personnes dont vous ne connaissez pas la situation?
      Mme cluzel connait le handicap familial sans pour autant le vivre dans sa chair.
      Elle fait certaines choses et je lui suis reconnaissante pour ces actions mais je vous invite a lire la definition du mot critique. Oui nous critiquons sa non compréhension de l’importance à l’indépendance financière, physique et sociale.
      Nos critiques sont constructives et argumentées, elles découlent de la devise de la France liberté, égalité fraternité! Ou se trouve la liberté qd on dépend dun conjoint pour vivre ou survivre? Ou se trouve l’égalité lorsqu’il est impossible d’obtenir un travail ou de le conserver pour la majeure partie d’entre nous parce que des entreprises preferent payer des amendes plutôt que d’embaucher ou d’aider à l’adoption necessaire? Ou se trouve la fraternité quand je lis votre commentaire affligeant?
      Oui il y a des abus de certains handicapés mais il y a également des abus de certaines personnes valides avec la CPAM et Cest un exemple parmi tant d’autres? Sont- ils de pales copies de valides?
      Vous ne prenez pas meme pas la peine de nous indiquer votre situation et d’argumenter vos propos.
      Je vais prendre la peine personnellement de le faire afin que vous puissiez évaluer si j’ai le statut de pâle copie d’handicapée!
      Jai vécu une vie de valide active jusque mes 40 ans. J’ai travaillé depuis l’âge de 17 ans. Je suis à meme de comprendre ce que vivent les « valides » et d’estimer leurs besoins et leurs revendications que j’approuve et soutien. Je suis atteinte d’une maladie neurologique dégénérative chronique depuis 4 ans avec tout ce que cela implique au niveau physique et social. Je connais la dégénérescence du corps avec canne, fauteuil, troubles cognitifs etc… je connais la dégénérescence professionnelle avec un licenciement abusif et discriminatoire après 20 ans de bons et loyaux services au sein dune entreprise nationale. J’estime par ce dernier fait être privilégiée avec un toit au dessus de la tete qui m’appartient malgre une situation de mère seule avec un enfant à charge que j’eleve seule sans pension alimentaire et je me suis saignée pour cela. J’estime etre une handicapee privilégiée (oooh mon dieu mon handicap a ete reconnue bouhhh cest honteux non?) avec une pension d’invalidité, une prévoyance et des indemnités chômage même si ceux ci me génèrent une perte de quasi la moitie de mes revenus avec un prêt immobilier ne pouvant prendre en charge ma perte de revenus puisque j’ai acheté après ma maladie (roh je suis culottée detre handicapee et tenter de vivre comme tout à chacun…) mais peu importe je fais ce qu’il faut pour ça. Malgré mes « facilites » je soutiens les revendications des valides mais aussi des personnes handicapées comme je le suis désormais, cela s’appelle l’empathie et la solidarité. Mots que vous semblez ne pas connaître à la vue votre intervention minable, agressive, aigrie, haineuse et je pourrais continuer longtemps les qualificatifs que nous permet la langue française. Je ne jugerai pas l’affront que vous lui faites avec une orthographe approximative, ceci est un autre sujet…
      J’arrête donc mon argumentation et présentation personnelle mais j’estime que je suis à même de comprendre ce que vivent les handicapés et de soutenir leurs revendications.
      Prenez en de la graine pour ouvrir votre esprit aux autres et ne prenez plus ce ton condescendant et autoritaire pour lequel vous ne devez pas avoir la légitimité.
      Sur ce je vous souhaite une bonne journée et une belle vie malgré le fait d’être sûrement entourée de pales copiés handicapés.
      Une vraie « brillante » copie handicapée.
      Precision brillante copie utilisé ici comme antonyme votre indescent « pâle copie »…
      Cordialement…

  63. Mon conjoint n a pas demander a devenir handicapé suite a un accident de travail. Suivant mon salaire son ahh diminue. C est pas simple je comprends son ennervement rnvers moi quand il me dit . je sais pas si travailler en ehpad en etant agent 35h 2 week end par mois fait de moi une personne privilliger. L hopital m a cganger de poste suite a ma titularisation je suis au menage et je ne fais plus aucun week end mon salaire a dilinuer. Que ce passe t il depuis octobre mon conjoint n a pas recu son ahh. On pensait que suite a notre demebagement il y avait eu un probleme. Le problele est que le dossier de mon conjoint n est pas passé en commissiin. Perdu?
    Les demarches sont pas simples. Mais sonne souhaite etre handicapé. Mon conjoint ne peux pas conduire avec sa mauvaise vue , et a de gros problemes de dos suite a un acckdent de travail. Nous savons aussi qu en vieissant ca ira de pire en pire.
    Arreter de priver les plus pauvres de droits qu ils ont droit. Il n ont pas a etre depebdant de leur conjoint. Sinon vaux mieyx rester celibataire. Eh oui

  64. j’apporte tout mon soutien à Madame Cluzel qui fait un excellent travail avec les associations d’handicapées

    • bonsoirs a toutes et tous ,

      nemo , tu ne doit pas etre bien handicapé , pour dire ,que madame cluzel fait du bon travail ,
      elle c’est occupée surtout de placée ca fille aux cuisine de l Elysée ,
      daniel

  65. Mmm honte a vous. Vous voulez faire quelle que choses de bien donner votre salaire aux handi….. quel mepris enver les handi….pauvre france.jai la rage de tout votre blablabla.je suis fixe pour les prochaines elections

  66. Honteux
    Pour ma part je ne suis toujours pas reconnu après plus de 7 ans de souffrances . Pas de place dans les soins anti douleurs ! Je me démerde ! J attends un jugement 2 ans que l on me balade aussi bien les professionnels de santé que notre administration . La solution devenir délinquants merci vraiment je ne pensais connaitre ça un jour ! Courage a tous

  67. Française au bout du rouleau

    Faudrait peut être qu’elle dise clairement qu’on lui a demandé de faire en sorte que le nombre d´habitants diminuent. Rien de tel que sa vision des choses pour augmenter le taux de suicide.
    Malgré tous les avantages et privilèges dont sa fille doit bénéficier, pas sure qu’elle soit si fière de sa maman.

  68. Elle n’a pas sa place dans le ministère du handicap . Oust, dehors !!!

  69. Elle se croit au pays des bisounours quand elle dit qu’il faut un meilleur accompagnement pendant le temps de travail.

  70. D’après des chiffres officiels, en 2016 il y a eu 606260 départs en retraite dont 1349 travailleurs handicapés qui sont partis en retraite anticipée, cela représente 0,23% du total, vous n’allez quand même pas nous dire que c’est un gouffre financier pour les caisses de retraites?

  71. <je suis d'accord avec la plupart des réflexions des personnes ci-dessus. Il faut avoir été handicapé pour savoir ce que c'est de se déplacer (fauteuil roulant dans la rue – impossible dans une petite ville telle que Verneuil sur Avre). Ma soeur était handicapé et en fauteuil et n'avait pas de bras gauche. Elle avait parkinson et ne pouvait plus être seule.
    Oui il faudrait un ministre handicapé qui pourrait comprendre ce que vivent les personnes en situation de handicap et qui ne sont pas forcément en fauteuil d'aileurs.
    Je soutiens la pétition et j'ose espérer que tout ce grand débat auquel j'ai participé apportera quelque chose sinon il y aura de la casse !

  72. Elle se fout de la geule de qui ,fin de non recevoir contre la suppression des revenus du conjoint ,les sondages livrent sans étonnement que seul 1/4 des personnes en situation de handicap sont en couple ,il faut être malade ou handicapée ou les deux avec de lourdes limitations quotidiennes ,pauvre et en plus privé d’amour ,ça s’appellerait pas une triple peine ça ?de qui se moque t’on ,c’est déjà plus difficile de trouver et garder qqun dans nos situations selon le handicap et ce qu’il affecté ,alors il faudrait encore en plus être un poids pour le concubin ,avec risque de rupture amplifié et isolement social encore amplifié .c’est honteux ,on doit vivre toute sa vie sous le seuil de pauvreté et une fois trouvé un conjoint prendre le risque de le perdre s’il n’est pas trop modeste pour qu’on ne perde pas notre autonomie et notre dignité .au final 80% des femmez en situation de handicap sont victimes de maltraitance ,par déjà non alterite physique ,et oui on est en situation de vulnérabilité c’est un fait ,mais si en plus on est un poids pour le conjoint ou qu’il bénéficie du pouvoir de l’argent ça positionne doublement la personne handicapée en état de dépendance ,avec risque de maltraitance ,et impossibilité de partir pour les victimes au vu de la situation financière .mais pour pensez comme ça oui faus vivre la situation et me Cluzet à certes une fille handicapée ,mais son poste lui confère quand même une vie diamétralement opposée et privilégiée que l’handicapee moyen …ce pays pendant les handicapés pour des menteurs ,des fraudeurs ,on a aucune visibilité et aucune envie de nous en donner ,vivre avec 800 e et pas la santé ,des frais médicaux ,des douleurs chroniques ,des préjudices de projet de vie ,on sera jamais propriétaire ,pr certains jamais en couple ,maltraite au boulot si on en trouve un ,et faudrait encore etre vu comme tout le monde ,rentrer dans la case ,alors qu’on est déjà desavabtagé par nos états de santé que 800 pauvres euros ne ramèneront jamais ,non non et non on a pas choisit tout ça ,la moindre des choses serait d’arrêter de stigmatiser les handicapés qui doivent Faire de gros efforts pour survivre avec rien ,en bloquant pas en plus le besoin premier d’un être humain à savoir le couple et l’amour .on veut qu’on soit des citoyens comme tout le monde aussi productifs avec des corps qui dysfonctionnent et en étant desavabtagé niveau projet de vie sentimentale ,en quoi c’est cohérent ça ?!les valises et bien portants on droit à l’amour ,alors pourquoi les handicapés qui sont déjà désavantages devraient choisir entre leur dignité et leur autonomie d’un côté ou l’amour mais pas les deux .c’est le droit premier d’un être humain .mère Teresa disait ,la plus grande blessure quoi soit est le manque d’amour .alors on manque de santé ,d’argent et ce droit la inaliénable merci d’arrêter en plus de nous l’imposer en faisant passer ça pour normal mme Cluzet .vous me revoltez !

  73. Meilleurs accompagnement dans son poste de travail ?, même quand on travaille dans un établissement public ce n’est pas pris en compte le fait d’être reconnu handicapé au travail !!ma fille depuis l’âge de vingt ans galère, à cinquante ans elle ne peut plus travailler. Trop jeune pour avoir droit à une retraite. dans le public son dernier poste 282 euros d’invalidité que va lui donner la cpam ?? pas mariée pas pacsé son compagnon petit artisan; que va t-on lui octroyé pour ne pas être à charge. Toutes ses difficultés n’aident pas à vivre; même pas pour sa mère âgée qui ce tracasse pour elle.

  74. Quoi que vous dites sa restera que des mots sans valeurs. Si vous voulez que vos commentaires sois en valeur mettez vous en actions. MANISFAITATION PACIFIQUE HANDICAPE

  75. J’ai lu avec attention tous ces commentaires, je suis tout à fait d’accord avec vous, quelle honte !!! Mais tout le gouverne-
    ment est comme ça, la France est dans l’anarchie totale, rien ne va, jusqu’à quand cela va durer ? Il n’y a rien pour les
    petits, tout pour les gros qui en mettent pleins les poches, vraiment ils nous prennent pour des vaches à laid, aucun
    respect sur toutes les formes, et nous les pauvres handicapés ils nous prennent pour de la merde, on ne vit pas, on survit !! J’ai un dégout total, je ne crois plus en rien, tout me saoul et j’en ai marre de leur tronche !!!!

  76. Pourquoi ne pas l’appeler différemment puisque c’est le mot allocation qui semble gêner transformons la forme en indemnité adultes handicapés IAH par exemple. Au lieu de l’AAH les personnes handicapées n’ont pas le droit au bonheur de la vie de couple. Ras le bol d’être sous considéré comme ça.

  77. C’est Honteux que Sophie Cluzel qui a une fille autiste soit aussi peu concernée par la détresse des personnes Handicapées et leur pouvoir d’achat !!!!! L’allocation Adulte Handicapée soumise aux conditions de ressources du conjoint ou très réduite à cause de la pension de réversion date de 1975 et n’est plus adaptée à 2019 ! L’Handicap lui ne varie pas suivant les revenus mais au contraire avec les années la santé est encore plus précaire Si on n’a aucune empathie pour l’Handicap alors on ne mérite pas le poste de Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées !

  78. Pourquoi ne lancerions nous pas une pétition « des handicapés citoyens » voulant juste être protégés mais souhaitant restés autonomes. Beaucoup sont déjà dépendants physiquement de leurs proches, leur ajouter en plus une dépendance financière n’est elle pas une atteinte à une certaine dignité ? Reprendre chaque point de l’interview de manière argumentée et la renvoyer vers le défenseur des droits ou autres instances qui accepteraient de les écouter.

  79. Et que dire des personnes à qui on a supprimé l’AAH pour les obliger à prendre l’ASPA, récupérable sur succession ?
    Je suis dans cette situation, j’ai dû mettre mon appartement en vente car je ne perçois que 280 euros de retraite !
    Vous trouvez ça normal ? C’est du vol tout simplement ! Un vrai scandale, mais personne ne bouge !

  80. Il est incompréhensible que les revenus du conjoint soit pris en compte dans le calcul de l’AAH au même titre que les autres minimas sociaux. L’AAH est pour les personnes invalides à 80% ne pouvant pas travailler une contrainte et non un choix. En effet, même avec de la volonté il est plus difficile voir impossible d’obtenir un emploi avec un poste aménagé contrairement aux demandeurs d’emploi valides. De plus, un ou une jeune handicapé(e) célibataire ayant déjà du mal à construire une relation se voit infliger une double peine lorsqu’il doit annoncer à son futur ou future conjoint(e) qu’il ou elle devra subvenir à ses besoins lorsque les revenus du couples dépasse 19505 € annuel soit 1625 € mensuel (plafond 2019). IL serait donc souhaitable de donner à ces adultes handicapés un revenu qui leur est personnel afin qu’il puisse être indépendant financièrement et faire face au frais du handicap dont le reste à charge est très important (accessoires fauteuil, frais d’ergothérapie, etc……). Les élus (sénateurs et députés) ayant refuser de voter cette proposition de loi devrait faire un stage auprès d’associations œuvrant pour les personnes handicapés et il aurait une autre vision que leur propre situation.

    • Tout à fait je suis de votre avis, comme toute situation pour se rendre compte il faut le vivre par soit même, participer à la vie quotidienne des personnes handicapées de tout niveau, et là et selon après la mise en situation on peut en discuter et apporter des changements des améliorations car il y tant à faire… Des mesurettes sont loin de suffir…

  81. bonjour, donc il faut rester célibataireou en collocation avec son cojoint lol

  82. Il serait bien que tous ces commentaires arrivent aux responsables de ce drôle de gouvernement

    Je pense qu’ils n’ont aucune volonté de s’occuper des personnes handicapées(comme le gouvernement précédent)

  83. ARRETEZ DE VOUS PLAINDRE…trouvez un autre pays ou il y a autant d’aides sociales..
    .si vous avez la chance d’etre en couple, ça s’appelle la solidarité.Le plus de votre allocation handicap? les femmes au foyer elles n’ont rien. les jeunes mis à la rue à 18 ans ,des enfants ne mangent pas à leur faim, n’ont pas de chauffage
    Quand on vit à 2 ou + l’electricité, le chauffage, le gaz pour cuisiner c’est le meme prix pour 1 ou plusieurs ,la voiture roule pour toute la maisonnée
    .J’en ai marre de toutes ces personnes qui geignent sans regarder autour d’elles alors qu’elles ont un toit et des revenus pour vivre certes sans excés ( pas tous…) non non rassurez vous je suis handicapée depuis l’enfance ,j’ai galéré toute ma vie, travaillé tres dur et je ne roule pas sur l’or.je suis seule j’ai 70 ans mais je profite de chaque moment que me donne encore la vie pour les quelques années qui me restent au lieu de m’épuiser à raler et reclamer à critiquer et juger sans avoir les bonnes infos.
    Ils en deviennent mauvais et insultants sans rien en sortir de positif.

  84. Les propos de Mme Cluzel sont honteux et dedaigneux a l’egard des personnes en situation du handicap. Elle reflete sa meconnaissance des difficultes rencontrees au quotidien par les personnes en situation de handicap bien qu’elle ait une fille trisomique : inaccessibilite de certains lieux publics aux personnes a mobilite reduite, douleurs de tout ordre et fatigue/fatiguabilite extreme rendant difficile le maintien dans l’emploi (quant vous avez la chance d’en avoir un) si ce n’est au prix d’une prise sur soi au fil des ans, inadaptation de la voierie pour les personnes en fauteuil ou/et presentant un deficit visuel (malvoyant ou aveugle), acces au logement, au pret immobilier, acces a l’emploi,… j’en passe tellement les difficultes sont nombreuses, fonction aussi du « type » de handicap (moteur, sensoriel, mental, ou associee) et de ses atteintes. Que dire egalement du prix des aides techniques souvent mal prise en charge par la securite sociale alors qu’elles s’averent plus que necessaire pour pallier le handicap chez certains. Etre en situation de handicap a un cout ! Cout financier bien sur mais aussi cout personnel pour les personnes en situation du handicap car compenser son handicap demande beaucoup d’energie, de temps mais aussi beaucoup de sacrifice, de volonte. Cela elle l’oublie a moins qu’elle ne soit dans le deni comme beaucoup d’autres qui se ferme les yeux sur ses aspects derangeants du handicap. Bien sur avec l’age cela ne va pas en s’ameliorant surtout lorsque la personne presente un handicap moteur alors remettre en question le droit a une retraite anticipee pour les personnes en situation de handicap a du mal a passer… Je pense que Mme Cluzel devrait se rapprocher des personnes en situation de handicap, des associations avant de tenir de tels propos voire de lire certains temoignages/livres de personnes en situation de handicap pour se rendre un peu compte de ce que vit une personne en situation de handicap a tous les niveaux.
    Par ailleurs, je ne suis pas sur que les personnes en situation de handicap veuillent etre considerees comme des citoyens comme tout le monde comme elle le dit. Ce qu’ ils veulent je crois avant tout (du moins c’est ce que je pense) c’est d’etre considere comme des citoyens a part entiere avec les memes droits que les personnes « valides » en terme de logement,accessibilite, sante, emploi, vote, sans etre l’objet de segregation quelconque. Mais qui dit etre considere comme citoyen a part entiere ne veut pas forcement vouloir etre considere comme tout le monde… D’ailleurs c’est impossible car le handicap ne le permet pas nous le voyons bien dans le sport de haut niveau ou encore au quotidien : monter des escaliers quand vous etes en fauteuil roulant par exemple, manger sans l’aide d’autrui quand vous etes tetraplegique, avoir besoin de l’aide d’autrui pour lire un document quand vous etes dans un lieu public et que vous etes malvoyant…. Les personnes en situation de handicap ne sont pas comme tout le monde d’ailleurs c’est ce qui fait leur richesse ! Le plus difficile c’est de voir comment la societe et ceux qui nous gouvernent nient cette specificite et combien ils souhaitent/veulent abolir toute difference jusqu’a remettre en question certains droits.
    Ces propos sont retrogrades. Allons de l’avant ! Ne plus avoir a justifier tous les 5ans sont handicap me parait etre une mesure interessante, de meme que l’acces au droit de vote pour toute personne en situation de handicap au meme titre que les valides mais la c’est trop. Il faudriait aussi penser a une possibilite de reconnaissance d’anteriorite de handicap … Pas que pour ceux qui ont un taux d’incapacite > a 80%.

    • Il faudrait aussi penser a une possibilité de reconnaissance d’anteriorite de handicap … Pas que pour ceux qui ont un taux d’incapacité > a 80%.
      ————————————————–
      Madame Cluzel connais très bien le Monde des vrais handicapés
      ce son vos propos qui sont honteux et dedaigneux surtout avec votre antériorité du handicape,
      Quand on est guéri on est guéri, point Barre

  85. J’ai déjà fais le commentaire et c’est comme les autres, ils ne paraissent jamais

  86. Signons tous la pétition « urgence handicap danger  » sur Change.org nous sommes déjà à 6400 signatures
    et c’est pas fini !

  87. Je pense qu’un poste dans la finance aurait été mieux adapté plutôt que dans le social pour Mme Cluzel …
    Il y a de nombreux problèmes à régler sur le plan du handicap ce n »est pas avec une représentante comme elle que nous avancerons car elle nous tire vers le bas , son poste lui a été donné sous prétexte qu’elle a une fille handicapée mais le handicap n’est pas perçu de la même façon quand on est né une cuillère à la main ou dans la précarité de ce fait Mme Cluzel n’est pas adaptée à ce poste un peu comme si on mettait un banquier comme président de la République…
    Je viens de recevoir ma demande d’aide technique de la MDPH sur trois aides quel combat refus de la première aide, accord de la seconde , oubli de la troisième
    Recours accord de la première aide qui avait été refusé ne correspondait pas au 4eme élément ce qui était faux je l’ai prouvé en envoyant le texte , refus de la 3eme aide remboursable par la sécurité sociale ce qui est encore faux impossible de contester un recours il faut aller au tribunal

    • Comment pouvez-vous écrire qu’il y a handi et handi, en sous-entendant que certains ont plus de droit que d’autres !
      C’est le jeu d’en marche, diviser pour mieux régner…
      Pour répondre a M Clauzel, qui dit :
      « L’allocation c’est un minimum social. C’est une ressource pour pallier une limitation d’activité. Ce n’est pas une compensation du handicap. »

      Puisque que pour ce gouvernement, l’AAH, n’est pas une forme de compensation du handicap, mais une ressource pour pallier a ses conséquences, sa ne dérangera personne qu’elle change le statut actuel de minimum social pour l’AAH, en compensation du handicap si cela lui permet de ne plus prendre en compte les revenus du foyer fiscal dans le calcul de son montant, pour enfin reconnaître, que le conjoint et également un aidant au quotidien, mais ne doit plus avoir a assumer le budget du foyer sous prétexte qu’il a un revenu, pour ainsi mettre la personne handicapée en situation de dépendance financière.
      Pour les aidants, a la place de répondre en disant qu’ils n’ont pas un revenu correct, ce qui est certes plus que vrai, mais M Cluzet a le pouvoir de défiscaliser ses revenus, ce serait déjà un premier geste dans l’urgence avant de sois disant s’occuper de cette injustice !

      Venez débattre de vos idées sur les handicaps, en me rejoignant sur Facebook, dans le groupe « revalorisation AAH

      Merci

  88. Pauvre cruche Danielle jumel tu ne connais rien à la vie…je te souhaite de tomber malade et on rigolera…tais toi plutôt que dire des conneries et tu n as rien à foutre sur ce site la…

  89. Byzarre mon commentaire n a pas été validé…la vérité vexe

  90. Madame Sophie Cluzel votre discourt a l assemblée le mercredi 16 janvier 2019 pour les handicapées annoncé la fin du casse tete avec la m/d/p/h. qui font des procédures simplifiée et qui ne sens occupe pas une honte. voila 2 mois que j ai envoyer mon dossier a un conciliateur qui reste sens réponse malgré mon handicape je suis reconnue à plus de 80%. pour 10 ans et déjà bien avant . je demande comme les médecins une personne accompagnante. depuis 1982 je suis reconnue station pénible debout . voila mon handicape Madame la ministre je suis atteint remplacement d une valve aortique sévère reconnue incurable par leur cardiologue. dyspnée au moindre effort classé entre 4/et/5. une b/p/c/o sévère qui ne me permet plus de me déplacer sens personne accompagnante.la preuve depuis janvier 2018 un fauteuil roulant manuel pour me déplacer les pneumologues cardiologues médecins qui font des certificats en on marre il ne sont pas regarder. une infirmité incurable dit bien se que ça veut dire s il on le regarde. Madame Cluzel vous deviez passé dans les m/d/p/h pour leur dire les nouvelles mesures pour les handicapées et je croit qu’il en on besoin . je vous demande ci vous pourriez demandé de me mettre personne accompagnante je ne demande rien. mon épouse fait le reste un geste qui coûte rien mais qui sont indispensable pour moi vous seule pouvez d’ un coup de téléphone et avec le conciliateur il ne faut pas temps de temps plus de 2 mois avec le conciliateur mai bien plus avec la m/d/p/h il manque toujours un certificat qui à plus de 6 mois. La belle vie le reste on sens moque merci je compte sur vous Madame je vous prie d agrée l expression de ma considération distinguée M Etancelin

  91. madame Cluzel voila 2 mois que j ai envoyer mon dossier au conciliateur avec les certificats mois de 6 mois et la réponse rendez vous alors que ses la meme conciliateur quand 2015 et que j avais vue en demandent que mon beau fils de me conduire pour attendre faut aller au tribunal. madame lors de votre le mercredi 16 janvier 2019 aux question au gouvernement la fin du casse tete avec la M/D/P/H .pour les infirmités incurable et autres . madame je ne demande rien d autre que personne accompagnante pour mes déplacements ces vraiment pas demande la lune vous pouvez demande mon dossier les médecins professeurs en on marre de faire des certificats . il marche mains dans la mains une honte quand allez vous passé dans les M/D/P/H a Amiens pour leur faire voir les nouvelle lois il en on besoin madame un simple coup de téléphone au conciliateur et la carte valable 2026 la mention personne accompagnante sera marque merci du fond du coeur je suis pour tous ceux que vous faite continuée salutations

  92. Non Madame, ceux qui disent qu’il faut considérer les personnes handicapées comme des citoyens comme tout le monde sont des imbéciles, quand on a un handicap il faut l’admettre on n’est pas comme tout le monde. De plus Il y a handicap et handicap, chaque handicapé est un cas, je prends mon exemple, je suis atteint d’une amyotrophie spinale qui s’aggrave, je travaille et je devrais attendre 64 ans pour partir en retraite à taux plein, vous prolongez l’âge de départ en retraite, augmentez le temps de cotisation car soi-disant l’espérance de vie augmente, je suis désolé pas la mienne. De ce fait il est tout à fait normal qu’un travailleur handicapé puisse partir plus tôt en retraite sans décote, et je tiens à vous faire remarquer Madame que des personnes partent en retraite anticipée alors qu’elles ne sont même pas malades, en pleine forme, en particulier ceux qui profitent des plans amiantes sans avoir été en contact avec un seul gramme d’amiante, trouvez-vous cela équitable ?

  93. Suite à mon dernier commentaire, j’aimerais apporter quelques précisions et chiffres officiels sur les départs en retraite pour l’année 2016 (derniers indicateurs connus). Sur un total de 606260 départs, en retraite anticipée il y en a eu 163502 pour longue carrière, 5418 pour travailleurs de l’amiante, 3579 pour pénibilité, 1444 pour handicapés et seulement 1349 pour travailleurs handicapés, donc Madame Cluzel, ne me dites pas qu’on ne peut pas laisser partir en retraite avant l’âge légal cette dernière catégorie ? Ne me dites pas que cela va nuire aux caisses de retraite ? Il serait temps alors de définir des conditions simples, pérennes afin que les travailleurs handicapés puissent obtenir une retraite anticipée.

    • Avis tout a fait partagé vu la réponse de notre secrétaire d’État. Il va falloir alerter députés sénateurs associations et médias et s’adresser au premier ministre.
      à partir de septembre 2019. Rappelez vous en 2003, il a falllu se manifester car rien dans la loi initial pour aboutir un décret sur la retraite anticipée . Je ne cautionne pas les réactions parfois violentes en la forme à l’égard de Mme CLUZEL elle même confronté au handicap d’un proche. Il appartient à son cabinet de l’informer . Il existe un régime anticipé de retraite pour les personnes handicapées et il est inconcevable qu’il n’y ait rien du tout à partir de 2025.
      Car bien entendu nous reagirons.

  94. AUJOURD’HUI 17 SEPTEMBRE 2019 EST LE DERNIER JOUR DE PARTICIPATION A LA «  » » CONSULTATION CITOYENNE

    NATIONALE SUR L’HANDICAP «  » SUR MAKE. ORG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *