Accueil > Arrêt sur la toile > Whitney, la gagnante de The Voice 8, met la fibromyalgie dans la lumière
Sur les réseaux sociaux, des spectateurs ont reproché à la jeune femme de se servir de son handicap pour « faire pleurer dans les chaumières ». © TF1

Whitney, la gagnante de The Voice 8, met la fibromyalgie dans la lumière

Originaire du Vigan (Gard), Whitney, 20 ans, est la deuxième jeune femme à remporter The Voice, le célèbre télécrochet de TF1. Coachée par Mika, elle a osé parler de la fibromyalgie, la maladie dont elle souffre depuis dix-sept ans. Une confession beaucoup critiquée sur les réseaux sociaux où certains l’accusent d’avoir mis en avant son handicap pour gagner.

Elle a accueilli la nouvelle avec un large sourire. Mais sans une seule larme. Digne et émue, comme un peu surprise d’être parvenue à décrocher cette finale après tant d’obstacles. Fière sans doute aussi d’avoir pu clouer le bec à tous ceux et celles qui, depuis quelques semaines, se sont déchaînés sur les réseaux sociaux.

Fatigue, stress et douleurs

Jeudi 6 juin, après quatre mois et demi de compétition, Whitney Marin, 20 ans, s’est imposée comme la gagnante de la saison 8 de The Voice. Cette victoire est d’autant plus savoureuse qu’elle a bien failli tout arrêter en cours d’aventure. La faute à la maladie, la fibromyalgie, qui, avec la fatigue, les douleurs et le stress, ont rendu de plus en plus difficile le pari de la jeune femme.

Apparue sans béquille aux fameuses auditions à l’aveugle, Whitney a décidé de parler de son handicap quand le tournage de l’émission a commencé. Une décision courageuse que de nombreux commentateurs ont violemment critiqué sur les réseaux sociaux. Beaucoup ont rapidement reproché à la jeune femme de s’en servir pour « faire pleurer dans les chaumières ».

View this post on Instagram

ahlala ces KO, j’ai tellement à écrire là-dessus, tellement de choses à extérioriser de mon cerveau, je suis mise à nue ce soir, devant vous tous. cette soirée fut l’une des meilleures de ma vie, mais également la plus stressante. si vous saviez à quel point j’ai pleuré en revoyant ces images.. ce fut tellement fort en émotions, de revoir cette complicité que j’ai pu avoir avec mon idole, qu’il m’est servi de béquille, qu’il m’est sauvé avant la fin de ma prestation, d’avoir pu avoir mon premier cours de chant avec lui, de tous ces conseils dont je ne me rappelle plus, lui avoir confié ma maladie comme si on se connaissait depuis des années.. tellement de choses que je pourrais continuer à écrire encore et encore.. ce soir, j’ai également annoncé à la France entière que j’étais malade, et même si certains en sont réticents, je suis bien malade, depuis des années maintenant, et ce n’est plus un problème, c’est une partie de moi maintenant. et j’ai l’impression, d’être libérée de pouvoir l’affirmer fièrement. c’est une page qui se tourne, et une nouvelle qui recommence aux côtés de Mika, que j’aime encore plus qu’avant, et mille mercis pour tous vos messages, peut-importe le réseau social, merci merci merci, merci TF1, merci le STAFF de @thevoice_tf1 pour tous ces moments également ! et je vous dis à bientôt, pour les BATTLES ! ❤️ _________ #thevoice #ko #knockout #teammika #thevoicefrance

A post shared by Whitney | THE VOICE 8 (@whitney.off) on

Whitney critiquée et saluée sur les réseaux sociaux

Et pour la finale, Whitney a même décidé de faire tout le show sans Ginette, sa béquille. « Je me suis fait flinguer sur les réseaux sociaux parce que j’avais ma béquille sur certains primes. Du coup, pour donner tort à ceux qui disent que je joue de ma maladie, je ne l’ai pas prise cette fois », a-t-elle confié à Télé-Loisirs.

Si beaucoup ont eu la critique leste, d’autres, encore plus nombreux, ont salué la mise en lumière de cette maladie, peu connue du grand public. De nombreux témoignages sont venus corroborer les douleurs décrites par la jeune femme.

La fibromyalgie est une maladie qui se caractérise par des douleurs diffuses chroniques. Ainsi qu’une hypersensibilisation centrale entrainant une très grande fatigue. De plus, de nombreux autres symptômes peuvent apparaître ce qui en fait une maladie complexe et souvent invalidante. 2 à 6 % des Français, majoritairement des femmes, sont touchés par la fibromyalgie.

À lire sur Leparisien.fr et sur purebreak.com

A propos de Claudine Colozzi

Lire aussi

Festival Regards croisés : le handicap fait son cinéma

Jusqu’au 9 novembre, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), se tient la 11e édition du festival de courts …

2 commentaire

  1. OK elle a gagné. Mais a-t-elle pensé à l’avenir ? Comment va t-elle gérer les concerts, répétitions, etc… ? Comment va t-elle faire lors des moments de grande fatigue et de souffrance ? Je suis atteinte aussi de cette maladie en plus de ma spondylarthrite ankylosante, je sais donc de quoi je parle. Durant ce concours elle a été aidée par le coach et le personnel de l’émission mais lorsqu’elle sera seule pour gérer le tout ce sera très difficile et y arrivera t-elle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *