Accueil > Arrêt sur la toile > La Vie scolaire : Grand Corps Malade transforme l’essai avec son 2e film
our son 2e film, Grand Corps Malade s'est inspiré de son vécu de collégien en Seine-Saint-Denis. © Gaumont

La Vie scolaire : Grand Corps Malade transforme l’essai avec son 2e film

Deux ans après Patients, Grand Corps Malade et son compagnon de route Mehdi Idir sont de retour avec un nouveau film, La Vie scolaire. Son action se situe dans un collège de Seine-Saint-Denis. Un deuxième long-métrage largement inspiré de leurs propres souvenirs.

Après son premier film Patients et son joli succès avec près de 1,3 million d’entrées en 2017, Grand Corps Malade continue à puiser dans sa propre expérience. Ainsi, pour La vie scolaire coréalisé avec son pote Mehdi Idir, il a choisi comme toile de fond un collège de Seine-Saint-Denis.

Les relations surveillants-élèves à la loupe

L’arrivée d’une conseillère principale d’éducation inexpérimentée, jouée par Zita Hanrot constitue le point de départ du film. Et au vu des premières critiques, il possède les mêmes qualités que le premier. En effet, humour, tendresse et franchise sont au rendez-vous.

À travers le regard des réalisateurs, le spectateur découvre le fonctionnement de la vie d’une bande de surveillants et surveillantes, leurs relations avec les élèves. Et la façon dont ils tentent de créer l’alliance.

Pour intégrer les habitants de Seine-Saint-Denis, Grand Corps Malade et Mehdi Idir ont choisi de recruter 200 figurants et trois des cinq personnages principaux. Sans aucune expérience cinématographique. Un casting qui apporte une « authenticité indispensable » au film.

À lire sur francetvinfo. Chronique du film à suivre cette semaine sur faireface.fr

Patients à revoir le 5 septembre sur France 3

Nommé quatre fois aux César, le film Patients sera diffusé pour la première fois en clair le 5 septembre à 21h05, sur France 3. Adapté de son roman, Patients est devenu en 2017 un long-métrage, que Grand Corps Malade a coréalisé avec Mehdi Idir.

A propos de Claudine Colozzi

Lire aussi

Stop au gaspillage du matériel médical

Dans l’Hérault, une association donne une seconde vie aux fauteuils roulants. Et envisage de déposer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *