Accueil > Emploi > Emploi et handicap : il reste du travail
Le taux de chômage des personnes en situation de handicap atteint 18 % soit deux fois plus que la moyenne nationale.

Emploi et handicap : il reste du travail

Ce 18 novembre, démarre la 23e semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées. Une étude du ministère du Travail note qu’en 2017, le taux d’emploi s’établissait à 3,5 % dans les entreprises, au lieu des 6 % rendus obligatoires par la loi de… 1987. Et si le taux de chômage des travailleurs handicapés a légèrement diminué entre juin 2018 et juin 2019, comme pour l’ensemble de la population active, il reste deux fois plus élevé que la moyenne nationale.

3,5 %, c’est le taux d’emploi en équivalents temps plein en 2017 dans les entreprises de 20 salariés et plus, assujetties à une obligation d’embauche de 6 % de travailleurs en situation de handicap. 9 % d’entre elles y satisfont sans d’ailleurs compter un seul salarié handicapé. Elles s’acquittent en effet d’une contribution à l’Agefiph.

Ces chiffres, de 2017, ont été publiés mi-novembre par la Dares, organisme affilié au ministère du Travail. L’étude pointe en outre une grande inégalité selon les secteurs d’activité. Et le plus mauvais élève est : celui de l’information et de la communication, avec 2,2 %.

Ainsi, la 23e édition de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, qui s’ouvre ce 18 novembre, semble-t-elle conserver son utilité en matière de sensibilisation… Cette année, elle met trois thèmes en avant. Les handicaps invisibles. Les femmes et leurs plus grandes difficultés en matière d’accès à l’emploi. L’apprentissage.

Un référent handicap dans tous les centres de formation des apprentis

Ce mode d’insertion professionnelle est ainsi plébiscité par l’Agefiph et son pendant dans le public, le FIPHFP. Et la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, du 5 septembre 2018, entend le développer. Principal outil ? Un référent handicap devenu obligatoire dans tous les centres de formation des apprentis (CFA).

Plus de 500 000 personnes handicapées inscrites à Pôle emploi

Cette même loi porte la réforme de l’obligation d’emploi, qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain et veut promouvoir l’emploi direct. En attendant qu’elle produise potentiellement ses effets, le taux de chômage des personnes en situation de handicap reste deux fois plus élevé que la moyenne nationale, avec 18 %.

Et les plus de 500 0000 demandeurs d’emploi handicapés connaissent une durée de chômage plus longue que l’ensemble des inscrits à Pôle Emploi.

A propos de Sophie Massieu

Lire aussi

Nouvelle Cordée, la meilleure façon de marcher contre le chômage

Pendant quatre ans, la documentariste Marie-Monique Robin a suivi l’expérimentation “Territoires zéro chômeur de longue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *