Accueil > Accessibilité > Grenoble, métropole la plus accessible de France
La réputation de ville accessible attire à Grenoble des personnes handicapées qui choisissent de venir y vivre pour profiter d'un cadre de vie mieux adapté. ©Milky

Grenoble, métropole la plus accessible de France

Grenoble-Alpes Métropole affiche les moins mauvais résultats au classement de l’accessibilité établi par APF France handicap. La métropole d’Aix-Marseille et celle du Grand Paris, les pires. Dans tous les cas, il y a encore beaucoup de travail à faire. 

Voilà de quoi asseoir un peu plus la bonne image de Grenoble auprès des personnes handicapées… et de celles qui ne le sont pas. Sans grande surprise, Grenoble-Alpes Métropole est le territoire le plus accessible de France, selon les résultats de l’enquête menée par l’Ifop pour APF France handicap.

Un ressenti sur la facilité à se déplacer, accéder aux commerces…

L’étude en ligne visait à mesurer le ressenti des Françaises et des Français sur la facilité à se déplacer, à se loger ou bien encore à accéder aux commerces, aux loisirs… dans la commune où ils vivent.

En 2014, lors du dernier baromètre de l’accessibilité de l’association, établissant également, un classement, la ville de Grenoble était déjà sur la plus haute marche du podium.

La France des métropoles

Depuis, le temps des métropoles est arrivé. L’État français a poussé à la création d’intercommunalités aux compétences renforcées, regroupant une grande ville et les communes limitrophes. Il y en a 22 aujourd’hui. Et APF France handicap s’est adaptée à la nouvelle donne en créant ce classement des métropoles. Elle en a dévoilé les résultats ce mercredi 29 janvier.

12 000 réponses au questionnaire en ligne

L’Ifop les a établis sur la base de son enquête pour APF France handicap. 12 000 personnes, en situation de handicap ou pas, ont répondu à un questionnaire, au dernier trimestre 2019.

L’Ifop a extrait de cette base de réponses celles des habitants des 22 métropoles française. Dans 14 d’entre elles, le nombre était suffisamment élevé pour que les résultats soient significatifs. Toutes comptent plus de 410 000 habitants. 

« Grenoble historiquement engagée dans l’adaptation de son territoire. »

Grenoble-Alpes Métropole pointe donc en tête. « La métropole doit en grande partie ce bon résultat à l’accessibilité de sa grande ville, analyse Mattieu Villaret, directeur territorial des actions associatives d’APF France handicap en Isère. Grenoble est historiquement engagée dans l’adaptation de son territoire aux besoins des personnes à mobilité réduite. En lien avec les associations qui les représentent. Il y a une culture de l’accessibilité chez les élus grenoblois. Il faut que la métropole s’en imprègne. »

Le meilleur score mais pas un bon score

En effet, seuls 30 % des habitants métropolitains déclarent être rarement ou jamais gênés lors de leurs déplacements. C’est certes le meilleur score du classement… mais c’est loin d’être parfait.

« Grenoble-Alpes Métropole a conscience de l’enjeu, poursuit Mattieu Villaret. Elle emploie ainsi deux chargés de mission accessibilité. Mais, pour le moment, sa politique est moins structurée que ce que nous avons pu connaître au niveau de la ville de Grenoble. Les associations de personnes handicapées pousseront pour que ce qui a contribué à l’identité de la ville façonne également la métropole. »

Transports en rade à Marseille

En queue de peloton, sans surprise non plus, la métropole d’Aix-Marseille. Seuls 9 % des résidents assurent se déplacer sans être jamais, ou rarement, gênés.

« C’est tout à fait révélateur de notre réalité quotidienne, précise Marc Honnorat, directeur territorial des actions associatives d’APF France handicap dans les Bouches-du-Rhône. C’est le fruit de la géographie mais aussi de l’histoire de ce territoire. La mobilité est particulièrement difficile. Pour tous les habitants, en raison de l’insuffisance des réseaux de transport en commun. Et plus encore pour les personnes en situation de handicap, puisque ceux qui existent ne sont pas suffisamment accessibles. Beaucoup ne peuvent donc pas sortir et souffrent d’isolement. Comment imaginer vivre ensemble dans ces conditions ? »

Le Grand Paris aussi médiocre que le Grand Marseille

La métropole du Grand Paris ne fait pas mieux que celle d’Aix-Marseille. Le pourcentage d’habitants jamais ou rarement gênés dans leurs déplacements culmine à 9 %. Pas brillant pour la principale ville hôte des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

« L’ambition de la France pendant ces jeux est d’accueillir 100 millions de touristes étrangers, y compris en situation de handicap, dans toutes les villes olympiques et notamment Paris.  Nous devons être au rendez-vous de l’accessibilité », a souligné Alain Rochon, le président d’APF France handicap. Reste à espérer que cette échéance enclenche une dynamique.

 

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Toolib, nouvelle plateforme d’échange entre particuliers à besoins spécifiques

Un Airbnb tenant compte des besoins des personnes handicapées ou en perte d’autonomie. Voilà ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial