Accueil > Société > Coronavirus : ce que le gouvernement a décidé pour les personnes handicapées
Les internats de personnes handicapées restent ouverts. Mais ils doivent mettre en place des mesures pour limiter la progression de l'épidémie.

Coronavirus : ce que le gouvernement a décidé pour les personnes handicapées

Tous les internats et les Ésat restent ouverts. Pour les externats, c’est au cas par cas. Un accompagnement à domicile doit être mis en place pour les parents gardant leur enfant chez eux.

À situation sanitaire exceptionnelle, décisions exceptionnelles. Le gouvernement a ajusté, dimanche soir, les mesures concernant les personnes handicapées. Car leur état de santé les rend plus fragiles et vulnérables aux complications de santé.

Internats ouverts ; externats au cas par cas

Les résidents ne pourront plus sortir le week-end.

Les internats pour les enfants et les adultes fonctionnant 365 jours sur 365 sont maintenus ouverts. Mais les familles sont libres d’opter pour le retour à domicile de leur proche.

Pour freiner la propagation du virus, les visites sont suspendues. Excepté dans certaines situations particulières pour lesquelles l’absence de lien avec un aidant serait particulièrement préjudiciable (risque de décompensation, troubles du comportement…). 

De plus, les résidents ne pourront plus sortir le week-end. Sauf exception, sous réserve d’un avis médical.

A contrario, certains externats ont d’ores et déjà fermé leurs portes, dès ce lundi 16 mars. Cette décision peut être motivée par la situation sanitaire locale. Ou la volonté de l’association gestionnaire de redéployer du personnel vers les internats restés ouverts.

Des indemnités pour les parents  gardant leur enfant

La situation contraint ainsi de nombreux parents à garder leur enfant handicapé à domicile. « Quelle qu’en soit la raison », ils bénéficieront d’une prise en charge financière. La Sécurité sociale leur versera des indemnités journalières.

Surtout, les établissements et services médico-sociaux ont pour mission, d’organiser « un service minimum d’appui aux familles ». Au plus tard pour ce lundi.

Les Ésat accueillent les travailleurs

Les Ésat vont réduire leur activité et mettre en place des mesures de vigilance renforcée.

Les Ésat restent ouverts. Mais ils doivent mettre en place des mesures de vigilance renforcée. Ils vont organiser la réduction de leurs activités au strict minimum. Y compris pour les mises à disposition et les unités de travail hors les murs. « En tenant compte des spécificités de cette activité professionnelle », précise toutefois le gouvernement.

Actualisation le 16 mars à 18h00 : de nombreux lecteurs nous signalent, sur Facebook, que leur Ésat a fermé. 

Actualisation le 17 mars : suite au confinement mis en place à compter de ce 17 mars, d’autres Ésat ont fermé leurs portes. Mais certains continuent d’assurer une activité minimum.

Les centres de rééducation professionnelle fermés

Ces centres ainsi que ceux de pré-orientation ont fermé leurs portes. « Chaque fois que possible », les stagiaires bénéficieront d’une formation à distance.

Un accueil temporaire pour les personnes ne pouvant rester à domicile

Le gouvernement annonce également une mobilisation des solutions d’accueil temporaire, dans les établissements, afin de recevoir, au besoin, les personnes isolées ne pouvant rester à domicile.

Cela peut concerner celles dont le proche aidant serait malade. Ou bien encore « les cas où une personne en situation de handicap vivant seule, dans sa famille, ou dans un habitat partagé, ne disposerait plus d’une continuité d’accompagnement suffisante à son domicile ».

Les MDPH doivent traiter les demandes de PCH en urgence

Les MDPH n’assurent plus d’accueil physique. © CD29 – F. Betermin

Il n’y a plus d’accueil physique dans les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Hormis dans les seuls cas de rendez-vous justifiés car situation d’urgence.

Les MDPH doivent donc mettre en place un accueil téléphonique renforcé. Et adapter les modalités de fonctionnement des commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) pour qu’elles puissent prendre les décisions urgentes.

De plus, les demandes des personnes que l’épidémie contraint à revenir à domicile, et jusque-là accueillies en établissement médico-social, vont bénéficier d’un circuit de traitement court. « Les demandes de prestation de compensation du handicap (PCH) doivent être, dans ce cadre, traitées sans délai », demande le gouvernement. Il y a en effet urgence à organiser, et à financer, l’aide humaine nécessaire.

Un système de gardes d’enfants pour les professionnels du médico-social

Les professionnels médico-sociaux comptent parmi les personnels prioritaires pour bénéficier des systèmes de gardes d’enfants organisés par l’Éducation nationale et ses partenaires. Ils peuvent s’inscrire sur le site mon-enfant.fr pour demander une place d’accueil.

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Falc et langue des signes : la crise sanitaire les a mis à l’honneur

Des interventions présidentielles qui se multiplient, des consignes sanitaires à transmettre… La crise liée au …

75 commentaire

  1. Avatar

    et les conjoints/tes de personnes handicapées ? peuvent-ils rester à domicile ?

    • Avatar

      Je suis aide soignante et m’occupe de mon époux qui a une sclérose en plaques depuis 2008 sans salaire ni aide car on m’a dit que j’avais droit à rien car il a 900 euros de pension d’invalidité alors qu’avant on travaillé tout les 2 qu’on avait un salaire qu’on payé des impôts mais que nous auront pas de retraite . Donc franchement je pense que le Corona virus est pour nous une opportunité de débarrasser notre société de parasites comme nous ….

      • Avatar

        Lamentable encourage à vous et votre mari

        • Avatar
          Laura perciballi

          Ma mère travaillant à domicile en tant qu’assistante de vie à une fille handicapée de 32 ans qui est dans un foyer spécialisé ( Les apogées à Marienau) la semaine et le week-end à la maison.
          La situation devient compliquée depuis l’arrivée du virus COVID-19.
          Au début du confinement on a pris la décision de la laisser au foyer car si ma mère la prenait elle pouvait plus la ramener avant la fin du confinement.
          Mais ma sœur handicapée qui elle ne comprend pas la situation a fait une crise pour rentrer au bout d’un mois car elle en pouvait plus de rester enfermer au foyer sans voir sa famille donc ma mère est allé la récupérer d’urgence le vendredi 17 avril.
          Ma mère qui travaille pour s’occuper des personnes âgées la semaine a dû se mettre en arrêt maladie pour s’occuper de sa fille car il n’y a pas d’aide pour la garde d’enfant handicapé majeur.
          Ma mère qui doit reprendre le travail le 12 mai a donc contacté le foyer pour un retour de ma Soeur pour le 11 mai.
          Suite à cet appel on a appris qu’elle doit passer un test pour voir si elle est positive ou non au covid-19 avant d’y entrer ce qui est tout à fait normal ensuite on a aussi appris que si elle retournait au foyer positive ou non elle doit rester 14 jours enfermé dans sa chambre et qu’elle ne pourra plus nous revoir jusqu’à nouvel ordre sachant qu’elle est handicapée et qu’elle ne comprendrait pas la situation d’autant plus qu’elle ne supporte pas d’être longtemps loin de nous.
          Personnellement je ne trouve pas ça correct car les éducateurs qui y travaillent ne sont pas confiné dans l’établissement mais peuvent bien rentrés chez eux ils peuvent être aussi porteur du virus.
          Quand je leur parle de mes craintes de laisser ma sœur enfermé dans une chambre pendant 14 jours et quand je leur explique que je ne suis pas d’accord avec eux ils me disent que eux ils se protègent avec des masques et se lavent les mains pourtant le risque 0 n’existe pas et ma soeur peut bien mettre un masque aussi. Je ne sais pas quoi faire est ce qu’il sont le droit de la laisser enfermé pdt 14 jours dans sa chambre ?

          • Franck Seuret

            Bonjour, la note du ministère des solidarités organisant, entre autres, le déconfinement dans les établissements médico-sociaux est sortie dimanche. En résumé, voilà les recommandations pour les internats :
            1- les sorties devraient être de nouveau autorisées ;
            2 – les retours en famille le week-end devraient être autorisés ;
            3 – la circulaire ne parle pas de quatorzaine obligatoire au retour, dans l’étbt, mais rien ne dit que cela ne sera pas exigé ;
            Les étbts ont toutefois le droit de déroger à ces deux règles si elles accueillent des personnes particulièrement vulnérables à des formes graves du COVID 19, du fait de leurs co-morbidités, ou dans les territoires marqués par une circulation particulièrement active de l’épidémie.
            Faire-face.fr y consacrera un article très prochainement, jeudi vraisemblablement.
            https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/deconfinement-consignes-essms-covid-19.pdf?fbclid=IwAR1MkHU9O-HBZtgiTge9EEfoFo-QpSqorcTX9Vh4FemMRoVwqGUeszAqgUs

      • Avatar

        Monfils handicapé à 60 pour-cent travaille e mi temps à carrefour
        Puis je demander un arrêt de travail pour le protéger?
        Merci

      • Avatar
        MORENAS Marie Odile

        Persévérance pour vous et vos proches
        et honte à eux
        je suis moi même une personne handicapée à 80 % IMC quelques heures après ma naissance prématurée et n’ai jamais eu droit à aucune prestation
        Seul l’ALD me permet de faire ma kiné
        Sinon je travaille à 100% et vais partir à la retraite à 55 ans avec une petite retraite et une compensation du handicap pour toute ma carrière de 17 ans et demie à 55 ans d’un montant de 45 euros !!!! HONTEUX
        Il mes reste 3 ans à faire et c’est déjà trop dans ce contexte

      • Avatar

        Je doute que vous soyez aide soignante diplomé vu votre façon d ecrire et vos propos!! Le coronavirus touche tout le monde , vous n etes pas la seule !!!

        • Avatar

          A Cat,

          Qui êtes-vous pour donner des leçons ? et de Français en plus !
          Quand, comme vous, on ne maîtrise pas l’orthographe, on évite de le reprocher aux autres !
          Gardez votre haine pour vous, le coronavirus nous suffit amplement !

      • Avatar

        Bonjour,
        J’ai un frère handicapé qui vit dans une M. A.S. Je suis en colère et ne comprend pas pourquoi on parle tant des Ehpads, des gens âgés ET JAMAIS des handicapés. Pourtant eux aussi sont reclus, sans visite et incapables pour la plupart de comprendre pourquoi. Que font les associations?

        • Avatar

          Bonjour je suis tout a fait d accord avec vous ma fille 21 ans est elle dans un lieux de vie pour adulte handicap ça va faire deux mois que je ne l ai pas vu elle est très triste de pas pouvoir rentrer à la maison moi je le vie très mal et jamais on entend parler d eux il existe c est des humain et psychologiquement il vont être mal

        • Avatar

          Bonjour, les associations s’occupent d’abord de leur client – le reste elles s’en foutes- mon fils confiné dans un foyer près de limoges me demande sans arret quand il rentre à la maison- que voulez-vous répondre? je vais envisager de la rapatrier à domicile- Personne ne cherche à nous comprendre mais je dirais que quand on est dirigé par un handicapé mental , c’est logique! – sgenin-

        • Avatar

          En effet, les médias, autant que les politiques ignorent les handicapés.
          Mais ça, c’est depuis toujours et évidemment c’est encore pire en ce moment.

      • Avatar

        enfin voyons, comment pouvez vous vous considérer comme des parasites! ne laissez jamais les gens vous faire croire que, parce que votre mari a une sclérose en plaque, vous faites partie de ces gens, qui parce qu’ils se sentent supérieur et n’ont aucune ouverture d’esprit, vous valez moins que d’autre! bien au contraire, vous, vous avez bien plus de mérite que ces personnes qui se permettent de vous juger, de parcourir les réseaux sociaux, afin de juger les gens sur leur orthographe, leur profession! Déjà vous avez le mérite de travaillez auprès de personnes malades, ou âgée, peut être! mais de vous occuper de votre mari, qui lui n’a pas demandé a avoir cette terrible maladie dégénérative, et qui auprès des plus mauvais devrait presque s’excuser d’être malade! J’ai presque fini l’école d’aide soignante, il y a pas mal d’année, mais ma dépression chronique a repris le dessus, et comme vous pouvez le constater mon orthographe n’est pas terrible, cela n’a en rien eu d’impacte sur ma moyenne, qui était de 15/20! si les thermes médicaux sont bien écrit, alors qu’importe vos fautes! quand a votre mari, il est malade et non un parasite! aucun de vous deux ne doit s’abaisser a ce niveau, car j’ai également une fibromyalgie, dont les symptômes primaires sont similaire a la SEP, et je laisse de coté ces inculpent et ces incompréhensifs! courage a vous deux et revoyez vos valeur! elles sont bien plus importante que chez d’autres personnes! de tout coeur avec vous!

  2. Avatar

    Bonjour ma fille est dans un IME elle a 16 ans je travaille dans l’entreprise Que je dois faire pour être indemnisé merci à vous

    • Avatar

      Bonsoir,
      Mon fils est scolarisé à mi-temps et en IEM le reste du temps, les 2 sont fermés.
      Je travaille en IME, le papa dans une toute autre entreprise. Il est en arrêt pour 14 jours, moi en télétravail car comptable, je prendrai le relai le 30 mars. Mon employeur est ok. Comme tous les autres salariés tu peux te faire arrêter sans aller voir le medecin, avec l’attestation qui va bien. Sauf si l’IME accueille encore les enfants….. Mais c’est un peu risqué.

      • Avatar

        Bonjour je suis bénéficiaire de aah et le complément de ressource mon conjoint est au chômage depuis 2007 et il travaille en intérim il n’a pas travaillé depuis février 2019 et il a travaillé 1mois le mois de février 2020 toujours en intérim et avec un salaire de smic mais je ne comprends pas que la caf m’envoie un msg pour me réclamer le paiement du complément de ressource et aussi une baisse de la aah et me demande de remboursement de 197 euros par je ne comprend rien à j’ai 80% je touché le complément de ressource depuis mai 2019 je voudrais savoir pourquoi on m’a supprimé le complément de ressource merci

    • Avatar

      Mon époux va en dyalises 3 fois pars semaine et est en fauteuil en semaine ambulances et le samedi amidi je l emmene avec nos 2 attestations si je sors c ewt que je suis obligée
      Mais il faut absolument qu on s’occupe sérieusement des gens
      Vulnérables et dans le besoin j ai du mal a comprendre que les personnes handicapées restent dans le besoin et que l on ne s occupe pas d eux SERIEUSEMENT
      Je suis en colère car j ai eu cette nuit ma voiture cassée au niveau d un carreau vous allez me dire que ce n est que du matériel par rapport a d autres mais vraiment honte a tous ceux qui ne redpectent pas les handicapes Capourrait leur arriver du jour au lendemain et la ils pleureront comme cette saloperie mondiale qui arrivent ceux qui se promènent et qui sortent parceque ce est dur ….bon j’arrête bon courage a toutes et tous Cordialement

      • Avatar

        Bonjour je doit renouveler aah pour août 2020 comme tout est fermé comment faire pour avoir mon dossier de renouvellement y’a t’il Un numéro de téléphone pour les joindre merci pour votre réponse

        • Avatar

          Bonjour, moi je leur effet un courrier et ils m’ont envoyé mon dossier MDPH 1 semaine aprés, je suis allé voir mon médecin traitant qui me l’a remplie et je l’ai renvoyer en recommandé car je suis en rémission. Bonne journée

  3. Avatar

    Bonsoir, je suis handicapée, je suis également atteinte de fibromyalgie. Touchant 900e d bah est est-ce que des dispositions seront prises par les banques pour accepter un découvert exceptionnel car avant c était de la survie mais la c est la descente aux enfers. Les handicapés survivaient mais beaucoup comme moi sont très angoissés et très seuls. Comment faire ? HELP. J ai vraiment très peur comme beaucoup de gens isolés

  4. Avatar

    Comment on fait sans kiné pour continuer à vivre sans souffrir???

    • Avatar

      voila ca fait 3 jours que j ai pas manger. handicapée av80 % la caf répond pas mdph non plus on fait comment???? excepté les mail du gouvernement pour respecter les règles aucun mail d un service public pour nous aider en temps normal les personnes handicapée sont déjà là dernière roue du carrosse la on ne fait même plus parti du carrosse
      sympa de nous laisser

      • Avatar

        Bonjour
        Vous êtes d’où ?

        Moi de Toulouse
        bentkenitra@hotmail.fr

      • Avatar

        bonjour ,meme cas que vous handicapée en fauteuil roulant impossible de se faire livrer les moindre courses aucune aide des voisins proposée alors avec mon chat ont va crever de faim dans l’indifference totale .6 eme mesure pour essayer de vaincre le covid-19 une entraide minimum pour les personnes handicapées et isolées sans contact mais de l’humanité

        • Avatar

          Bonjour,

          avez vous trouvé une solution?

          Si non, peut être devriez vous essayer de voir ce qu’il existe comme sites/applis « solidaires entre voisins » qui commencent à apparaitre.

          Et si vous vivez dans un endroit à faible densité de population, peut être essayer de lancer une vague locale sur facebook, en contactant des gens au hasard près de chez vous, non pas pour leur demander directement de l’aide, mais pour qu’ils diffusent une annonce ou une page (préécrite par vous) en demandant.

          Si votre situation est critique, et que mon idée vous plait mais que vous ne maitrisez pas l’outil, et/ou ne voulez pas « mendier publiquement », je pourrais éventuellement essayer de vous aider…

          Ceci dit, j’aurais peut être du par « avez vous déjà essayé de contacter votre mairie? »…

          Je ne suis pas sur de la pertinence de mon commentaire, mais lorsque je voie que le commentaire de Claire Aubert, qui n’a potentiellement pas mangé depuis 9 jours, n’a recu qu’une seule réponse, je me dit qu’il faut essayer quelque chose…

        • Avatar

          C’est horrible ce que vous racontez !

          La mairie a obligation de recenser les personnes âgées et les personnes handicapées, isolées, et de tenir à jour un registre. Avez-vous contacté la mairie ? Etes vous sûre qu’aucun voisin n’accepterait de faire vos courses et de vous aider ? Je ne peux pas croire qu’on vous refuserait cela !

          J’aide plusieurs personnes dans mon village, en Bretagne, et nous sommes quelques-uns à le faire. Personne ne peut passer pour vous un appel sur un réseau social, facebook ou autre ?

        • Avatar

          Vous pouvez contacter la mairie de votre ville ou village. Le CCAS peut mettre en place du portage de repas et autres aides. Bon courage à vous.

        • Avatar

          Bonjour je me permet d intervenir, mon mari est chauffeur tad. Pour personne a mobilité réduite. Il travaille chaque jour donc peut être appeler le cdas de votre commune et se renseigner mais normalement chaque commune a un service. Bon courage.

      • Avatar

        Il faut vous signaler à la mairie de votre domicile, un numéro d urgence a du etre mis en place

  5. Avatar

    Mon fils il 4ans pas l école pour lui …je le Garde je a ce que je pinificier a cette aide de l’état…et a ce que automatique

    • Avatar

      Mon frère de coeur travaille en ESAT à Lizan dans la Vienne. Je ne comprends pas pourquoi lui et ses collègues doivent travailler alors que le président a demandé le confinement total. Ce sont des personnes fragiles et on les laisse travailler. Est-ce normal ?
      Merci pour votre réponse.

  6. Avatar
    Sadowski Francis

    Dans quelles mesures vont être assurées les commissions pluridisciplinaires de la MDPH déjà surchargées (Dossier de renouvellement de l’AAH déposé le 09/08/2019 et toujours pas de décision prise à ce jour, le 17/08/2020 ) ?
    Parralélement, je pose la question suivante: Dans le cas d’un délais dépassé à la suspension d’un droit (et non d’une aumône) à l’AAH, est-il normal que ce soit à l’handicapé, déjà stréssé par cette situation anxiogène, de rappeler les conventions; arrêtés et autres textes de lois aux personnels de la Caf afin d’obtenir ou pas les réglements, et/ou attestations qui lui sont dûs ?
    Vas-t’on pouvoir continuer à faire pratiquer tous les examens cliniques (Scanner; IRM; Artèriographie..etc.) réclamés par la MDPH pour le renouvellement des droits à l’AAH, dans ce contexte de surcharge des Hôpitaux (déjà bien surchargés pour certaines spécialités) dans des délais raisonnables ? C’est une question de survie pour certains d’entre nous !
    Par la suite, je pense que le gouvernement devrait se pencher (Fortement) sur les formalités et délais quant aux démarches, réclamations de droits, suivi de dossiers des personnes en situation de handicap afin de les soulager de beaucoups de facteurs anxiogènes dûs à une situation qu’elles n’ont en aucun cas désirée et pour laquelle elles ne sont ni coupables , ni responsables !

    • Avatar
      MORENAS Marie Odile

      Bonjour,
      Tout à fait d’accord avec vos remarques ces démarches administratives auprès de la MDPH, ces examens à effectuer en cette période délicate pour tous et surtout pour nous en situation de handicap devraient être facilitées HANDICAPE-E nous sommes HANDICAPE-E nous resterons pourquoi perdre environ un an minimum voir deux ans pour obtenir le renouvellement d’une carte CMI, le renouvellement de la reconnaissance travailleur handicapé, la confirmation de mon taux de handicap. Pour ma part, il n’y a pas eu de miracle je suis restée à 80 % de handicap et cet état de fait dure depuis quelques heures après ma naissance!!!!

      Que d’énergie dépensée et surtout quelle aberration de devoir toujours justifier de son état physique…..

    • Avatar

      Moi de mon côté je devais passer un scanner du crâne pour savoir si mon affection évolue ou pas ? Et c’est annulé

  7. Avatar

    mdph des rigolos

  8. Avatar

    Je suis handicapé à la retraite
    Je sais que l’ESAT de ma commune a fermé
    Arrètte on de dire n’importe quoi!

  9. Avatar

    Bonjour voilà mon conjoint a un gros soucis avec l entreprise apf a val de reuil en normandie il travaille dans cette entreprise mais ne prenne aucunes mesures pour le Coronavirus . Pas de gants ,pas de masques et pas de produits pour les mains et tous les employe touches au mêmes machines .mon conjoint leurs a fait la réflexion et ils ont répondu si vous êtes pas content vous avait qu a aller au médecin prendre un arrêt de quinze jour .on me s est pas quoi faire on est un peu perdu .

  10. Avatar

    Comment on fait pour re faire notre dossier mdph

  11. Avatar

    confinée seule au domicile de soins. soins hospitaliers et consultations spécialisées sont suspendus. impossibilité de rejoindre mon conjoint. plus d accompagnement. remboursement des billets de trajet impossible. j ai un peu d alimentaire pour quelque temps mais ensuite. j ai des médicaments de mes soins habituels pour 1 mois mais ensuite. rien n est prévu pour remplacer les soins d habitude donnés lors des hospitalisations. pas de famille et mon peu d amis proche sont interdits de visite.

    • Avatar

      Bonsoir,

      Vous n’aviez pas AVS à votre domicile? si cela était le cas et si vous aviez de l’aide à la personne ( toilette, transfert et même les courses, devraient être assurés. surtout si vous passez par une association, leur employés ont le droit de circuler pour les actes essentiels de la vie. Dans le cas contraire voir avec la mairie de votre ville si possible.

      Bon courage

  12. Avatar

    Deux enfants handicapés sans plus aucune prise en charge. 24 heures sur 24 avec moi (le Papa continue le travail). Peur de s’essouffler..

  13. Avatar

    Mon fils agé de 25 ans est en FAM. On me demande si je peux le reprendre a temps plein à mon domicile, durant la période du coronavirus..
    Aurais je le droit à une aide financière?

  14. Avatar

    Je souhaite savoir, Mon fils en Lycée ordinaire hors contrat, Asperger et TDA, + dys et Problèmes de motricité fine. Il a cours a distance avec un ordinateur et une Welcam.

    Il ne va pas à L’école du au virus, qui me rembourse les jours ou il ne va pas en cours,?? l’école doit nous faire payer ou une réduction.
    Merci pour vos conseils

  15. Avatar

    Ma fille est handicapé à un taux de 50% , elle est atteinte d’une leucodystrophie, mon épouse est infirmière en centre hospitalier et nous deux autres enfants. A mon travail, se pose la question, est-ce que ma prise d’ASA à mi-temps est-elle justifiée sous raison qu’il y a des « solutions » de garde pour les enfants de soignants.

    Merci de votre réponse.

  16. Avatar

    Ma fille est dans un FAM et est confinée sans sortie ni visite. Quand on demande au responsable du FAM si on peut la prendre chez nous, il nous répond que ce n’est pas possible, que ce serait un manque a gagner pour la structure et que si nous la gardions plus de 30 jours, elle risque de perdre sa place. Est ce exact.?

  17. Avatar

    Bonjour mon fils a une avs et depuis la fermeture du collège , j ai demandé l arrêt garde enfant afin de m’occuper du suivi scolaire cependant comme je suis dans le para médical on me propose une garde au sein du collège mais sans avs. Je souhaite rester à la maison car sans aide , mon fils ne fera pas grand chose. Ais je le droit de prendre l arrêt garde dans ce cas?

    • Avatar

      Bonjour je suis dans le même cas que vous, avez vous eu des réponses? Quelles solutions ? Cordialement

      • Franck Seuret

        Le seul élément dont je dispose, à l’heure actuelle, est le suivant. Extrait de la foire aux questions du secrétariat d’état chargé des personnes handicapées :
        Les AESH peuvent-ils intervenir pour accompagner les élèves en situation de handicap dont les parents sont personnels de santé ?
        Si une école ou un établissement scolaire accueille des enfants des personnels de santé, les AESH pourront être sollicités pour accompagner un enfant en situation de handicap dans ce lieu d’accueil afin de poursuivre l’accompagnement dans le cadre de la continuité pédagogique. Seuls les AESH volontaires interviendront.

      • Avatar

        Bonjour, je suis handicapée à plus de 80% et maman seule de quatre enfants. Avant le confinement j’ai traversé
        une dépression majeure encore aujourd’hui je suis pas bien. Je devais déposer mon dossier de renouvellement de la mdph bien avant le confinement, mais je n’arriver pas à mettre le pied dehors. Aujourd’hui mon dossier est encore à la maison, je n’arrive pas à finir de le remplir, j’ai un blocage. Je suis très inquiète car je n’ai plus D’AAH, le mois de février était le dernier versement.
        Je me retrouve à présent depuis le confinement très seule avec mes quatre enfants de 2 ans à 14 ans. J’ai une pathologie très lourde contrainte de rester allongée avec l’oxygène durant des heures, j’ai deux garçons asthmatiques, dont un qui est aussi épileptique.
        Ils nous restent à mes enfants et moi des pâtes, du riz, de la farine, des oignons, et 6 œufs. Heureusement ma fille de 14 ans m’aide beaucoup, mais j’ai très peur, le confinement va perdurer, je n’ai même pas déposé mon renouvellement de l’AAH, que déjà je n’ai pratiquement rien.
        S’il vous plaît je voulais savoir comment être aidé face à ce confinement.
        Dans tous les cas, juste le fait de l’être confier, et déposer ma douleur quelque part m’a bien aider, juste pour cela je vous dis un grand merci.
        Prenez bien soin de vous et de votre famille.

  18. Avatar

    J ‘ai mes 2 garçons en FAM . Je suis seule. Cela fait 15j qu’ils sont à la maison pour une durée indéterminée. Risquent t ils de perdre leur place?

  19. Avatar

    Etant une personne à risques avec traitement cardiaque, immunosuppresseur et corticoïdes, en invalidité, mon mari qui est mon aidant familial comme je suis handicapée entre 80 et 95%, est-il obligé d’aller travailler ? n’y a-t-il pas de congés spécifiques pour lui ? car son entreprise n’est pas fermée ! pour qu’il ne puisse pas attraper le coronavirus pour ne pas me contaminer et pour ne pas qu’il ait besoin d’être hospitalisé car si tel était le cas qui s’occuperait de moi ? il est reconnu aidant familial pour 43 heures par mois à mes côtés. pour le moment il a pris des RTT mais il ne va pas en avoir assez ! »

  20. Avatar

    Bonjour, mon mari est travailleur handicapé et se retrouve en chomage technique. On me demande donc de reprendre mon poste dans les écoles où je prends le risque de contracté le virus et de le transmettre à mon mari.
    Si je retourne travailler, il devra s’occuper de nos deux filles ce que sa santé ne lui permet pas. La mairie qui m’emploie peut elle m’obliger à retourner travailler ?

  21. Avatar
    SAUTEREAU Michelle

    Ma petite fille, handicapée, orpheline de sa maman, veut venir passer le Week-end chez nous pour l’anniversaire de son papi. Comment faire pour aller la chercher et la ramener ? Pour l’instant, aucun signe du virus chez elle, ni chez nous.

    • Franck Seuret

      Si elle vit en établissement, aucune sortie n’est autorisée, sauf exception médicale que la situation de votre petite fille ne semble pas, sans autres éléments que ceux que vous avancez, justifier.

  22. Avatar

    Bonjour
    Mon copain a une situation handicapé il est malvoyant et j ai fait ses courses avant le confinement il me demande si je peux lui faire ses courses et de terminer le confinement chez lui est ce possible? J ai entendu a la radio RTL que c est possible mais je ne vois pas sur internet. Répondez vite

    • Franck Seuret

      Oui, votre déplacement est possible. Munissez vous de l’attestation de déplacement dérogatoire et cochez la case : Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfant.
      Vous pouvez demandez, en plus, par précaution, à votre ami de vous envoyer une copie de sa carte d’invalidité (CMI) accompagné d’un courrier où il explique avoir besoin de votre aide pour l’assister dans sa vie quotidienne.

  23. Avatar

    Bonjour, je touche une ACTP du conseil général .
    La personne qui vie t m’aider 2 fois par semaine ne vient plus depuis 10 jours à cause du Covit-19..
    Je vais la payer avec mon ACTP.
    Mais si le confinement se prolonge dois je continuer à la payer ?
    Merci pour votre réponse.

  24. Avatar

    Bonsoir je voudrai savoir comment procéder dans mon cas, si des dispositions vont être mis en place ? mon dossier expire en février 2021, je vais envoyer et donc déposer un nouveau dossier en juillet 2020, 6 mois avant nécessaire pour le traitement de mon dossier, je m’étais organisé pour mes rendez vous médicaux (délai de prise de rendez vous long, faut s’y prendre souvent plus de 6 mois avant) et les joindre à mon dossier, suite aux événements actuels mes rendez vous sont annulés les uns après les autres, ce dont je conçois très bien au vu de la situation que tous le monde vit, je vais devoir envoyer un dossier Mdph mais sans justificatifs médicaux, (même problème pour renouveler mon permis de conduire épileptique) je suppose que l’on ne peux rallonger la date d’expiration de mon dossier actuel, je touche 184 euro , peu mais somme toutefois indispensable pour vivre, si je ne l’a perçoit plus , je ne vais pas m’en sortir financièrement, surtout qu’en juillet 2020 je ne percevrai déjà plus les allocations familiales et Apl pour ma fille car aura 20 ans en septembre et arrêt également pour mon fils car un seul enfant à charge, et niveau montant loyer forcément va augmenter, si en plus je ne perçoit plus l’Aah, c’est la fin, étant stressée, angoissée devenu angoisse anticipée , nervosité, panique à tendance spasmophilie et dépressive avec pensée morbide, je ne vous cache pas que je vis très mal l’aspect de mon budget dans les mois à venir, financièrement ingérable, désolée si cela peut paraitre peu important par rapport à ce que tout le monde vit avec le virus, je ne sais pas ou m’adresser, merci de votre compréhension et si possible de m’apporter une réponse qui pourrait m’aider, me sentir moins négative, merci , cordialement

  25. Avatar

    Bonjour, les dossiers déposer a la MDPH seront toujours traités ou tout est en arrêt ? J’ai fait une première demande pour mon fils début janvier pour un traitement en urgence du fait de sa scolarisation en milieu ordinaire compliqué. Il devais intégré une structure adapté a son handicap pour le mois de septembre a conditions d’avoir la notification avant le mois de juin. Savais vous les commissions pour les dossiers a la MDPH de la Haute-Garonne sont toujours active ?

  26. Avatar

    j’ai 60 ans invalide 2e catégorie, reconnu MDPH avec tiers personne; gréffé 5 infarctus diabète et bien plus, je touche 750 euro par mois je ne touche pas L’APL MON EX FEMME EN PARTANT me l’ayant fait suprimé de façon injustifié; ce qui fait qu’après paiement du loyer edf gaz eau elect et assurance il me reste 30€ et je n’ai aucune dette.
    existe t’il un moyen d’avoir une aide ou un prêt qui me permettrai de me soigner correctemet … MERCI

  27. Avatar

    bonsoir je suis mère d’un enfant de 4 ans reconnu handicape pour lequel je suis considéré comme aidant familial . J’ai du me déplacer dans le nord pour ses soins puis je rentrer chez moi dans le sud le 8 Avril en taxi ?

    cordialement

  28. Avatar

    Je suis travailleurs handicapé dans le sud ouest et voilà je suis confine cela va faire 1 mois cela deviens pas facile et en plus la solitude et ne pouvant pas travailler car je suis considéré personne a risque commence a mal le vivre

  29. Avatar
    Laurie Francine Maguerilo

    Bonjour mon fils est handicapé à 80 % il adore aller voir sa psychiatre malheureusement il ne pourra pas la voir jusqu’à nouvel ordre par rapport au Coronavírus moi j’ai une question j’ai vu qu’il y a des primes pour les personnes au RSA aux APL et aux femmes seul au foyer moi je voudrais savoir si une personne qui touche uneMDPH aura une prime aussi merci

  30. Avatar

    Bonjour…mon mari (58 ans)est educateur technique spécialisé dans un IME actuellement ferme mais il reste mobilisable vu le confinement.Depuis 1 semaine ,son employeur l’a envoyé dans un ESAT (de la meme association mais pas situé dans la même ville)en espace vert situé à +1h de notre domicile. Dans cet ESAT(espace vert) les » jeunes travailleurs »ne sont pas à leurs postes actuellement vu le confinement et sont remplaces par des educateurs dont mon mari pour effectuer leur ravaill…c’est à dire tondre, taille etc…
    Ce n’est pas sa fonction d’educateur et j’aimerai savoir si son employeur en a le droit?

  31. Avatar

    Bonjour
    ma fille handicapée doit retournée sur rennes car son accueil de jour doit rouvrir , puis-je l’accompagné avec mon mari
    merci

  32. Avatar

    Ma fille handicapée 80 % veut revenir chez elle elle a passé le confinement avec moi je suis a plus de 100 km de chez elle environ 250 km avec l’attestation je peux je pense l’a ramené mais pour moi revenir que dois je mettre. Elle a un soucis spy et elle veut absolument retourner chez elle voir ses relations et le 1er juin est loin pour elle. de plus pas d’ordonnance renouvellement le 1er juin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial