Accueil > Arrêt sur la toile > Dans les profondeurs avec Théo Curin et Guillaume Néry
Côte à côte pour dénoncer la pollution des milieux aquatiques : Théo Curin, bouteille sur le dos, et Guillaume Néry en apnée. © Capture d'écran YouTube

Dans les profondeurs avec Théo Curin et Guillaume Néry

Dans le court-métrage Into the Depths, Théo Curin, nageur paralympique amputé des quatre membres, partage l’écran avec l’apnéiste Guillaume Néry. Une vidéo unique où deux champions, l’un valide l’autre pas, se rencontrent sous l’eau dans le but de sensibiliser le grand public à la nécessité de protéger nos océans.

Les personnes en situation de handicap sont tout autant concernées par les menaces pesant sur l’environnement que les personnes valides. Quand on a, comme Théo Curin, une affinité toute particulière pour l’eau, il est normal d’être sensible à la pollution touchant mers et océans, notamment la pollution plastique. Le nageur paralympique a donc tourné dans une courte vidéo de sensibilisation intitulée Into the Depths (Dans les profondeurs) avec Guillaume Néry, champion du monde d’apnée. Ce dernier retenant son souffle et capable de descendre à plus de 120 m de profondeur, et Théo Curin bouteille d’air comprimé sur le dos.

 

Deux champions pour un appel à l’action

Fort d’une aura médiatique croissante, le nageur paralympique est devenu ambassadeur du programme Water Lovers de la marque Biotherm, un programme axé sur l’éducation, la sensibilisation et la préservation de l’eau. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’a été tourné le court-métrage Into the Depths en compagnie de Guillaume Néry. À noter que celui-ci a fait aussi parler lui pour son incroyable performance dans le clip vidéo Runninchanté, notamment, par Beyoncé (plus de 387 millions de vues à ce jour !).

Théo Curin trace son chemin

En 2015, faire-face.fr racontait l’ambition d’un jeune lorrain amputé des quatre membres, Théo Curin, alors âgé de 14 ans. Son rêve ? Devenir champion paralympique de natation. Deux ans plus tard à peine, le para athlète, spécialisé dans le sprint, décrochait deux médailles d’argent aux JO de Mexico.

Grâce à ses performances, Théo Curin s’essayait à la télévision, tenant dans l’émission Le Magazine de la santé sur France 5, une chronique sur les vertus du sport. Puis, en 2019, il s’est vu propulsé parrain de la 4e édition de l’Open Swim Stars, aux côté notamment du champion Camille Lacourt. Théo Curin fait partie des 18 athlètes valides ou en situation de handicap travaillant à la préparation des JO de Paris 2024.

A propos de Olivier Clot-Faybesse

Olivier Clot-Faybesse
Journaliste aides techniques, sciences, santé et recherche.

Lire aussi

Fin de vie : « La demande exceptionnelle d’Alain Cocq nous imposait une réponse exceptionnelle. »

Faute de pouvoir bénéficier d’une assistance médicale active pour mourir, Alain Cocq, atteint d’une maladie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial