Accueil > Santé > Plus de 600 000 euros pour des projets de médiation animale à destination de personnes handicapées
Stimulation sensorielle, développement de l'autonomie, rétablissement de la confiance en soi : les bienfaits de la médiation animale sont nombreux. © Gérard Truffandier / Fondation Sommer

Plus de 600 000 euros pour des projets de médiation animale à destination de personnes handicapées

Cette année, la Fondation Adrienne et Pierre Sommer a débloqué une dotation globale de 603 655 euros. La plupart des 88 établissements développant un dispositif de médiation animale accueillent des adultes et des enfants en situation de handicap. L’IEM Paul Durand Viel de Saint-Martin-du-Bec (76) travaille à l’installation d’une activité de médiation équine.

Depuis 2003, la Fondation Adrienne et Pierre Sommer lance un appel à projets annuel destiné à soutenir des dispositifs de médiation animale dans des établissements spécialisés accueillant des personnes en situation de handicap et des malades de longue durée (*). Cette année, sur les 182 candidatures, 88 projets ont été soutenus avec une enveloppe globale de 603 655 euros.

Présidée par Louis Schweitzer, la Fondation Adrienne et Pierre Sommer soutient le développement de la médiation animale en France. Les bienfaits de cette pratique sont en effet nombreux pour les personnes en situation de fragilité psychique ou physique : stimulation sensorielle, développement de l’autonomie, rétablissement de la confiance en soi.

Médiation animale avec deux chevaux à partir de septembre

Parmi les projets soutenus, celui du pôle enfance jeunesse 76 d’APF France handicap, notamment l’IEM Paul Durand Viel à Saint-Martin-du-Bec (76). Il a ainsi reçu une subvention d’investissement pour l’installation de l’activité médiation équine sur son site. Elle a servi à l’achat de deux chevaux, différentes installations et du matériel de sellerie.

Déjà, certains jeunes de l’IEM ont rencontré Rosa, une ponette  de 14 ans et Horace, un cheval de 3 ans. Les travaux sont en cours d’achèvement. Et, les activités de médiation animale devraient débuter à la rentrée avec l’ergothérapeute du Sessad.

(*) Structures sanitaires, sociales ou médico-sociales : Camsp, Centre Hospitalier, Ésat, Fam, Foyer de vie, occupationel ou d’hébergement, IEM, IME, Itep, Mas…

Confinement : des animaux au service de la qualité de vie

Dans cette période de crise sanitaire, la présence d’un animal de compagnie a constitué un précieux soutien. Pour réduire les sentiments de solitude, d’anxiété et d’isolement liés au confinement et aux règles de distanciation sociale. C’est le résultat d’une enquête menée en avril 2020 par différentes universités américaines auprès de 5 000 possesseurs de chiens et de chats. Ainsi, leurs animaux de compagnie leur ont permis de maintenir un emploi du temps régulier. Et de trouver un but dans leur vie quotidienne.

A propos de Claudine Colozzi

Claudine Colozzi
Journaliste société - culture, mettant en valeur des femmes et des hommes au parcours inspirant.

Lire aussi

Douleurs neuropathiques : deux nouvelles pistes thérapeutiques

Des chercheurs français viennent d’identifier deux pistes pharmacologiques prometteuses pour traiter les douleurs causées par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial