Accueil > Autonomie > Compensation > Les salariés des services d’aide à domicile toucheront une prime Covid de 1 000 € maximum
La prime vise à « reconnaître pleinement le rôle des aides à domicile durant la période du Covid », a déclaré Emmanuel Macron, le 4 août.

Les salariés des services d’aide à domicile toucheront une prime Covid de 1 000 € maximum

L’État et les départements financeront une prime de 1 000 €, maximum, aux auxiliaires de vie des services prestataires ayant travaillé durant le confinement. Mais ceux employés en direct par les particuliers ne toucheront rien.

Les auxiliaires de vie craignaient d’être les dindons de la farce. Alors que les salariés de nombreux établissements sanitaires et médico-sociaux ont déjà reçu une prime pour récompenser leur engagement durant la crise sanitaire, eux, qui sont intervenus au domicile des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, n’avaient aucune certitude.

Le 4 août, Emmanuel Macron a rassuré « les oubliés de la prime Covid », selon ses propres mots. Il a annoncé qu’un accord avait été trouvé avec les départements.

Une trentaine de départements avaient déjà versé une prime

Leurs employeurs, les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), sont en effet financés par les conseils départementaux. Et le gouvernement renvoyait donc à ces derniers la responsabilité de verser cette prime.

Selon le GR 31, un collectif regroupant usagers et professionnels, seule une petite trentaine avaient mis la main à la poche, en juin et juillet. Et les montants attribués variaient de 30 à 1 500 €.

160 millions d’euros débloqués

« C’est incompréhensible pour ces professionnels qui ont exercé tous les jours (…), souvent sans les équipements nécessaires, un travail indispensable qui aura permis de (…) soulager les professionnels de santé », soulignaient les présidents de ces associations dans un courrier adressé le 21 juillet au Premier ministre et au président de l’Assemblée des départements de France.

Deux semaines plus tard, le président de la République a donc annoncé que l’État mettait 80 millions d’euros sur la table. Et que les départements en feraient autant. Ce qui permettra le versement d’une prime, avant Noël, aux quelque 300 000 salariés des SAAD.

1 000 € au prorata du temps travaillé

Son montant ? 1 000 €. Soit autant que ce qu’ont touché les personnels des Ehpad dans les zones où le virus a le moins circulé. Dans les départements les plus exposés, ils avaient reçu 1 500 €.

Seuls les salariés ayant continué à travailler durant le confinement percevront la prime. Au prorata du temps travaillé. La précision est importante car nombre d’entre eux travaillent à temps partiel. Ils percevront donc moins de 1 000 €.

« N’oubliez pas les assistants de vie en emploi à domicile. »

De plus, cet accord ne concerne pas les salariés employés directement par les particuliers. « N’oubliez pas les assistants de vie en emploi à domicile, a réagi, sur Twitter, Marie-Béatrice Levaux, la présidente de la Fepem, la Fédération des particuliers-employeurs. Elles ont fait le même travail et ont droit à la même reconnaissance. » Et si c’était eux les vrais dindons de la farce ?

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Coronavirus : ce que peuvent faire les personnes handicapées employant des assistants de vie

La crise du coronavirus rend encore plus difficile la tâche des particuliers employeurs handicapés. Déplacements …

56 commentaire

  1. Avatar

    bonjour , étant aide à domicile, particulier employeur, je vois que moi et l’ensemble de ce service , n’ aura droit à 0 euros ! et pourquoi donc ? ayant travaillé pendant le confinement avec , plus ou moins , le matériel qu’ils nous fallait ! pourquoi avons nous moins de valeur que les service prestataire ? notre travail est le même , me semble t’il ?

  2. Avatar

    Je suis employee cesu j ai plusieurs employeurs je suis intervenue comme d habitude pendant la crise sanitaire, si je ai bien compris la prime n est pas pour moi alors que je n ai jamais arrêté de travailler, quand celles qui font partie d une association n intervenaient pas à cause du covid, ou est la logique ? ou s adresser pour faire une réclamation ?

    • Avatar

      J ai travailler pendant le covi 19 a l admr auxiliaire de vie ephad et étant que en cdd je n est le droit a aucune prime j ai pourtant été confronter

    • Avatar

      travaillant pour L’admr nous avons travaillées pendant tout le confinement ,comment aurai t’on peux laisser tombé les personnes agées chez qui ont intervient toute l’année .il faut pas raconté n’importe quoi

      • Avatar

        Tout à fait d’accord avec toi.
        Je travail à L’ADAPAH, je n’est jamais reçu aucune prime.
        Serte nous n’avont plus fais de ménages. Mais ont etait là pour les soins, les courses .Ont etaient souvant les seuls personnes que nos bénéficiaires voyaient..
        Du faite de ne pas avoir fait de menage ont ne sera pas a 151h par mois. Et ont va rien ou presque avoir..
        C’est honteux… Tout me monde y a droit ou pas..
        Sauf ceux qui en ont profités pour aller ein maladie.. rien que de lire tout vos messages.. jen suis malade …

      • Avatar

        Bonjour étant une auxiliaire de vie d employeur a particulier en Alsace où le virus était important je viens de constater que je n aurais droit à aucune prime d état . J ai dû me débrouiller pour trouver des masques et du gel et à mes frais car aucune pharmacie n a voulu m en fournir !!!j ai travaillé sans relâche 40 h par semaine et j ai été confronté tous les jours aux risques du virus j ai du mal à comprendre pk une telle différence !!! Expliquer moi cette décision ? Qui me paraît injuste !!! Cordialement
        Sonia Basso

      • Avatar

        Bonjour je travaille avec un prestataire et j’ai rein touché on ils de France ?

      • Avatar

        Bonjour,
        j’ai travaillé pendant toute la période de confinement à temps complet comme aide à la personne Et comme je suis employée direct part mes employeurs je n’ai pas droit à cette prime !!
        Je suis dégoûté de cet injustice ….

    • Avatar

      Tout à fait d’accord avec toi.
      Je travail à L’ADAPAH, je n’est jamais reçu aucune prime.
      Serte nous n’avont plus fais de ménages. Mais ont etait là pour les soins, les courses et comme tu le précise si bien. Ont etaient les souvant les seuls personnes que nos bénéficiaires voyaient..
      Du faite de ne pas avoir fait de menage ont ne sera pas a 151h par mois. Et ont va rien ou presque avoir..
      C’est honteux… Tout me monde y a droit ou pas..
      Sauf ceux qui en ont profités pour aller en maladie.. rien que de lire tout vos messages.. jen suis malade …

  3. Avatar

    Bonjour

    Je suis dans le même cas aide à domicile particulier employeur. Je n’ai jamais cessé mon travail durant la période de confinement.
    Ce sont toujours les mêmes qui sont pénalisées.
    Quelle injustice !!!!

  4. Avatar

    Bonjour je suis dans la même situation que vous et franchement c’est abusé il faut faire partie d’une association pour avoir droit à cette prime et nous les CESU?
    Nous on peut dire qu’on est les oubliés ! Les autres travaillent et ont une prime et nous pauvres imbéciles qui avons bien désinfecté le logement des personnes pendant que le monde était sur leur canapé gggrrrr….. ouais comme vous dites elle est où la logique !!!!
    En tout cas merci pour nous!

  5. Avatar

    Bonjour,
    Il serait intéressant de connaître le sentiment de notre chère Secrétaire d’état auprès des personnes en situation de handicap, Sophie CLUZEL, quant à cette injustice et du Premier Ministre Jean CASTEX pour la circonstance.
    Qu’ils nous expliquent pourquoi, nous sommes tous prêts à comprendre.
    Mais aurons-nous droit à une explication?????
    Bonne journée tout de même.
    JC.

  6. Avatar

    Travaillant à l’admr depuis 2005 j ai travaillé durant le confinement … c’est un contrat de 106h par mois.. le département avait annoncer 515€ maximum j ai perçu 390€. Ils cherchent encore à nous baisser alors que l’on n’a travaillé c’est une honte de calculer le nombre d’heures sur le terrain… eux y seront t’il allait?… je ne me plaint pas c’est déjà mieux que rien mais c’est le principe voilà tout. On le mérite tout ceux qui on bosser le mérite

    • Avatar

      Travaillant en CESU, j’ai réalisé bien plus d’heures durant le covid pour soutenir et m’exposant également bien plus au covid avec peu de moyens et bricolant à mes frais personnels pour palier à cette crise !!

      Il n’y a aucunes reconnaissances de notre métier et pourtant heureusement qu’il y a de plus en plus de personnes qui s engagent en cesu pour maintenir au mieux un cadre de vie harmonieux… l’État promulgue soit disant un soutien des populations vieillissantes ou isolées sans considérer les travailleurs qui se tuent à la tâche par vocation …

      Coup de gueule d’un éducateur fatigué par un système peu efficace….

  7. Avatar

    Bonsoir, c est honteux j ai travaillée pendant le confinement et j ai jamais cessé mon travail comme aide a domicile particulier Employeur, et en fin de compte nadda duel honte

  8. Avatar

    Les employeurs particuliers bénéficiaires de la PCH sont aussi aidés financièrement par les conseils départementaux. Alors pourquoi mes auxiliaires de vie qui sont venues à domicile au risque de leur santé ne toucheraient pas la prime au même titre que les autres. C’est totalement injuste

  9. Avatar

    Moi même employée en direct par l employeur. En cesu
    J ai travaillé pendant le confinement.
    Nous étions nous aussi au front il le semble

  10. Avatar

    Je n’ai jamais arrêté mon emploi durant le confinement comme bon nombre de mes collègues cité plus haut, j’ai fait de l’assistance pour mes employeurs ( personne âgée et a risque qui se sont isolés du monde) plus question de ménage mais il fallait faire leurs courses il fallait qu’il mange ( hé oui ) pour la plupart nous étions la seule visite de la semaine !! Au début pas de masque pour nous, pas de gel une horreur !! Nous devions faire face la peur au ventre de ne pas attraper cette saloperie et surtout de ne pas la transmettre!!! Il me semble qu’à ce moment là on c’est pas posé la question de se dire on y va ? C’est une honte ce gouvernement !!!

  11. Avatar

    Bonjour je suis aide à domicile employé en CESU chez un couple de personnes âgées.
    Jai travaillé tout du long pdt le confinement sans jamais m’arrêter.
    A qui sadresser pour la prime covid propose par le
    président de la république pour les aides a domiciles.

  12. Avatar

    Je suis dans lattente dune reconnaissance comme les autres.. je nai jamais cessé mon activite d’employée auxiliaire de vie avec le cesu.. nada.. nous sommes les oublies et cest bien decevant cette injustice..
    Virginie

  13. Avatar

    Bonjour mr Macron a annoncé cette prime pour toute les personnes qui ont travaillé pendant le covid
    Le département du 77 nous réponds que donne que doit on faire
    Merci

  14. Avatar

    encore beaucoup de bla bla mon épouse a toujours travaillé pendant le confinement césu c’est puisu’il fait les fiches de payes alors le gouvernement la prime par contre les enseignants aurons travaillés 3 mois mais les salaires assurés mais le privé toujours oublié pas de problème en 2022 on sauras quoi faire car marre des politiques qui promettent mais eux leurs salaires ne baisse pas

    • Avatar

      Je suis autoentrepreneur dans le service à la personne, j ai travaillé durant le confinement. Je suis donc travailleur non salarié, est ce que j ai droit à cette prime ? A qui dois je m adresser pour me renseigner ? Merci

  15. Avatar

    Sarah travaillant pour une société d’ aide a domicile ayant travaillé pendant le confinement et fait énormément d’ heure car il fallait remplacer les personnes arrêtes pour cause santé ou pour garde d’ enfants , je n’ ai pas rechigner sur le boulot même avec les risques et je vois que enfin de compte nous ne sommes même pas reconnu comme personnes à avoir pris des risques ,aucunereconnaissance pour nous je trouve sa lamentable tj les mêmes qui sont pris pour des andouilles .travailler et vous n’ aurez rien .et bien nounous continuons à nous occuper de nos anciens et nous continuons à être pris pour des andouilles .merci pour cette prime que nous attendons tj

  16. Avatar

    bj je suis aide a domicile ,j’ai etait en arret pendant une semaine pendant le confinement ,une varice qui as eclate puis je pretendre a la prime merci

  17. Avatar

    Moi aussi j’ai travaillée sans arrêt pendant le confinement mais j ai droit a rien sous prétexte que je travaille en mandataire c est le privé.
    Les cliniques et maisons de retraites privées ont eu droit pourquoi cette injuste, on tous pries les mêmes risques

    • Avatar

      Bonjour.

      Je suis aide soignante travaillant comme aide à domicile en cesu en collaboration avec une collègue. Eh oui car en France pas de rôle propre pour les as alors que les idel sont débordés !! Encore une logique imparable. Bref ! Pendant covid, nos postes ont évolué pour la plupart d entre nous. En plus des soins, se sont greffés toutes les tâches que nos anciens ne pouvaient effectuer. Nous étions le pont entre eux et l extérieur, nous exposant sans rechigner au risque encouru. Bien évidemment nous devions implorer nos pharmacies pour disposer de masques car là où certaines profession en disposait on ne sait pas pourquoi, nous les « oubliés » devions montrer patte blanche ! Quelle honte. Nous n étions pas la priorité et ne le serons jamais. ..
      Je souhaite créer un groupe d aide à domicile, aux de vie.. En cesu dans notre département du 86. Notre voix doit être entendue. Les professions de soignants et du social doivent se soulever et ne plus laisser passer toutes ces aberrations

  18. Avatar

    Bonjour je travaille par adispot service dit destia qui va nous versé la prime de 1000 euros l’employeur ou le département ??? Cordialement Corinne

  19. Avatar

    Je suis une auxiliaire de vie comme toutes celles qui ont intervenues ci-dessus. Nous avons été les seules, ma collègue et moi à s’occuper de notre employeur qui est tétraplégie pendant toute la période de COVID. Stop à la discrimination. Où est l’humilité bon sang

  20. Avatar

    Bonjour,
    Je travaille comme aide à domicile en CESU et pour une association mandataire depuis 17 ans. J’ai travaillée pendant le confinement non stop voir plus car étant pour certains de mes employeurs la seule visite de la journée voir de la semaine je ne m’imaginais pas les laisser tombé , pourtant j’aurais pu rester à ma maison car j’ai un fils de 10 ans.
    Je suis allée comme beaucoup de mes collègues travaillé au domicile de mes employeurs au risque de les mettre et de me mettre en danger, je n’ai rien reçu car je n’ai fait que mon travail, alors quand Mr Macron annonce qu’une prime nous sera donnée, j’ai était très contente mais ma joie est vite tombée car je viens d’apprendre que NON je n’aurais rien parce que je fais partie d’une association MANDATAIRE ET NON PRESTATAIRE alors que dans mon village les associations prestataires ne pouvaient pas intervenir pour mettre leur personnel à l’abri. ON MARCHE SUR LA TETE. Je suis écœurée, voir scandalisée car on fait le même travail que les associations prestataires, on en fait même plus car le week end quand les enfants n’ habitent pas à coté de leur parent et qu’ils n’ont pas de personnes à qui faire confiance et bien on appelle qui l’aide à domicile car on a son numéro et qu’on la connait depuis longtemps car contrairement aux associations prestataires quand on travaille en associations mandataire on va travailler toujours chez les mêmes employeurs. JE SUIS ECOEURE.

  21. Avatar

    Employée CESU pourquoi pas nous ??!!! J ai travailler pendant le confinement et était exposée.

  22. Avatar

    Je travaille et j’ai travaillé pendant la période du covid à plus 45 h par semaine en CESU . Merci beaucoup MONSIEUR MACRON …pour la prime à 0 €

    • Avatar

      Fabienne 26 septembre 2020 je suis vraiment écoeuré comme beaucoup d’entre nous j’ai travailler pendant toutes la période du confinement. Je suis aide a domicile en contrat CESU je m’occupe de personnes âgées qui non pas de familles proche de eux et d’une personne handicapée donc hors de question de les laisser même avec le covis. En faissant nôtre travaille ont c’est tous mis en danger et nos famille aussi mais ont la tous fait avec nôtre coeur et surtout par ce que ont savais que toutes c’est personne compter sur nous, ont sais pas posser de question. A l’heure d’aujourd’hui ont nous dit vous avez droit à rien. J’aimerais savoir se que M Macron aurrez fais si nous n’avions pas été tous là? Il n’y a pas de mot pour poli pour exprimer notre colère

  23. Avatar

    C’est lamentable….je travaille en CESU pour trois employeurs différents….juste un peu avant le confinement ma mère est décédée le 12 mars j’ai dû prendre le tgv, nous étions déjà fortement ds la corona, quand je ss rentrée un de mes employeurs n’a pas voulu de mes services pendant 9 jours par peur d’attraper cette maladie…. je ne comprends pas pourquoi nous n’avons pas plus le droit à cette prime que les autres, nous avons certainement pris plus de risque, car nous nous arrêtons pas à des toilettes, nous faisons leurs courses, nous allons chez le médecin, à la pharmacie, etc… certaine plus que d’autre on eu une pression constante, chaque jour nous avons eu l’inquiétude de nos employeurs sur nos épaules.
    Et tout en sachant, encore plus, que certaines personnes ont eu la prime alors que l’établissement pour handicapés dans lequel ils travaillent a été ds l’obligation de fermer pendant ce virus, ils ont été indemnisés doublement.
    Bref, ….c’est dé…lasse, il y a une injustice supplémentaire en France

  24. Avatar

    Je suis salarié pour un particulier employeur en situation de handicap est effectivement aucune prime aucune reconnaissance rien a part un sentiment de mépris et de non reconnaissance du métier d » auxiliaire de vie .Une division de ce corps sur des critères totalement infondés , une colère m’ envahie aujourd’hui car ayant déjà des salaires précaire un sentiment de ne pas être reconnu a notre juste valeur . On nous fini a coup de non vous n’ aurez pas la primes est pourquoi nous avons fait notre travail notre devoir est non rien . Si jamais un politique lit mon message qu’ il me reponde est m’ explique pourquoi tant d’ inégalités ?

  25. Avatar

    Si quelqu’un dans le gouvernement pouvait faire quelque chose pour nous les employés de maison des particulier employeurs dans les DOM on n’as même pas de convention collective c’est un travail qui est difficile qui use et pas reconnu j’entends personne à ce sujet nous les femmes de ménage on ne dit rien parce qu’on a besoin de ce boulot on a pas d’autre solution il faudrait que cela change que les choses bouge souvent mal renumeré sans prime sans 13eme mois les douleurs d’articulation à force de frotter astiquer j’espère q’un quelque aura le courage de se battre pour cette Profession que des milliers de personnes font pour survivre

  26. Avatar

    Bonjour,
    Comme vous toutes et tous je suis en emploi direct et j’ai effectué durant toute la période de confinement mes interventions, je suis aussi révoltée par cette non reconnaissance de la part des institutions
    Il faut savoir que cet argent est versé directement aux associations, villes, etc… pour notre cas il est facilement vérifiable par les régions et départements auprès des CESU de savoir si oui ou non nous avons travaillé, le gouvernement nous a demandé de continuer de travailler au début sans protection, à la débrouille avant d’être reconnu comme personnel soignant, mais « pas pour bénéficier de la prime », lamentable. Il serait très apprécier que la FEPEM mette le poing sur la table et se batte pour nous, de faire une lettre ouverte au Président, 1er Ministre et secrétaire d’état Mme CLUZEL!!!!
    Pourquoi pas faire une pétition nationale?….

  27. Avatar

    Avez vous une due le formulaire à rempli pour les saad pour la prime exceptionnelle aux agents aide à domicile?
    Merci

  28. Avatar

    Je suis employee cesu j ai plusieurs employeurs je suis intervenue comme d habitude pendant la crise sanitaire, si je ai bien compris la prime n est pas pour moi alors que je n ai jamais arrêté de travailler, quand celles qui font partie d une association n intervenaient pas à cause du covid, ou est la logique ? ou s adresser pour faire une réclamation ?

  29. Avatar

    Si je n’étais pas intervenue chaque jour auprès de mes employeurs de 96 ans et 89 ans(cesu)chaque jour pour faire leurs courses et entretenir leur intérieur,pour discuter avec eux ils ne seraient certainement plus de ce monde non pas décédés du Covid mais ils seraient morts d’ennuis !ils n’ont vu personne de leur famille durant le confinement!
    Notre travaille est de prendre soin d’eux au quotidien et nous le faisons bien donc pourquoi nous oublier??
    Qu’avons nous de différent dans notre métier du bien être aux personnes fragiles par rapport à des maisons de retraite?
    Nous avons pris des risques pour eux et pour nous!nous avons fait très attention au quotidien!
    Un petit geste pour les aides à domicile en association comme en cesu!!
    Merci
    Evelyne

  30. Avatar

    Mon employeur à décider de nous donner ma prime au moi de décembre. Et elle a dit qu’elle décidera qui l’aura

  31. Avatar

    Mon employeur à décider de nous donner la prime au moi de décembre et elle décidera qui l’aura et on n aura qu une partie.

  32. Avatar

    Moi-même en cesu.. comme dab on a droit à rien!!! Gel.. gants.. masques…. tout a notre charge.. et oui même les masques sont payant désormais!!!!! Merci mr Macron de penser enfin à nous!! Ce serait un joli cadeau de Noël……….

  33. Avatar

    Moi-même en cesu… encore une fois on a droit à rien… gel.. gant.. et maintenant même les masques sont payant! Pas de prime.. quel déception…. mr Macron… ce serait un joli cadeau de Noël…

  34. Avatar

    Bonjour je suis aide à domicile je ne me suis jamais arrêté de travailler pendant le confinement payer en cesu c honteux que nous ayons pas le droit à la prime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial