Accueil > Emploi > Un coup de pouce financier aux employeurs pour équiper leurs salariés de masques transparents
Un masque transparent, comme le Masque inclusif (photo), coûte plus cher à l'achat qu'un masque réutilisable standard. C'est pourquoi l'Agefiph accorde une aide aux employeurs. ©CinEtik

Un coup de pouce financier aux employeurs pour équiper leurs salariés de masques transparents

L’Agefiph et le FIPHFP accordent une aide financière aux employeurs de salariés handicapés ayant besoin que leurs collègues portent des masques transparents. Les deux fonds prennent en charge le surcoût à l’achat.

Travailler, c’est bien. Mais travailler en se comprenant, c’est mieux. Pour certaines personnes en situation de handicap, les masques classiques entravent la communication. Parce qu’elles ont besoin de lire sur les lèvres ou de voir les expressions sur le visage de leurs collègues.

De 10 à 13 € selon le modèle

La solution existe : c’est le masque à fenêtre transparente. Sa bande en plastique laisse voir la bouche tout en assurant sa mission de protection. Certes, son coût (entre 10 et 13 € selon le modèle) est supérieur à celui d’un masque classique. Mais l’Agefiph peut y contribuer.

Le fonds pour l’insertion professionnelle a en effet créé une « aide exceptionnelle pour la prise en charge du surcoût des équipements spécifiques de prévention ». Lorsque le handicap du salarié rend ces équipements adaptés nécessaires pour lui-même et ses collègues.

Pour tous les collègues du salarié

C’est typiquement le cas du masque transparent. Et si un service compte dix salariés dont une personne sourde ou malentendante, la prise en charge de l’Agefiph portera sur le nombre de masques nécessaires pour dix salariés. Ou sur le surcoût pour être plus précis. Pendant trois mois, renouvelables selon l’évolution de la crise sanitaire.

Le FIPFHP, qui intervient auprès des employeurs publics, a adopté une mesure similaire. Sourire en travaillant… et le montrer.

Quatre modèles conformes

Selon le ministère de l’Économie, quatre modèles de masques transparents ont satisfait aux tests établis par la direction générale de l’armement pour un usage grand public  :

le Masque inclusif d’Asa Initia produit par APF Entreprises ;

le Masque sourire d’Odiora ;

le Masque LSF PI TOUS fabriqué par Luxetelles ;

– et le Masque Beethoven de Where the dadofills grow.

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Chômage partiel pour vulnérabilité : moins de pathologies concernées et fin du dispositif pour les proches

Les possibilités de chômage partiel pour cause de vulnérabilité se réduisent. Un décret du 29 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial