Accueil > Société > RePairs Aidants : des formations pour mieux prendre conscience de son rôle d’aidant
De nouvelles sessions vont reprendre selon des modalités compatibles avec la situation sanitaire.

RePairs Aidants : des formations pour mieux prendre conscience de son rôle d’aidant

Lancé en 2017, le dispositif RePairs Aidants propose des sessions de sensibilisation-formation à destination des aidants familiaux co-animées par un pair-aidant formé et un professionnel. En 2020, cette action entre dans une deuxième phase avec une nouvelle convention signée avec la CNSA et le groupe Vyv. Bénédicte Kail, conseillère nationale éducation-familles à APF France handicap en détaille les nouveautés, à la veille de la Journée nationale des aidants, le 6 octobre.

Faire-Face.fr : L’action de RePairs Aidants vient d’être reconduite pour trois ans. Quel bilan tirez-vous de la première convention qui s’est terminée fin 2019 ?

© DR

Bénédicte Kail  : Effectivement, APF France handicap a renouvelé la convention avec la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) pour la période 2020-2022. Une nouvelle convention a également été signée avec Vyv, groupe de protection sociale mutualiste. Ce nouveau partenaire permet de maintenir la gratuité totale des formations ainsi que le remboursement des frais de suppléance (présence d’un professionnel à domicile auprès de la personne aidée pendant la durée de la sensibilisation).

En 2019, RePairs Aidants a pris pleinement son essor. Les délégations d’APF France handicap se sont mobilisées pour l’organisation des sessions de sensibilisation-formation. 154 sessions ont été animées en trois ans, soit 175,5 jours au total. 1 321 aidants familiaux y ont participé.

Une formation en binôme aidants familiaux-intervenants professionnels

Faire-Face.fr : Quelles sont les nouveautés de cette convention ?

B.K. : Grâce aux retours des participants et des binômes de formateurs, nous avons pu faire évoluer le dispositif. RePairs Aidants propose une nouvelle modalité de formation de deux jours intitulée “Accompagner ensemble la personne aidée” destinée à un public mixte d’aidants familiaux et d’intervenants professionnels.

Elle permettra à chacun de mieux comprendre sa place et son rôle auprès de la personne aidée, de mieux se connaître aussi.  L’idée est d’instaurer un partenariat efficace entre les deux pour un meilleur accompagnement.

Un outil supplémentaire : les sessions à distance

Bien sûr, nous poursuivons les sessions de sensibilisation/formation partout en France à destination des aidants autour des dix thèmes précédemment proposés, des sessions de formation pour devenir « pairs formateurs » auprès d’autres aidants et des journées de perfectionnement.

Faire-Face.fr : RePairs Aidants propose aussi désormais des sessions à distance ?

B.K.  : La crise du Covid-19 nous a conduits à mettre en place de telles sessions. Elles sont co-animées par un pair-aidant et un formateur professionnel. Ce n’est pas tout à fait la même formation que les sessions présentielles mais l’esprit demeure.

Nous utilisons Classilio, un outil de classe virtuelle très adapté à ce type de formations. On peut ainsi imaginer d’associer des personnes intéressées par la même thématique, mais habitant dans des départements très éloignés.

Plus d’infos sur le site de RePairs Aidants.

A propos de Claudine Colozzi

Claudine Colozzi
Journaliste société - culture, mettant en valeur des femmes et des hommes au parcours inspirant.

Lire aussi

Publi-information/Groupe VYV : au plus près de la relation aidant/aidé

1er acteur mutualiste de santé et de protection sociale en France, nous accompagnons quotidiennement les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial