Accueil > Emploi > SEEPH2020 – Surreprésentation des personnes handicapées dans des emplois peu qualifiés
Les fonctions les plus qualifiées s’avèrent plus rares chez les personnes bénéficiant d’une reconnaissance de handicap. 6 % sont cadres, soit 2,3 fois moins que les autres actifs. ©Sébastien Le Clézio

SEEPH2020 – Surreprésentation des personnes handicapées dans des emplois peu qualifiés

Dans le secteur public autant que dans les entreprises privées, les actifs en situation de handicap occupent plus souvent des postes d’ouvriers ou d’employés que la population active en général. Voilà un des enseignements de la dernière étude récemment publiée par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares).

Un salarié en situation de handicap du service public sur cinq est agent de service. Contre à peine plus de un sur dix (12 %) dans la population active générale. Seules 6 % des personnes dotées d’une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) a le statut cadre, contre 16 % de celles qui n’en ont pas.

De plus, dans le secteur public comme dans les entreprises privées, les salariés handicapés exercent un nombre plus restreint de métiers que la population active.

Peu de qualifications et âge avancé

Dans sa dernière étude, la Dares chiffre même ce caractère stéréotypé des fonctions occupées. Ainsi, 37 % des personnes handicapées exercent 20 % des professions les plus fréquentes. Contre seulement 25 % des personnes actives en général. En cause, notamment : leur plus faible niveau de qualification et leur âge plus avancé.

Enfin, cet organisme, du ministère du Travail, rappelle aussi des données plus connues. Par exemple, de 2016 à 2018, seuls 36 % des 15-64 ans en situation de handicap travaillent, 65 % de la population dans son ensemble.

A propos de Emma Lepic

Avatar

Lire aussi

APF France handicap s’emploie à lutter contre le chômage des personnes handicapées

APF France handicap redoute que la crise sanitaire et économique ne pénalise lourdement les travailleurs …

2 commentaire

  1. Avatar

    Ca serait intéressant de comparer ces chiffres avec le taux de personnes handicapées qualifiées (bac +3 et plus) qui se trouvent sans emploi, comparé au même taux chez les personnes n’ayant pas de handicap. Ce chiffre est connu mais manque dans les résultats de cette étude où tout au moins l’article. On a l’impression en vous lisant que les personnes handicapées sont sous qualifiées alors qu’il y’a des nuances à cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial