Accueil > Emploi > SEEPH2020 – Surreprésentation des personnes handicapées dans des emplois peu qualifiés
Les fonctions les plus qualifiées s’avèrent plus rares chez les personnes bénéficiant d’une reconnaissance de handicap. 6 % sont cadres, soit 2,3 fois moins que les autres actifs. ©Sébastien Le Clézio

SEEPH2020 – Surreprésentation des personnes handicapées dans des emplois peu qualifiés

Dans le secteur public autant que dans les entreprises privées, les actifs en situation de handicap occupent plus souvent des postes d’ouvriers ou d’employés que la population active en général. Voilà un des enseignements de la dernière étude récemment publiée par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares).

Un salarié en situation de handicap du service public sur cinq est agent de service. Contre à peine plus de un sur dix (12 %) dans la population active générale. Seules 6 % des personnes dotées d’une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) a le statut cadre, contre 16 % de celles qui n’en ont pas.

De plus, dans le secteur public comme dans les entreprises privées, les salariés handicapés exercent un nombre plus restreint de métiers que la population active.

Peu de qualifications et âge avancé

Dans sa dernière étude, la Dares chiffre même ce caractère stéréotypé des fonctions occupées. Ainsi, 37 % des personnes handicapées exercent 20 % des professions les plus fréquentes. Contre seulement 25 % des personnes actives en général. En cause, notamment : leur plus faible niveau de qualification et leur âge plus avancé.

Enfin, cet organisme, du ministère du Travail, rappelle aussi des données plus connues. Par exemple, de 2016 à 2018, seuls 36 % des 15-64 ans en situation de handicap travaillent, 65 % de la population dans son ensemble.

A propos de Emma Lepic

Lire aussi

Ésat-EA : une année 2020 en demi-teinte

Les établissements et services d’aide par le travail (Ésat) et les entreprises adaptées (EA) ont …

5 commentaire

  1. Ca serait intéressant de comparer ces chiffres avec le taux de personnes handicapées qualifiées (bac +3 et plus) qui se trouvent sans emploi, comparé au même taux chez les personnes n’ayant pas de handicap. Ce chiffre est connu mais manque dans les résultats de cette étude où tout au moins l’article. On a l’impression en vous lisant que les personnes handicapées sont sous qualifiées alors qu’il y’a des nuances à cela.

    • Oui et quel est ce chiffre svp.?

    • Vous avez raison. Les personnes handicapées diplômées et qualifiées existent.
      MAIS elles ont d’énormes difficultés pour accéder à un emploi correspondant à leur niveau!

      Exemple: A. 30 ans bilingue anglais, 2 masters plus un Mastère manager RH -titre RNCP niveau 1. bac +5-, obtenu dans le cadre d’un contrat pro galère au chômage depuis 15 mois .
      Aucun employeur ne lui donne sa chance même si elle postule à un emploi inférieur à ses qualifications.
      On a l’impression que les employeurs ont peur de recruter des handicapés diplômés.

      Triste réalité.
      Une aidante.

  2. Bonjour je vous ectie car je suis atinte des troubles neurologique on ma détecter une anomalie aux cerveaux jai ete suivie par des professeur des grand hôpitaux de parie seulement depuis 2011 des traitement très lourd des hospitalisations son arrêt après des crises épileptique sévère comatique bref les premières années je ne voulais pas accepeter ma ma maladie je ne voulais plus ni demandez mes droit car javais comme une sorte de honte les médecins me remplissez les dossier je les dechiree aujourdhui jai 31ans la maladie elle avance plus des symptômes qui augmente tel que les biguiment des tremblement des lèvres et plin d’autres mes yeux je ne voit pas bien oeuil droit a eu une légère déformation a cause des crises épileptiques a répétition je nest aucun droit rien aujourdhui je me suis rendu a l’évidence que je suis vraiment malade je ne trouve pas de boulot je n’est pas le droit a un travaille protéger comme tout les habdicaper je vie avec le RSA le MDPH ne me reconnais pas aidez moi a faire-valoir mes droits cordialement Mme talbi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial