Journée internationale des personnes handicapées : le sport à l’antenne de la web radio francilienne Roue Libre

Publié le 3 décembre 2020 par Claudine Colozzi
prez maire 16 septembre - copie

À l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées, ce 3 décembre, APF France handicap propose une émission spéciale consacrée au sport sur sa web radio francilienne Roue Libre. Athlètes de haut niveau, personnalités du monde du sport et de la politique échangeront autour du sport comme “vecteur d’une société inclusive” dans la perspective des Jeux olympiques et paralympiques 2024.

Une web radio créée pendant le confinement de mars dernier, pour rompre l’isolement. © DR

Aujourd’hui place au sport sur la web radio Roue Libre ! Une journée de débats et d’échanges sur la pratique sportive pour les personnes en situation de handicap. Des  membres du Comité paralympique de Paris 2024, des Fédérations sportives, du Conseil Départemental du 93, des athlètes olympiques et paralympiques évoqueront les bienfaits du sport. Et les enjeux des Jeux de Paris 2024.

Parmi les thèmes abordés, les bienfaits en matière de bien-être physique et mental. Mais aussi le sport comme vecteur de rencontres. Différents athlètes handisport viendront aussi parler de leur expérience dans leurs disciplines comme le tennis, la natation ou le cyclisme.

Roue Libre a été créée durant le premier confinement par la direction régionale APF France handicap d’Île-de-France. Elle aide à garder le lien avec les personnes en situation de handicap et à rompre leur isolement.

Le sport, vecteur essentiel d’une vie sociale inclusive

APF France handicap a toujours promu et mis en place des activités physiques et sportives au sein de ses structures. L’association développe aussi ses propres événements sportifs à l’aide de son réseau d’établissements et de délégations. D’où son implication dans la préparation des Jeux olympiques et paralympiques 2024.

Les JO, opportunité d’accélérer l’accessibilité dans la capitale

Aujourd’hui, Journée internationale des personnes handicapées, une convention de coopération entre la Ville de Paris et APF France handicap vient ainsi d’être signée dans le but coordonner leurs actions, notamment en matière d’accessibilité. En effet, cet événement sportif de grande ampleur devrait attirer quelque  350 000 visiteurs en situation de handicap. Objectif visé : qu’il permette d’accélérer la mise en accessibilité de la capitale. Et de gros efforts restent à fournir d’ici là, notamment en matière de transports en commun.

Quinze quartiers pilotes, situés autour des sites olympiques et paralympiques parisiens devraient ainsi permettre à tous les publics d’accéder, d’ici 2024, à un ensemble complet de services de proximité. Sans empêchement dans les cheminements.

Un des enjeux principaux de cette grande fête du sport ? Constituer un “héritage positif” pour les personnes à mobilité réduite. Avec le recul, ceux de Londres en 2012 n’ont, semble-t-il, pas tenu toutes leurs promesses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *