Accueil > Santé > Nouvelle piste dans le traitement de la sclérose en plaques
Dans les cellules, la synthèse des protéines passe par une multitude d’étapes préalables. L’ARN messager (en vert et en gros plan sur l’image prise au microscope atomique) est un acteur indispensable de leur fabrication. © Inserm/D. Pastré

Nouvelle piste dans le traitement de la sclérose en plaques

Grâce au succès de l’emploi de l’ARN messager, les pathologies auto-immunes comme la sclérose en plaques pourraient voir leur traitement révolutionné. Un espoir pour ces maladies invalidantes, encore méconnues et insuffisamment soignées.

L’ARN messager occupe le devant de la scène depuis de nombreuses semaines. En effet, cette technologie innovante est à l’origine de l’obtention des premiers vaccins efficaces contre le Covid-19. Moins médiatisé est le bénéfice que l’ARN messager pourrait avoir dans le traitement des maladies auto-immunes, en particulier la sclérose en plaques, maladie évolutive et souvent perçue par les malades comme injuste.

Une cellule, un plan de montage, une protéine

Bien que complexe à mettre en œuvre, le principe de l’ARN messager est simple. Il s’agit de fournir à une cellule (l’usine), le plan de montage (porté par l’ARN messager) d’une protéine précise. Selon les instructions inscrites sur le plan, la cellule produira une protéine virale à l’exemple du Covid-19. Avec à la clé, une réponse immunitaire de l’organisme contre cette protéine et donc contre le virus (production d’anticorps neutralisants ou vaccin).

Simple et efficace donc. Sauf que dans le cas de la sclérose en plaques, les scientifiques de la société allemande BioNTech (à l’initiative, avec le laboratoire Pfizer du vaccin contre le Covid-19) ont réalisé l’opération… inverse.

Obliger à tolérer

Une maladie auto-immune se caractérise par la production, pour des raisons encore en partie obscures, d’auto-anticorps. Dirigés contre une protéine du soi et non d’un virus, ces anticorps particuliers ne protègent donc pas l’organisme mais l’endommagent. Plus précisément, dans le cas de la sclérose en plaques, ils détruisent la myéline, un constituant indispensable de nos neurones.

L’intuition des chercheurs a été d’utiliser l’ARN messager pour faire produire par les cellules de grande quantité de myéline. Non pas pour générer encore plus d’anticorps comme dans un vaccin, mais au contraire, pour saturer le système immunitaire. Le but ? Le forcer à tolérer la myéline, et ainsi stopper la libération de ces auto-anticorps qui la détruisent.

Résultats et perspectives pour la sclérose en plaques

Réalisé à titre expérimental, à travers une pathologie reproduisant les signes de la sclérose en plaques dont la paralysie induite dans un modèle animal (souris), les résultats obtenus par cet essai sont spectaculaires. Ainsi BioNTech a indiqué que « tous les signes cliniques ont été bloqués chez les souris atteintes », et leurs fonctions motrices restaurées.

Certes, ces résultats doivent être extrapolés à l’homme. Mais en diminuant de façon sélective la réponse immunitaire, sans compromettre celle plus globale (contrairement aux traitements actuels des personnes atteintes de sclérose en plaques ou de maladies apparentées), une voie thérapeutique très prometteuse vient de s’ouvrir.

A propos de Olivier Clot-Faybesse

Olivier Clot-Faybesse
Journaliste aides techniques, sciences, santé et recherche.

Lire aussi

Sclérose en plaques : le Tysabri autorisé en sous-cutanée

La Commission européenne accorde l’autorisation par voie sous-cutanée du Tysabri (natalizumab) pour lutter contre la …

76 commentaire

  1. Avatar

    e suis un sujet de SEP. Je veux participer á l’essai du vaccin contre la sclérose en plaque

  2. Avatar

    Bonjour
    Atteint de sep de forme progressive
    Je veux bien participer au essai
    Merci
    Je vous en prie

  3. Avatar

    Mon fils âgé de 35 ans et atteint par la SEP depuis 20 ans et oui il n avait pas encore 15 ans lors du diagnostic qui a mis bcp de temps à être dit plus jeune garçon français atteint à cette époque .On recherche toute nouvelle approche. Merci

  4. Avatar

    Bonjour je veux bien participer au essai svp sep depuis 1993 j’ai 52ans

  5. Avatar

    Sep de 1999 je veux participer

  6. Avatar

    Bonsoir,
    J ai une SEP très agressive je suis en fauteuil roulant mon traitement GINELIA immunosupresseur ,si mon cas peu vous intéresser pour participer à l essai cela serait le but de ma vie et de l espoir dans mon quotidien solitaire.

    • Avatar

      IL FAUDRAIT A TOUT PRIX QUE CA MARCHE DE PUIS LE TEMPS QU ON ATTEND QUELQUE CHOSE D AUTRE QUE DES IMMUNOS SUPPRESSEURS QUI NOUS FONT SOUVENT PLUS DE MAL QUE DU BIEN JE SUIS PRETE A PARTICIPER A L ESSAI ….L ESPOIR NE SUFFIT PLUS IL FAUT AGIR TRES VITE MAINTENANT NOUS EN AVONS MARRE DE CETTE SALOPERIE QUI NOUS REND PRISONNIER DE NOTRE CORPS

  7. Avatar
    sylviehaller1@gmail.com

    Bonjour, j’ai une sclérose en plaques depuis 98 . Et j’aimerais faire partie du protocole. Gordialement.

  8. Avatar

    Bonjour atteint depuis plus de 30 ans de cette maladie en fauteuil j’aimerais connaître l’évolution de la recherche

  9. Avatar

    Bravo continuez cela fait plus de 100 ans que cette maladie existe se serait un grand pas pour tous les gens atteints de sclérose en plaques comme moi depuis l’âge de 23ans j’en es 61 aujourd’hui

  10. Avatar

    Bonjour
    Je suis en fauteuil roulant.
    J’aimerais faire partie du protocole.
    Merci

  11. Avatar

    Bonjour
    J’ai une SEP secondairement progressive depuis 23 ans, mon
    quotidien rythme avec fauteuil roulant et aide de mes enfants et de mon mari pour les transferts. J’aii beaucoup d’espoir dans ce traitement.
    Je suis volontaire et très motivée pour faire des essais, des tests…

    • Avatar

      Je suis atteint du SEP depuis 1996 aujourd’hui elle est progressive et je suis en fauteuil roulant.
      Je veux participer à l’étude.

      • Avatar

        Garnier temps

        Je souhaite participer au test. La sclérose en plaque est un vrai handicap. Je l l’ai supportée 10 ans mais maintenant c’est pire. On est des cobayes dans les hôpitaux. Ce n’est qu’un constat. Je donnerai de l’argent à ceux qui auront travaillé pour non pas nous guérir mais nous réparer. Imaginons qu’il n’y ai pas de médicaments pour la typhoïde. Il y aurait des morts. Je persiste quand même à dire que nous raportons de l’argent aux labos …Félicitations quand même aux chercheurs.

  12. Avatar

    Bonjour j aimerais être contacté moi aussi. J ai 43 ans et la SEP RR depuis que j’ai l’âge de 15 ans , diagnostiqué 2 ans après.

  13. Avatar

    Bonjour j’ai la sclérose je voudrais faire l’étude clinique car j’en ai marre de ce cauchemar éveillé merci de votre pleine attention et vous remercie de votre article qui sont rares merci

  14. Avatar

    SVP invalide depuis 4 ans. Forme légère mais fatigue incapacitante. SEP RR. 48 ans. J’ai encore beaucoup à offrir à ma communauté si je redeviens fonctionnelle! Aimerais participer aux essais cliniques.

  15. Avatar

    Bonjour Sep Progressive depuis 2010 je suis invalide jambes et bras droit depuis 3 ans et en grande dépendance j ai 46 ans. Je souhaiterais être dans cette étude pleine d espoir. Je n ai plus rien à perdre tellement mon quotidien et une prison douloureuse.
    Merci

  16. Avatar

    Bonjour, SEP Progressive. Je suis invalide jambe et bras gauche depuis 3 ans et en grande dépendance j’ai 44 ans. Je souhaiterais être dans cette étude. Merci

    • Avatar
      Quarré François

      Je suis atteint de la SEP depuis 1992
      En 1995 j’étais en fauteuil roulant
      Forme progressive
      J’ai jamais eu aucun médicament contre la SEP
      Aujourd’hui j’ai 61 ans j’aimerais faire parti de la recherche

    • Avatar

      J’ai une sep depuis 1995. Elle est devenue progressive avec beaucoup de raideur dans les jambes, les mains qui commence à flancher. J’ai 44 ans et essayé beaucoup de choses, sans résultats.

  17. Avatar

    Bonjour à tous. sep diagnostiquée en 2002 et devenue invalidante en 2015, suis sur fauteuil roulant depuis 2013. Recherche très prometteuse et encourageante qui pourrait nous faire sortir de cette demi-vie qui s’éternise. Redonne espoir.

  18. Avatar

    Ce qui serait intéressant c’est la suite du processus :
    1)Réalisé à titre expérimental, à travers une pathologie reproduisant les signes de la sclérose en plaques dont la paralysie induite dans un modèle animal
    2) tests sur des cellules humaines
    3) tests phase 1 sur des volontaires
    4) Tests phase 2
    5) tests phase 3
    6) validation par comités scientifiques et autorité santé
    7) Déploiement thérapie ..et prise en charge ??.. actuellement la sécu bloque bcp de médicaments car trop cher pour bénéfice thérapeutique « faible » …

  19. Avatar

    sep demble progressive,maladie invalidante ,je suis volontaire pour des essais vaccin arn

  20. Avatar

    Atteinte de sep depuis 2 ans invalide par la fatigue et la vue je serai contente de participer et d en guerrier un jour c est une superbe nouvelle

  21. Avatar

    Bonjour , atteinte de sep evolutive , je souhaiterai participer à l’essai clinique . Je marche encore mais difficilement, ma dernière fille a 10 ans et elle est obligée de m’assister tout le temps c’est pénible est démoralisant sachant que c’est moi qui devrait faire plein de choses pour elle est avec elle! Je suis épuisée je ne veux pas le montrer autour de moi , je participe à tout avec le sourire , mais intérieurement je suis fatiguée émotionnellement à bout physiquement diminuée . Cordialement sophie

  22. Avatar

    En lisant les commentaires j’ai l’impression d’être le seul qui a été atteint très jeune (je l’ai depuis l’âge de 12/13 ans)

  23. Avatar

    Atteint d’une sclérose en plaques depuis 10 ans volontaire pour un vaccin .

  24. Avatar

    Volontaire pour le vaccin ARN pour ma sclérose en plaques.

  25. Avatar

    je suis prête a participer aux essais, j’ai été diagnostiquée en 1988 sclérose en plaques, je suis en fauteuil de puis 2010, j’aimerais participer aux essais cliniques, je voudrais avoir une chance si c’est possible…..

  26. Avatar

    Je suis prête à participer aux essais. Diagnostiquée en 1999, rémittante pendant 20 ans, ça s’aggrave fort depuis quelques années à l’occasion des épisodes de canicule. Marche très raide et fatigue intense dès le matin. Je marche toujpurs mais je m’épuise. J’ ai 74 ans.

    • Avatar

      Bonjour
      J’ai une sclerose en plaques de forme remittente diagnostiquée en 2017, mais d’après mon neurologue, la maladie remonte à 2012/2013
      Je suis passionné par mon travail mais mon état de fatigue, clinique et psychologique font que je ne suis plus capable de travailler comme par le passé.
      Aujourd’hui je suis en invalidité niveau 2 et je n’espère qu’une seule chose, retrouver une vie « normale »
      Merci de me contacter si je peux prétendre à ces essais cliniques
      Bien cordialement
      Sébastien Le Don

  27. Avatar

    Je suis intéressé par votre découverte j’ai la sclérose en plaques depuis dix ans ça me détruit ! Si j’étais admissible ! j’habite au Québec merci !

  28. Avatar

    Je veux bien faire ce vaccin

  29. Avatar

    j’ai eu cette maladie 7 mois après le déçès de mon mari !!!!!!!! pourtant plein de traitement mis en place !!!!!! aucun n’a marché ! on a commencer par la cortisonne en perfusion ,puis les bolus de solumédrol en perf !une semaine par mois ,une quantitée d’hématomes incroyable pendant 4 ans puis vient les traitements des béta-féron ,on a continuer avec le solumédrolle !!!!!!!!!!! j’en est eu marre, fatiguer,épuisée ,j’ai tout abandonnée ,juste de temps a autre des perf puis un espoir la chimio !et oui ! parfois sa marche mais moi ,sa na pas marché !!!!!! il me restais un dernière ! en contacte avec la sep suisse ,la possibilité de filtré le sang pour le nettoyer ensuite se retrouver dans une chambre stériles et retransfusée un sang
    neuf et attrendre que :les anti-corp fasse leur travaille! sa marche une fois sur dix !!!!!!!!!!!!!!!!
    si sa marché ?? je l’ignore car découragée , j’ai tout abandonné

  30. Avatar

    Bonjour , atteint d’une sep progressif de puis 2018 avec des trouble de la marche et d’équilibre marche avc canne anglaise sur un périmètre de 100 m je souhaiterais bien participez au essai clinique.merci de me contacter je suis disponible

  31. Avatar

    Bonjour Biontech aujourd’hui est centré sur le COVID 19 et le developpement de la recherche ARN messager et cancer. Y a t’il des équipes qui continuent à travailler sur ARN m+ myeline dans le cadre de la la sclérose en plaques, à l’étranger et en France

  32. Avatar

    Bonjour ,
    Il air que ca avance extrêmement vite, tellement de gens souffrent de cette saloperie qui rend la vie normale impossible , tous les gens c’est le combat et la souffrance !!!
    je veux participer aux essaie cliniques également ,
    Merci,
    Cordialement

  33. Avatar

    biontechforpatients@admedicum.com Voici le mail de biontech ils sont en Allemagne près de Francfort

    • Avatar

      Bonjour !
      Depuis Octobre 2018,j’ai commencé à avoir des troubles de la marche et d’équilibre
      En 2020, on diagnostique une sclérose en plaque primaire progressive
      Je souhaite participer à l’essai clinique de relatif au vaccin ARN
      Merci à vous

  34. Avatar

    J ai une séparation primaire progressive
    Rouble de m équilibre et de la marche
    Je voudrais participer

  35. Avatar

    Bonjour,
    j’ai la sep depuis 1986, j’avais 15 ans, j’ai aujourd’hui 50 ans en fauteuil depuis 10 ans, je suis intéressée par ce vaccin

  36. Avatar

    PASTELINE

    Bonjour !
    J’ai une sclérose en plaques progressive diagnostiquée en 2008 . Je marche avec une canne ,pas plus de 300m et je perds souvent l’équiibre .
    Je souhaite perticiper à l’essai clinique .
    Merci pour cet espoir de guérir!

  37. Avatar

    Bonjour , je souhaite faire partie des essaie . Merci

  38. Avatar

    rien a perdre vas y pique;sep de m….

  39. Avatar

    J’ai été diagnostiquée en 1980, j’avais 21 ans, je veux faire partie des essais pour espérer ne plus avoir peur ni mal, j’ai aujourd’hui 62 ans je marche avec une canne depuis ma dernière poussée il y a 6 mois.
    Au mois d’octobre je suis restée 2 mois sans pouvoir me mettre debout une atteinte de le moelle épinière alors que d’habitude c’est le cervelet.
    Aucune trace à l’IRM la sep joue avec moi, j’ai beaucoup d’humour mais là je suis un peu lasse.

    C’est pourquoi je veux faire partie de l’essai

    MERCI

  40. Avatar

    J’ai une sclérose en plaque secondaire progressif je marche avec une canne depuis peu mais je veut bien faire cette essai par ce vaccin.
    MERCI

  41. Avatar

    J aimerais comme toute ses personnes faire partie de ce protocole, avoir se vaccin serait merveilleux pour nous tousse. J ai sep progressive depuis 6ans depuis 2 ans fauteuil, c un vrai espoir

  42. Avatar

    J aimerais faire partie du fond du cœur de ce protocole

  43. Avatar

    Comment postuler pour être participant à l’étude ? Merci

  44. Avatar

    J’ai 54ans ça fait 10 ans que j’ai la sep je suis du Québec et je voudrais participer aux études

  45. Avatar

    pour ma fille 49 ans après vaccination AZeneca

  46. Avatar

    Bonjour,
    J ai une sep secondaire progressive
    J ai bientôt 45 ans et aimerai beaucoup participer à vos essais

  47. Avatar

    Bonjour ,ma fille souffre d’une sclérose ,je prie pour que ce nouveau traitement soit le bon pour enfin en finir avec cette injustice .

  48. Avatar

    quand je vois tous les messages de désespoir de tout le monde mais le mien serait même !!!

    au secours !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  49. Avatar

    Bonjour. Je souffre énormément de cette maladie qui est un cauchemar de tous les jours. J’ai la sep progressif je suis en fauteuil aujourd’hui. Ma vie n a plus de sens a part mes 3enfants pour qui je vis. J’aimerais essayer ce vaccin.

  50. Avatar

    Si je peux tester ce nouveau traitement ce soir avec plaisir. Atteint de sclérose en plaques primaire progressive depuis plus de 10 ans je suis actuellement tétraplégique à 80 %. Je laisse mes coordonnées au cas où

  51. Avatar

    Bonjour .

    Atteint de cette pathologie depuis plus de 10 ans . Ayant essayer tous les traitements sans resultat et aujourd’hui, Je suis volontaire et présente ma candidature pour un essai clinique .
    Cordialement

  52. Avatar

    Qui n’acceperait pas au plus tot un remede a ce cauchemar de maladie tres invalidant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial