Forte mobilisation sur les réseaux sociaux autour de #MarchesAttaque

Publié le 28 avril 2021 par Claudine Colozzi

Jusqu’au 30 avril, la mobilisation pour l’accessibilité bat son plein. Sur les réseaux sociaux, le hashtag #MarchesAttaque fédère toute une série d’initiatives qui visent à dénoncer l’inaccessibilité de certains lieux.

Le mouvement #MarchesAttaque est officiellement lancé depuis lundi 26 avril. Cette campagne de mobilisation en faveur d’une plus grande accessibilité entend défendre le droit de chacun et chacune à accéder, se déplacer, aller et venir librement. Ainsi, toute une série d’actions est mise en place avec chaque jour une thématique différente. Et, après la santé, place, mercredi 28 avril, à l’accessibilité des commerces.

Quand l’influenceur d’Osons Causer… en parle

« Avec les confinements, on est nombreux à avoir ressenti ce que ça fait de ne pas pouvoir aller à beaucoup d’endroits. Restos, bars, librairies, fleuristes nous ont été interdits. Mais, pour beaucoup de personnes handicapées, ne pas pouvoir accéder à plein d’endroits où tu aimerais pouvoir aller, c’est le quotidien. Quels enjeux ça soulève de rendre la France 100 % accessible à tout le monde ? » Dans une vidéo très didactique, Ludovic Torbey d’Osons Causer, chaîne YouTube de vulgarisation scientifique et d’actualité, tente d’apporter sa pierre à l’édifice. Au bout d’une journée, il comptabilisait déjà près de 17 000 vues.

En plus d’Osons Causer, de nombreux influenceurs ont déjà parlé de la mobilisation sur leurs réseaux et notamment sur Instagram.

 

Quand la mobilisation des délégations se décline sur tous les fronts

Par ailleurs, les 96 délégations d’APF France handicap mènent des opérations de sensibilisation sur le terrain ou en vidéo. Objectif ? Faire prendre conscience que l’accès aux lieux de soins, de culture, aux commerces, demeure un parcours du combattant pour les personnes ayant des difficultés de mobilité.

Quand un #JeudiAccess influence les commerçants

Enfin, d’autres opérations spécifiques aux réseaux sociaux relaient la sensibilisation au manque d’accessibilité. Comme le #JeudiAccess sur Twitter créé par les délégations du Maine-et-Loire et de la Vendée et qui s’est mis aux couleurs de cette semaine d’actions.

Avec cette campagne, il s’agit d’agir concrètement pour encourager les commerçantes et commerçants à se mettre en conformité. Car, selon les situations, les smileys virent au rouge. Et ça marche ! Ainsi, après le passage de la délégation, plusieurs marchands ont rendu leur établissement accessible.

Comment 1 commentaire

Je travaille avec des personnes en fauteuils. Quand nous promenons il nous arrive de trouver des boutiques avec une rampe d’accès mais malheureusement après impossible de circuler dans le magasin tellement il est encombré de portiques en tout genre.
Un jour en pleine canicule nous avons mis nos vacanciers à l’abris dans un commerce climatisé le temps d’acheter quelques bricoles pour les faire goûter … Le vigile nous a demandé de dégager !!! Une honte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *