Accueil > Vie affective et sexuelle > Because of My Body [Arte] : un documentaire à fleur de peau
En faisant appel à un assistant sexuel, tout un monde nouveau s'ouvre à Claudia, une jeune femme de 21 ans atteinte de spina-bifida. © B&B Film.

Because of My Body [Arte] : un documentaire à fleur de peau

Tourné en Italie, le documentaire Because of My Body, diffusé sur Arte mardi 2 mai, raconte l’initiation à la sensualité de Claudia, 21 ans, atteinte de spina-bifida. De séance en séance auprès de Marco, assistant sexuel, la jeune femme va partir à la découverte de sa sexualité.

Look gothique, maquillage outrancier, Claudia, 21 ans, est une jeune femme qui désespère de ne pas connaître la vie affective et sexuelle des jeunes femmes de son âge. La faute à son handicap, selon elle. Atteinte d’un spina-bifida, une malformation congénitale de la colonne vertébrale, cette jeune Italienne vivant dans les Abruzzes dépend de sa mère pour tous ses gestes de la vie quotidienne.

Pleine de vie, avide d’expériences, Claudia rêve de connaître l’amour. Et de perdre cette virginité qui lui fait honte. Elle fait appel à Marco, membre de l’association Love Giver, qui va l’accompagner dans la quête de son identité sexuelle et l’exploration de son corps.

Courageuse et émouvante Claudia

Diffusé sur Arte, le documentaire Because of My Body* fait donc le récit de la rencontre entre une jeune femme et un assistant sexuel qui va l’aider à partir à la conquête de la sensualité. Seule contrainte : ne pas tomber amoureux. Mais décide-t-on de l’irruption des sentiments ? Pudique, la caméra de Francesco Cannavà suit les séances entre Claudia et Marco. Au fil des jours, la jeune femme noue des liens avec Marco, puis comprend qu’elle doit s’en détacher. Aidée par l’assistant sexuel qui reste cantonné à son rôle, Claudia fait face à la vague d’émotions qui la submerge.

Lors de la première du film en Italie, Claudia a déclaré : « Les spectateurs doivent avoir le courage de voir ce film qui est puissant, parce que c’est mon expérience personnelle. » La plus courageuse est sans conteste cette jeune Italienne qui ose la mise à nu (au sens propre et figuré). Touchant en plein cœur, le documentaire jette un salutaire coup de projecteur sur la question si sensible  de l’assistance sexuelle.

* Documentaire de Francesco Cannavà. Diffusion mardi 4 mai à 00h05 sur Arte. À visionner aussi jusqu’au 31 juillet 2021 sur arte.fr

A propos de Claudine Colozzi

Claudine Colozzi
Journaliste société - culture, mettant en valeur des femmes et des hommes au parcours inspirant.

Lire aussi

L’amour plus fort que la cérébrolésion, au coeur du film Bonhomme

Dans Bonhomme, sorti en salles mercredi 29 août, la réalisatrice Marion Vernoux campe un jeune …

3 commentaire

  1. Avatar

    Ce documentaire a été extrêmement intéressant touchant compliqué triste mais tellement intéressant devoir le travail de cet « assistant sexuel spécialisé », je connais pas sa formation en tout cas le type est admirable dans son approche et son aide
    à cette jeune fille.

  2. Avatar

    Émouvant et puissant. A voir absolument sans aucun voyeurisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial